Ryan Moore choisit Mogul, English King hérite de la stalle maudite

International / 02.07.2020

Ryan Moore choisit Mogul, English King hérite de la stalle maudite

Deux informations sont à retenir de la déclaration des partants et du tirage au sort des places à la corde pour le Derby. Tout d’abord, Ryan Moore, le premier pilote d’Aidan O’Brien, sera associé à Mogul (Galileo), décevant lors de sa rentrée. Ensuite, le favori, English King (Camelot), a hérité de la stalle numéro 1, la boîte maudite. Rien d’illogique alors à ce que les cotes aient évolué. Comme on pouvait s’y attendre, celle de Mogul a baissé jusqu’à 4,5/1, tandis que celle de l’élève de l’écurie des Monceaux et Skymarc Farm a été revue à la hausse (3/1). Kameko (Kitten’s Joy), le lauréat des 2.000 Guinées est, lui, affiché à 4/1.

Six poulains pour Aidan O’Brien. Le poulain de Ballydoyle qui restera à la maison est Armory (Galileo), également forfait dans le Prix du Jockey Club (Gr1). L’assouplissement des règles de quarantaine aura au moins permis à Aidan O’Brien de ne pas passer trop de temps à chercher des jockeys sur le marché anglais. Le deuxième de ses candidats, le gagnant à Royal Ascot Russian Emperor (Galileo), sera associé à Seamie Heffernan, alors que Paddy Beggy est confirmé en selle sur Vatican City (Galileo), le grand malheureux des Irish 2.000 Guineas (Gr1). Un troisième irlandais fera le déplacement, il s’agit d’Emmet McNamara, qui montera Serpentine (Galileo), facile lauréat samedi au Curragh. Les deux selles vacantes, celles de Mythical (Camelot) et Amhran Na Bhfiann (Galileo), seront occupées respectivement par James Doyle et William Buick. Et tous deux sont loin derrière au betting, à 50/1…

La corde pour… se pendre. Il faut remonter à 1999 pour retrouver un lauréat de Derby avec l’as à la corde. En selle sur Oath (Fairy King), Kieren Fallon fut obligé de travailler dur pour trouver le passage et battre Daliapour (Sadler’s Wells), confié à Gérald Mossé. S’aligner avec tout le peloton sur sa gauche n’est vraiment pas une partie de plaisir, comme nous le prouvent les dernières éditions. Le seul favori à s’être élancé de cette position est Saxon Warrior (Deep Impact), quatrième par manque de tenue. À 14 reprises, cette stalle maudite a été occupée par d’énormes outsiders. Le seul d’entre ceux qui auraient pu éventuellement décrocher un meilleur classement est Ocovango (Monsun), malheureux cinquième en 2013. En tout cas, une chose est sûre, Lanfranco Dettori va devoir se montrer inventif…

Les Monceaux voient double. Cela n’arrive pas souvent. Mais un haras français aura deux partants dans le classique anglais. En effet, outre le favori, English King, l’écurie des Monceaux sera aussi représentée au départ par Mythical (Camelot). Issu du même étalon, il a été acheté par Nicolas de Watrigant sur le ring d’Arqana en octobre 2018, et est entraîné par Aidan O’Brien. L’année dernière, il s’est classé troisième du Critérium de Saint-Cloud (Gr1). Mythical a été élevé à l’écurie des Monceaux pour le compte de l’Américain Gary Chervenell (Clear Light Sas).

Des Oaks en effectif réduit. Les Oaks se tiendront en petit comité, avec seulement huit pouliches, et ce pour quatre entraîneurs différents. C’est le lot le moins fourni depuis 2004, lorsque Ouija Board (Cape Cross) l’avait emporté face à six rivales. Love (Galileo) est la favorite à 1,1/1, suivie par Frankly Darling (Frankel) à 2/1. Aidan O’Brien a également décidé d’aligner Ennistymon (Galileo), qui est à 6/1 et sera associée à Seamie Heffernan, et Passion (Galileo), à 16/1 et avec Paddy Beggy. Outre Aidan O’Brien et John Gosden, dont la pensionnaire Tiempo Vuela (Lope de Vega) sera aussi présente, Roger Varian peut compter sur deux pouliches, Gold Wand (Golden Horn), qui a trouvé des supporters, et Queen Daenerys (Frankel). Peter Chapple-Hyam, quant à lui, présente Bharani Star (Sea the Stars).