Demain à Deauville

Courses / 19.08.2020

Demain à Deauville

17 H 58 • DEAUVILLE • PRIX DE LA REBOURSIÈRE

Inédites - 2ans - 1.500m

Les premiers pas d’une fille de Légèreté

Après le forfait de Sainte Rita (Make Believe), elles seront neuf à s’élancer dans ce Prix de la Reboursière. Camelot (Montjeu) est l’étalon le plus représenté avec deux concurrentes, dont la très bien née Virtuosité, fille de Légèreté (Rahy).

1          MIA LADY

            (Fast Company & Moonlady, par Sageburg)

Arqana, Deauville, octobre 2019, yearling, 4.000 € (amiable), haras de la Louvière à Daniel Colé

Premier produit de Moonlady (Sageburg), qui n’a pas couru. Moonlady est une sœur de Salpado (Royal Applause), qui avait fait preuve de précocité en gagnant trois courses d’affilée à 2ans, dont le Grand Critérium de Bordeaux (L). Sous la troisième mère, on retrouve beaucoup de bons éléments précoces tels que Party Doll (Critérium du Béquet et Prix de La Vallée d’Auge, Ls), Titus Livius (Critérium des 2ans, Gr2), Brisanto (Preis der Winterfavoriten, Gr3) …

2          GIRL ON THE MOON

            (Wootton Bassett & Tempera Noire, par Miesque’s Son)

Arqana, Deauville, octobre 2019, yearling, 135.000 €, haras d’Étreham à Hubert Guy Bloodstock

Arqana, Deauville, décembre 2018, foal, 50.000 €, haras d’Étreham à Belmont Bloodstock Agency

Deuxième produit de Tempera Noire (Miesque’s Son) à fouler un hippodrome après Mademoiselle Marie (Evasive), gagnante de quatre courses à 2ans, dont le Prix Delahante (L). C’est une famille qui a donné de bons chevaux à 2ans outre-Atlantique, tels que Rainbow Connection (Princess Elizabeth Stakes, Gr1) ou encore Tempera (Breeders’ Cup Juvenile Fillies, Gr1), mais aussi en France à l’image d’Equerry (Prix des Chênes, Gr3).

3          CYTHÈRE

            (Camelot & Logjam, par Royal Academy)

Issue d’une famille maternelle de tenue pas franchement précoce. La pouliche est une sœur de Boris de Deauville (Soviet Star), gagnant de trois Groupes dont le Prix d’Harcourt (Gr2) et troisième du Premio Roma (Gr1), et de Kingoverthewater (Dalakhani), deuxième du Grand Prix du Nord (L). La deuxième mère, Loophole (Groom Dancer), a gagné d’emblée une course modeste sur 2.000m en fin d’année de 2ans, mais a fourni ses meilleures performances en fin d’année de 3ans, concluant deuxième des Prix Belle de Nuit (L, à l’époque) et Joubert (L).

4          NOTICEABLE GRACE

            (Make Believe & Redemption, par Olden Times)

Premier produit de Redemption (Olden Times), qui n’a pas couru. Noticeable Grace (Make Believe) est une trois quarts sœur de Tammani (Make Believe), gagnant à 2ans du Prix Isonomy (L) en terrain très lourd. La deuxième mère, Gentle on my Mind (Sadler’s Wells), est une propre sœur d’Ezima, à qui l’on doit la très bonne Taghrooda (Sea the Stars), gagnante des Oaks et des King George VI & Queen Elizabeth Stakes et troisième du Prix de l’Arc de Triomphe (Grs1).

5          SAINTE RITA (non-partante)

6          VALLORIA

            (Dubawi & Célèbre Vadala, par Peintre Célèbre)

Issue d’une famille plutôt tardive. La mère, Célèbre Vadala (Peintre Célèbre), n’a débuté (victorieusement) qu’à 3ans, avant de remporter le Prix Mélisande (L). Elle a donné l’étalon Vadamos (Monsun), qui a été à son apogée à 5ans en s’imposant notamment dans le Prix du Moulin de Longchamp (Gr1), et Volfango (Dutch Art), double vainqueur du Prix Saônois (L). Célèbre Vadala est l’aïeule du sire Tornibush (Dream Ahead), gagnant à 4ans du Qatar Prix du Pin (Gr3).

7          INGENIOUS MACHINE

            (Free Port Lux & Fongagain, par Dr Fong)

Premier produit de Free Port Lux (Oasis Dream) en piste. Triple gagnant de Groupe à 3ans et à 4ans, l’étalon de Cercy était un vrai cheval de 2.000m. La mère, Fongagain (Dr Fong), n’a pas couru. C’est une sœur de Discreet Brief (Darshaan), lauréate des Park Hill Stakes (Gr3) sur 2.900m, à qui l’on doit le bon 2ans Steeler (Raven’s Pass), gagnant des Royal Lodge Stakes (Gr2) et troisième du Racing Post Trophy (Gr1).

8          TAKACHIHO

            (Excelebration & Toxic Girl, par Soldier of Fortune)

Arqana, Deauville, octobre 2019, yearling, 3.000 € (amiable), haras d’Elbe à Daniel Colé

Troisième produit de Toxic Girl (Soldier of Fortune), quatre fois placée en fin d’année de 2ans à Saint-Cloud et à Deauville. Toxic Girl est une sœur de Tassara (Sendawar), gagnante en fin d’année de 2ans sur les 1.900m de Deauville et les 1.600m de Fontainebleau, mais aussi troisième du Prix Vanteaux (Gr3).

9          SKY SISTER

            (Maxios & Meandra, par Dubawi)

Arqana, Deauville, novembre 2019, yearling, 13.000 €, haras de Fresnay-le-Buffard à MAB Agency

Arqana, Deauville, décembre 2018, foal, 12.000 €, haras de la Louvière à Fresnay Agricole S.A.S

Sœur de Ceinture Noire (Wootton Bassett), quatrième à 2ans du Prix des Réservoirs (Gr3) en terrain très lourd. La deuxième mère, Mystic Spirit (Invincible Spirit), a gagné le Prix de la Vallée d’Auge (L) à 2ans. Le meilleur élément de la famille est French King (French Fifteen), gagnant à 4ans du Grosser Preis von Berlin (Gr1), sur 2.400m.

10        VIRTUOSITÉ

            (Camelot & Légèreté, par Rahy)

Sans doute le meilleur pedigree de l’épreuve. Virtuosité est une fille de Légèreté, gagnante au mois de septembre de ses 2ans et troisième du Prix Marcel Boussac (Gr1), puis lauréate à 3ans des Prix de Malleret (Gr2) et de Royaumont (Gr3), et enfin troisième du Prix de l’Opéra (Gr1). Au haras, Légèreté a donné Pilote (Pivotal), vainqueur à 3ans du Prix Matchem (L) et multiple placé de Groupe de 1.600m à 2.000m, et Esquisse (Dansili), gagnante à 3ans du Prix de Bagatelle (L). Cette grande souche Wertheimer a donné de plusieurs gagnants de Gr1 (Falco, Left Hand, Plumania…).

18 H 33 • DEAUVILLE • PRIX DE MONTAIGU

Inédits - 2ans - 1.500m

Les débuts d’un oncle de Port Guillaume **

Le Prix de Montaigu a rassemblé un lot de six mâles. Deux fils d’Intello (Galileo) sont au départ, dont Djo Français, un oncle de l’excellent Port Guillaume ** (Le Havre).

1          LE CHAT BOTTÉ

            (Mayson & Courchevel, par Whipper)

Fils de Courchevel (Whipper), gagnante à 3ans du Prix Cérès (L) en terrain lourd. La deuxième mère, Choc Ice (Kahyasi), a gagné à 2ans sur les 1.600m de Clairefontaine-Deauville avant de conclure troisième du Prix Marcel Boussac (Gr1). L’année suivante, elle a remporté les E. P. Taylor Stakes (Gr1). Outre Courchevel, elle a donné trois autres black types, dont Khateeb (King’s Best), lauréat de Listed sur 1.600m outre-Manche.

2          SPIRIT OF THE MOON

            (Sea the Moon & Casablanca, par Cape Blanco)

Osarus, La Teste, mai 2020, 2ans, 36.000 €, haras de Saint Arnoult à Oceanic Bloodstock

Tattersalls, Newmarket, octobre 2019, yearling, 7.000 Gns, Marwell Park (rachat)

Tattersalls, Newmarket, décembre 2018, foal, 9.000 Gns, Marwell Park (rachat)

Premier produit de Casablanca (Cape Blanco), gagnante d’un maiden à 4ans sur les 2.400m de Lingfield. La troisième mère a donné la bonne Magic America (High Yield), lauréate pour ses débuts à 2ans sur les 1.000m de ParisLongchamp et deuxième du Prix Morny (Gr1), avant de conclure l’année par un succès dans le Prix Miesque (Gr3). À 3ans, Magic America a gagné le Prix Imprudence (L, à l’époque). Elle a produit deux black types à 2ans, Sara Lucille (Dansili) et Look Around (Kingman), qui s’est aussi placée de Gr3 à 3ans et à 4ans.

3          DJO FRANÇAIS

            (Intello & Nazlia, par Polish Precedent)

            Arqana, Deauville, décembre 2018, foal, 45.000 €, haras de Montaigu à Yvan Lemonnier

Contrairement à ce que son nom laisse penser, ce fils d’Intello n’est pas un frère de Joe Français (George Vancouver), mais il est malgré tout issu d’une bonne famille. C’est un frère de Shutterbug (Soldier of Fortune), gagnant du Grand Prix de Bordeaux (L), de Lakalas (Turtle Bowl), deuxième du Prix de Psyché (Gr3) et troisième du Prix de la Nonette (Gr2), et d’Anahita (Turtle Bowl), deuxième elle aussi du Psyché. Djo Français est aussi le frère de Keira (Turtle Bowl), laquelle a donné Port Guillaume, récent lauréat du Prix Hocquart (Gr2) et potentiel candidat à l’Arc, et Aubevoye (Le Havre), gagnant du Prix Pelleas (L).

4          NATHAN THE SIXTH

            (Nathaniel & Sismix, par Diesis)

Arqana, Deauville, octobre 2019, yearling, 16.000 €, haras du Lieu des Champs à Paul Nataf

Fils de Sismix (Diesis), gagnante à 2ans sur le mile deauvillais et troisième du Prix d’Aumale (Gr3), mais aussi deuxième à 3ans du Prix Pénélope (Gr3). La deuxième mère, Goldamix (Linamix), fut invaincue à 2ans en deux sorties, dont le Critérium de Saint-Cloud (Gr1) en terrain lourd. L’année suivante, elle a conclu troisième du Prix de Diane (Gr1).

5          THE CHARMER

            (Sommerabend & Voodoo Charmer, par Sageburg)

            Osarus, La Teste, septembre 2019, yearling, 38.000 €, haras du Lieu des Champs à MAB Agency

Premier produit de Voodoo Charmer (Sageburg), qui n’a pas couru. Cette dernière est une sœur de Venomous (Red Ransom), lauréat de deux courses à 2ans sur les 1.500m de Deauville et troisième de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1). La deuxième mère, Snake Dancer (Golden Snake), a gagné deux Quintés sur les 2.000m de ParisLongchamp.

6          KERTEZ

            (Intello & Distortion, par Distorted Humor)

Quatrième produit de Distortion (Distorted Humor), qui a donné Twist (Pivotal), deuxième à 3ans du Prix de Saint-Patrick (L), et Contortioniste (Pivotal), lauréat de ses deux premières sorties à 2ans sur 1.200m, dont le Prix de Caen (Classe 1) à Deauville. Kertez (Intello) est issu de la même famille que Virtuosité (Camelot), l’une des concurrentes du Prix de la Reboursière, puisque sa troisième mère est la deuxième mère de Virtuosité. Distortion est donc une sœur du classique Falco (Pivotal).

16 H 48 • DEAUVILLE • PRIX DE CRIQUEVILLE

Maiden - 3ans - 1.900m

Les débuts d’une fille de Bayourida

Dans ce maiden, il faudra suivre les débuts de Bouvardia (Motivator), une fille de la bonne Bayourida (Slew O’Gold). Gagnante du Prix Madame Jean Couturié (L) et deuxième du Prix de la Nonette (Gr3, à l’époque), Bayourida a donné quatre black types au haras. Le meilleur d’entre eux est Telluride (Montjeu), gagnant du Prix Vulcain (L) et deuxième du Prix Hocquart (Gr2). Bayourida est une sœur d’In Clover (Inchinor), d’où les gagnants de Gr1 We Are ** (Dansili), With You ** (Dansili) et Call the Wind (Frankel). André Fabre a supplémenté l’inédite Savannah Spirit (Invincible Spirit), premier produit de Sahrawi (Pivotal), lauréate du Prix Scaramouche (L). Le Cantilien pourra aussi compter sur Mr de Pourceaugnac (Camelot), qui a très bien couru le 31 juillet sur le mile de Clairefontaine-Deauville, finissant fort pour s’emparer de la cinquième place. Il s’agissait d’une rentrée après sept mois d’absence, et le poulain devrait apprécier l’allongement de la distance. Deuxième à deux reprises en autant de sorties sur 2.000m, derrière des pouliches intéressantes, Animal Fever (Animal Kingdom) peut lutter pour la victoire.