Demain à Deauville

Courses / 22.08.2020

Demain à Deauville

14 H 35 • DEAUVILLE • DARLEY PRIX MORNY - FINALE DES DARLEY SERIES

Gr1 - 2ans - 1.200m

C’est un beau Darley Prix Morny (Gr1) qui nous attend dimanche. Mais il n’est pas facile à décrypter pour autant : sans ligne entre les différents poulains, à chacun les siens.

Nous avons trois gagnants de Royal Ascot au départ. Les bookmakers donnent un léger avantage à Tactical (Toronado), le poulain de Sa Majesté la reine d’Angleterre, confié à Pierre-Charles Boudot. Le pensionnaire d’Andrew Balding a tout pour lui : trois courses et trois victoires. Gagnant des Windsor Castle Stakes (L) à Royal Ascot, il a confirmé en gagnant ensuite les Tattersalls July Stakes (Gr2) à Newmarket. Le terrain était assoupli dans les deux cas et une piste certainement souple à Deauville ne sera pas un problème. Il s’est imposé sur 1.200m à Newmarket, poursuivant son effort jusqu’au bout : pas de souci côté distance non plus. Tactical coche toutes les cases ce dimanche.

Campanelle et les stats de Wesley. Américaine d’entraînement mais irlandaise de naissance, Campanelle (Kodiac) sera le quatrième partant de Wesley Ward dans le Morny. Les scores du spécialiste des 2ans aux États-Unis sont parfaits : trois partants, deux gagnants (No Nay Never et Lady Aurelia) et une deuxième place (Hootenanny). Invaincue en deux sorties, Campanelle a sa place dans les trois premiers. Elle s’est sortie d’une piste tout de même assouplie à Royal Ascot, poursuivant bien son effort jusqu’au bout, ce qui laisse croire qu’elle peut tenir les 1.200m.

Le troisième gagnant de Royal Ascot est Nando Parrado (Kodiac), lequel avait créé le choc en s’imposant à 150/1 dans les Coventry Stakes (Gr2), sur 1.200m. Une cote certainement exagérée dans une année perturbée, où le 2ans n’avait eu qu’une course pour se préparer pour le meeting royal. Nous ne l’avons pas revu depuis, le poulain devant faire l’impasse sur le Darley Prix Robert Papin (Gr2). Une piste souple ne va pas le déranger et il a la distance dans les jambes. Cependant, ses dauphins des Coventry n’ont pas répété depuis et il a eu une ligne croisée avec Tactical via Qaader (Night of Thunder), deuxième des Coventry à une longueur : ce dernier a ensuite conclu quatrième des July Stakes, à quatre longueurs et demie de Tactical.

Rhythm Master et Cairn Gorm pour l’équipe britannique. Deux autres anglais font le déplacement. Rhythm Master (Dark Angel) est "l’x" de la course : une sortie, une victoire, mais quelle victoire ! Le pensionnaire de Richard Fahey a démoli l’opposition dans un maiden à Haydock, sur 1.200m, en s’imposant par plus de quatre longueurs sur une piste un peu assouplie. Le style était là, mais il a un peu penché seul en tête et n’a pas eu à lutter. Il pourrait peut-être manquer d’expérience. Cairn Gorm (Bated Breath) se présente invaincu en trois sorties et a déjà fait connaissance avec le parcours du jour dans le Darley Prix de Cabourg (Gr3). De tous les concurrents britanniques, il est le moins en vue chez les bookmakers. Il lui faudra avoir encore progressé pour s’imposer dans le Morny mais il n’est pas à rayer non plus : ses limites restent inconnues.

Livachope, si elle tient. Côté français, Jane Soubagné présente Livachope (Goken). Invaincue en trois sorties dont le Prix du Bois (Gr3), la pouliche a une belle chance à défendre. Il reste cependant une inconnue avec la distance : elle a montré beaucoup de vitesse de base et les 200m de plus, surtout sur une piste assouplie qui peut allonger encore la distance, sont un point d’interrogation. La distance est aussi une inconnue pour Acapulco Gold (Bungle Inthejungle). La pensionnaire de Fabrice Chappet avait trouvé le temps long dans les 100 derniers mètres du Prix Pawneese (Maiden) pour ses débuts à Saint-Cloud, après avoir mené à un bon rythme. Elle a ensuite fait parler sa vitesse de base sur les 1.000m du Prix des Rêves d’Or - Jacques Bouchara (L), qu’elle a survolé. Elle a des moyens, mais son aptitude aux 1.200m n’est pas avérée. Winvalchope (Kheleyf) et Farfar (Union Rags) auront fort à faire dans ce Gr1.

Le palmarès (Année/Lauréat/Entraîneur). 2019 : Earthlight (A. Fabre). 2018 : Pretty Pollyanna (M. Bell). 2017 : Unfortunately (K. Burke). 2016 : Lady Aurelia (W. Ward). 2015 : Shalaa (J. Gosden).

15 H 50 • DEAUVILLE • DARLEY PRIX JEAN ROMANET

Gr1 - Femelles de 4ans et plus - 2.000m

Nazeef veut surfer sur la vague bleue

Cette année, le cheikh Hamdan Al Maktoum ne peut pas se déplacer pour assister aux nombreuses victoires de ses représentants en Europe, et c’est vraiment dommage, car ses protégés sont dans une forme exceptionnelle ! Dimanche, c’est sa pouliche Nazeef (Invincible Spirit) qui sera la favorite du Darley Prix Jean Romanet (Gr1). Les ratings, les bookmakers et les pronostiqueurs français sont tous d’accord ! Le terrain est annoncé très souple et c’est dans ces conditions qu’elle a gagné les Falmouth Stakes (Gr1). Dernièrement, pour sa première tentative sur 2.000m, elle s’est classée troisième des Qatar Nassau Stakes (Gr1) de Fancy Blue (Deep Impact).

Qui pour la battre ? Dariyma (City Zip) arrive en progression et elle va dans tous les terrains. Elle retrouve les pouliches qu’elle a battues dans le Prix de la Pépinière (L), à savoir Romancière (Dansili), Soudania (Sea the Stars), Suphala (Frankel), Velma Valento (Dabirsim) et Mutamakina (Nathaniel).

Ambition (Dubawi) a battu un bon lot dans le Prix Corrida (Gr2) et personne ne serait surpris de la voir sur le podium. L’entourage de Durance (Champs Élysées) a manifesté une certaine confiance dans la presse allemande et, après plusieurs batailles avec les mâles, elle revient face aux seules femelles. Nausha (Kingman) tente un vrai pari, tout comme l’ex-française Bolleville (Camelot), troisième favorite chez les bookmakers grâce à la forme de Joseph O’Brien.

Le palmarès (Année/Lauréate/Entraîneur). 2019 : Coronet (J. Gosden). 2018 : Nonza (H. F. Devin). 2017 : Ajman Princess (R. Varian). 2016 : Speedy Boarding (J. Fanshawe). 2015 : Odeliz (K. Burke).

16 H 25 • DEAUVILLE • DARLEY PRIX KERGORLAY

Gr2 - 3ans et plus - 3.000m

Un bon tremplin pour Call the Wind

Après une victoire dans le très richement doté handicap le jour de la Saudi Cup, une autre dans le Prix de Barbeville (Gr3) et une deuxième place dans le Prix Vicomtesse Vigier (Gr2), Call the Wind (Frankel) a réalisé une première partie de saison 2020 quasi parfaite. Grand absent du Prix Maurice de Nieuil (Gr2) à cause d’une légère blessure, le représentant de George Strawbridge s’aligne au départ du Darley Prix Kergorlay (Gr2), dont il a fini deuxième l’année dernière, en vue des belles épreuves de l’automne. Mais la course n’est pas gagnée d’avance car Call the Wind va devoir affronter Red Verdon (Lemon Drop Kid). Le 14 juillet, celui-ci a été vraiment époustouflant pour remporter le Prix Maurice de Nieuil (Gr2). Dans cette épreuve, il sera une nouvelle fois associé à Frankie Dettori.

Troisième de cette même course, San Huberto (Speightstown) est une valeur désormais sûre dans ce genre de compétition. San Huberto prépare une expédition en Australie pour la Melbourne Cup, et il lui faut espérer que la piste ne soit pas trop souple. Ce représentant d’Oti Management Pty Ltd a déjà croisé le fer avec Call the Wind et Get Shirty (Teofilo), qu’il a battus dans le Prix Vicomtesse Vigier (Gr2), mais aussi Good Question (Manduro) et Ashrun (Authorized), qui seront de la partie. Collide (Frankel) va courir en France pour la deuxième fois de sa carrière. Son premier déplacement a été couronné par un succès dans le Grand Prix du Département 06 (L) et, sur la côte normande, il tentera de créer la surprise.

Le palmarès (Année/Lauréat/Entraîneur). 2019 : Marmelo (H. Morrison). 2018 : Holdthasigreen (B. Audouin). 2017 : Marmelo (H. Morrison). 2016 : Nearly Caught (H. Morrison). 2015 : Alex My Boy (A. Wöhler).

17 H • DEAUVILLE • DARLEY PRIX DE POMONE

Gr2 - 3ans et plus - 2.500m

Spirit of Nelson sur sa lancée

Son entourage a privilégié le Darley Prix de Pomone (Gr2) au Darley Prix Jean Romanet (Gr1) et pourtant Spirit of Nelson (Mount Nelson) n’a jamais été aussi forte. Gardée à l’entraînement à 5ans, la jument de Jean-Claude Seroul a prouvé que ce choix était judicieux : deuxième du Prix Exbury (Gr3), troisième du Prix Corrida (Gr2), elle vient de gagner le Grand Prix de Vichy (Gr3). Dans cette très belle épreuve, il est donc question de victoire pour cette marseillaise, bien qu’elle n’ait encore jamais couru sur plus de 2.200m. La distance sera aussi le point d’interrogation de Grand Glory (Olympic Glory). Le 6 juin, la pouliche d’Albert Frassetto, John d’Amato et Mike Pietrangelo a conclu deuxième du Prix Corrida (Gr2) et, dimanche, elle sera associée à Frankie Dettori. La piste assouplie ne sera pas un problème puisqu’elle avait pris la deuxième place du Prix Rose de Mai (L) dans un terrain très lourd quelque temps avant de remporter une Classe 2 et de prendre la troisième place dans le Prix de Diane (Gr1).

L’allemande Satomi (Teofilo) fait le déplacement après avoir obtenu deux victoires successives dans le Hein Bollow-Memorial (L) et le Grosser Hansa-Preis (Gr2). L’année dernière elle a tenté sa chance dans le Qatar Prix Royallieu (Gr1), en terminant non placée. Cette année, elle vise moins haut, et semble capable de monter sur le podium. Seule 3ans au départ de cette épreuve, Ebaiyra (Distorted Humor) n’a pas été revue en compétition depuis sa sixième place dans le Prix de Diane (Gr1). Très bonne lauréate du Prix de Royaumont (Gr3), cette représentante de Son Altesse l’Aga Khan n’est pas hors d’affaire pour la victoire.

Le palmarès (Année/Lauréate/Entraîneur). 2019 : Dame Maillot (E. Vaughan). 2018 : Kitesurf (A. Fabre). 2017 : Bateel (F.-H. Graffard). 2016 : Highlands Queen (Y. Gourraud). 2015 : Baino Hope (J.-C. Rouget).

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.