Campanelle fait connaissance avec Deauville…

Courses / 20.08.2020

Campanelle fait connaissance avec Deauville…

Jeudi matin, vers 8 h, Campanelle (Kodiac) a fait connaissance avec le gazon de Deauville lors d’un très léger travail sur les 1.200m ligne droite de l’hippodrome. La pouliche de Wesley Ward a galopé seule, suivie à distance par sa camarade d’entraînement Wink (Midshipman), laquelle vise le Prix d’Arenberg (Gr3), le 3 septembre prochain à ParisLongchamp. On a l’habitude de voir les 2ans de Wesley Ward avec les œillères : Wink en avait, mais pas Campanelle et elle va courir sans, dimanche à Deauville.

… et nous faisons connaissance avec l’équipe française de Campanelle

Il n’y a pas de Wesley Ward ni de lads mexicains cette année à Deauville ! C’est la Française Mélanie Molière qui s’occupe de Campanelle et de Wink, avec l’aide d’Alexandre Lartigau, qui a déjà travaillé avec Wesley Ward dans le passé, s’occupant notamment de ses chevaux lors du dernier meeting de Royal Ascot. Mélanie Molière travaille pour Wesley Ward depuis trois ans et gère son barn en Floride : « Campanelle a fait pour la première fois un galop sur la piste de Deauville jeudi matin. Wink et elle ont seulement trotté les jours précédents. Le galop s’est bien passé. Le gazon est très mouillé : cela ne l’a pas vraiment dérangée. Ce n’est pas forcément ce que nous souhaitions mais cela devrait aller. Elle avait les œillères pour ses deux premières courses, mais Wesley Ward a décidé de les lui enlever : certainement car elle est assez mature. Les deux pouliches sont arrivées dans la soirée de lundi à Deauville, vers 21 h 30. Campanelle voyage bien et ne perd jamais l’appétit ! C’est une grande pouliche, harmonieuse et calme, même si elle peut avoir ses humeurs : elle n’est pas toujours très patiente et aime bien que l’on s’occupe d’elle. Après sa victoire à Royal Ascot, elle est retournée aux États-Unis : avec le Coronavirus, Wesley Ward ne pouvait pas se déplacer en Europe et souhaitait la voir à l’entraînement avant le Morny. Comme je suis française, je suis venue m’occuper des deux pouliches ici. Campanelle aurait pu courir en Angleterre ensuite, mais comme Wesley Ward ne peut pas venir, elle va rester avec Wink, qui court le Prix d’Arenberg le 3 septembre, et les deux pouliches repartiront aux États-Unis le 5 septembre. »

Pour voir Campanelle, ce jeudi matin à Deauville, cliquez ici. (lien https://youtu.be/u3dqJbhJjeA )

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.