CELEBRATION MILE (GR2) : Le retour de Benbatl en mode nageur

International / 28.08.2020

CELEBRATION MILE (GR2) : Le retour de Benbatl en mode nageur

CELEBRATION MILE (GR2)

Le retour de Benbatl en mode nageur

Benbatl (Dubawi) a fait plein de choses au cours de ses quatre saisons en piste. Il a gagné au niveau Gr1 en Europe, en Australie et à Dubaï. Il s’est imposé aussi sur le dirt et s’est classé troisième dans la Saudi Cup. L’année dernière, après onze mois d’absence, Saeed bin Suroor avait décidé de le raccourcir sur le mile : ce jour-là, le Godolphin avait sorti la meilleure performance de sa carrière, avec à la clé un rating de 126, finalement baissé à 125 en fin de saison.

En fait, une seule chose manque dans le tableau de chasse de Benbatl : un succès en terrain lourd ! Le Celebration Mile (Gr2) lui offre cette opportunité mais la course n’est pas un cadeau, bien au contraire. Benbatl est un cheval de terrain léger, il fera sa rentrée après le déplacement en Arabie saoudite et portera une pénalité de trois livres. C’est aussi une chance pour Saeed bin Suroor qui est à zéro dans les courses black types en Europe cette année, mais l’entraîneur, après un mois de juin catastrophique, est en train de retrouver la forme.

Son adversaire le plus dangereux est Regal Reality (Intello), lui aussi plus à son aise en terrain léger, qui vient de gagner de belle manière dans un Gr3, lors de sa première sortie avec des œillères. Un petit artifice peut parfois transformer un cheval.

Le français d’élevage Duke of Hazzard (Lope de Vega) est le tenant du titre, il adore Goodwood mais déteste le lourd, alors que Century Dream (Cape Cross) a gagné deux fois dans les Grs3 et a démontré savoir bien nager en se classant troisième dans les Queen Elizabeth Stakes II (Gr1) en 2018. Positive (Dutch Art), gagnant de Groupe à 2ans, n’a pas encore retrouvé sa meilleure forme cette saison. Clive Cox, après avoir essayé les œillères la dernière fois, le présente avec les australiennes.