Debutante Stakes (Gr2) : Pretty Gorgeous, une française so charming

International / 22.08.2020

Debutante Stakes (Gr2) : Pretty Gorgeous, une française so charming

The Curragh (IE), samedi

Gagnera-t-elle son Gr1 comme l’ont fait sept des dix dernières lauréates des Debutante Stakes (Gr2) ? C’est très probable car la "FR" Pretty Gorgeous (Lawman) a fait un "truc". Dans le terrain lourd du Curragh, bien positionnée au cœur d’un peloton animé par la leader, Finest (The Gurkha), la pouliche, élevée par le haras du Cadran, Enrico Ciampi, Sas I.E.I. et l’écurie La Boétie, a attaqué en pleine piste et, sans forcer son talent, elle a pris deux grandes longueurs à Shale (Galileo). Mother Earth (Zoffany) a complété un trio pour la famille O’Brien, avec, dans l’ordre, Joseph, Donnacha et Aidan, troisième. Pretty Gorgeous a renversé la ligne des Silver Flash Stakes (Gr3), une épreuve dont elle avait fini à une longueur et demie derrière Shale. À noter qu’elle réalise, sans forcer, un chrono (1’28”53) une seconde plus rapide que celui du pendant réservé aux poulains, les Futurity Stakes (Gr2). La représentante du propriétaire américain John Oxley a fait plaisir à Joseph O’Brien, qui a déclaré : « Elle est très bonne. J’étais un peu inquiet à cause du terrain mais, comme beaucoup de produits de Lawman, elle s’en est bien sortie. Je savais qu’elle allait réduire l’écart avec la pouliche de Donnacha, car le parcours du Curragh est lui est favorable. Logiquement, les Moyglare Stud Stakes seront sont prochain objectif. Pretty Gorgeous est une grande pouliche, très belle et, déjà aux ventes, elle sortait du lot. » Un bookmaker la propose à 14/1 dans les 1.000 Guinées.

La souche de Qemah. C’était le pinhooking de l’année passée. Pretty Gorgeous, vendue 55.000 € foal à Deauville, a été achetée 525.000 Gns (613.000 €) dans le book 1 de Tattersalls. Elle est la 21e gagnante de Groupe du lauréat du Prix du Jockey Club Lawman (Invincible Spirit), qui a réalisé sa deuxième saison en France, au haras de Grandcamp. La mère, Lady Gorgeous (Compton Place), placée de Listed en Angleterre, est arrivée en 2015 dans l’Hexagone après son achat pour 70.000 € par Paul Nataf à la vente de novembre de Goffs, quand elle était pleine de Toronado (High Chaparral) et n’avait qu’un yearling et une foal.

Le produit par Toronado, Alwaab, a été vendu 70.000 € à Al Shaqab. Il a remporté le Prix Nureyev (L) avant d’être acheté à la vente de l’Arc pour 230.000 €. Il est parti au Qatar cet été. Lady Gorgeous a été vendue à son tour pour 40.000 € à la vente d’élevage en 2018, pleine de Shalaa (Invincible Spirit) pour prendre la direction de l’Irlande. Le fruit du croisement, un yearling, a été adjugé 90.000 Gns l’année dernière chez Tattersalls en décembre. C’est à Qemah (Danehill Dancer) qu’elle doit beaucoup du caractère gras présent sur sa page de catalogue. Cette gagnante des Coronation Stakes et du Prix Rothschild (Grs1), est une fille de Kartica (Rainbow Quest), une demi-sœur de Lady Gorgeous.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.