Le mot de la fin : bataille(s)

Le Mot de la Fin / 27.08.2020

Le mot de la fin : bataille(s)

Pour certains, la vie n’est qu’une (longue série de) batailles. Sur tous les terrains. Rivaux sur les hippodromes, plusieurs propriétaires de galopeurs américains se battent ainsi pour s’offrir les New York Mets. Ce lundi, on aura d’ailleurs le verdict concernant cette équipe de baseball newyorkaise. Cette bataille pour le contrôle du club se résume à un affrontement entre deux camps. D’un côté l’association entre Mike Repole et Vinnie Viola, déjà associés sur Vino Rosso (Curlin), gagnant de la Breeders’ Cup Classic (Gr1). De l’autre, Steve Cohen, lequel possède un part d’Uni (More than Ready) et qui figurait aussi parmi les propriétaires de Justify (Scat Daddy), lauréat de la Triple couronne, Monomoy Girl (Tapizar) ou encore Midnight Bisou (Midnight Lute).

Mais il y a d’autres batailles à venir, comme le 5 septembre, à l’occasion du Kentucky Derby (Gr1). Cohen a gardé une part d’Authentic (Into Mischief), le gagnant des Haskell Stakes (Gr1). Alors que Vinnie Viola sera représenté par Dr Post (Quality Road), deuxième des Belmont Stakes (Gr1). Les deux propriétaires ont déjà gagné le Kentucky Derby, respectivement avec Justify et Always Dreaming (Bodemeister). Mike Repole, quant à lui, a vu ce rêve s’évanouir à la veille de l’édition 2011, lorsque le grand favori, Uncle Mo (Indian Charlie), fut forfait à la dernière minute. Il avait alors déclaré alors qu’il avait deux objectifs dans la vie : gagner le Kentucky Derby et devenir propriétaire du club de baseball dont il a repris les couleurs pour sa casaque.