LE TOUR DES HARAS - SEPTEMBRE 2020 : Grandcamp, de Dabirsim à Gold Trip

Élevage / 30.08.2020

LE TOUR DES HARAS - SEPTEMBRE 2020 : Grandcamp, de Dabirsim à Gold Trip

Comme chaque année, les journalistes de JDG visitent les haras qui présenteront des yearlings en septembre chez Arqana. Éric Lhermite et son épouse nous ont ouvert les portes du haras de Grandcamp.

Par Adrien Cugnasse

L’été, c’est la période où le rêve est permis. Les bons 2ans pointent le bout de leur nez et certains font naître les espoirs les plus fous. Ainsi, l'impressionnante Pretty Gorgeous (Lawman) a fait un "truc" pour remporter les Debutante Stakes (Gr2) au Curragh. Dans l'ante-post betting des bookmakers anglais, proposée à 16/1, cette "FR" est la favorite des 1.000 Guinées (Gr1) 2021 ! Une (bonne) nouvelle qui n’a pas manqué de ravir l’équipe du haras de Grandcamp où son père, Lawman (Invincible Spirit), officie, en partenariat avec les Irlandais de Ballylinch Stud.

À cheval entre étalonnage, élevage et présentation. Éric Lhermite nous a dit : « Nous avons été assez chanceux avec les étalons venants de l’étranger, de Lawman à Dream Ahead (Diktat), en passant par Dabirsim (Hat Trick). De véritables valeurs sûres. Dream Ahead a sailli près de 100 juments en 2020 et il aura plusieurs produits en première partie de la vente de sélection. De son côté, Dabirsim a eu 116 juments cette saison. Ses produits répondent présent en piste, tout en sachant que sa génération la mieux née est actuellement yearling. Ses 2ans 2021 sont très attendus. Lawman s’affirme aussi en tant que père de mère avec une bonne douzaine de black types dont le champion Battaash (Dark Angel), ou encore l’élève des Monceaux Patrick Sarsfield (Australia). Le jeune Martinborough (Deep Impact) n’a eu que huit partants avec ses premiers 2ans. Mais il donne de la niaque à ses poulains et compte déjà un premier black type avec Central Park West, troisième du Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L), une bonne Listed pour les 2ans. C’est de bon augure pour cet étalon qui a eu une jumenterie mixte. » Dans la structure de la famille Lhermite, vente et étalonnage sont profondément liés. La plus belle illustration est l’histoire de Dabirsim présenté par Grandcamp à la vente d’août 2010 et qui est revenu en 2016 pour y faire la monte. Un bonheur ne venant jamais seul, Éric Lhermite et son équipe présentent cette année huit produits du champion des 2ans européens 2011, dont la propre sœur de Cœur de Beauté (Dabirsim), deuxième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) ou encore la propre sœur de Different League (Dabirsim), deuxième des Cheveley Park Stakes et troisième du Morny (Grs1). Cette dernière, copropriété de Peter Brant, a été saillie par Galileo (Sadler’s Wells).

Une belle histoire… peut en cacher une autre. Mais la réussite de Dabirsim, c’est aussi celle de ses éleveurs, Michel Monfort et ses proches, lesquels sont désormais actifs sous l’entité haras de Treli. Ils ont également élevé Gold Trip (Outstrip), lauréat du Prix Greffulhe (Gr2) devant In Swoop (Adlerflug), présenté par Grandcamp en août 2018. Éric Lhermite nous a confié : « Gold Trip, c’est un coup de cœur de Gérard Larrieu et Jean-Louis Bouchard aux ventes. C’était un poulain de bonne taille, qui marchait bien mais qui était relativement commun. Il faisait tout ce qu’on lui demandait et n’a jamais causé de problème. En septembre, nous vendons son frère par Ultra (Manduro). Il est plus racé et me semble plus précoce que Gold Trip, lequel a effectué ses premiers pas au mois d’octobre de ses 2ans. Je ne serais pas étonné de le voir débuter plus tôt. La mère a aussi donné Got Wind (Olympic Glory), deuxième du Grand Critérium de Bordeaux (L). Cela fait une bonne quinzaine d’années que présentons aux ventes les élèves de la famille Monfort. Nous avons la chance de pourvoir compter sur la fidélité des clients qui nous suivent depuis le lancement du haras. Notre base est toujours là, solide et fidèle. Et elle s’est renforcée avec l’arrivée de nouveaux venus. L’élevage de Michel Monfort est une belle réussite. Mais ce n’est pas le fruit du hasard. C’est une personne qui fait de grands efforts financiers, qui investit dans les poulinières et les saillies. Il va régulièrement chercher du sang neuf à l’étranger. À présent, l’aventure est familiale car il travaille avec ses enfants. Les Monfort sont nombreux dans les courses, y compris dans les rangs des entraîneurs ! » Outre les Monfort Gold Trip et Sestilio Jet (French Fifteen), troisième du Prix de Saint Georges (Gr3), Grandcamp a vendu d’autres chevaux performants en 2020. C’est le cas de Ketil (Karakontie), deuxième du Prix Hocquart (Gr2), Berkshire Rocco (Sir Percy), deuxième du Queen's Vase (Gr2), K Club (Kodiac), lauréat du Grosser Preis von Lotto Hamburg (Gr3), Santurin (Sommerabend), deuxième des 2.000 Guinées allemandes (Gr2)…

Éric Lhermite vous parle de son lot 2020 ! Pour retrouver l’interview vidéo d'Éric Lhermite, cliquez ici.

De nouveaux clients. La société NBH Racing existe depuis deux années. Cette casaque a confié une quinzaine de chevaux à Jean-Marie Béguigné, Fabrice Chappet et Henri-Alex Pantall. Éric Lhermite explique : « Ce client de Paul Nataf a de plus en plus de chevaux. NBH Racing investit à l’élevage, avec par exemple l’acquisition de Silca's Sister (Inchinor), lauréate du Prix Morny (Gr1) et déjà mère d’un black type. Nous présentons son fils par Teofilo (Galileo) et il est vraiment très signé par sa mère : pas très grand mais plaisant, bon marcheur et "très course". Paul Nataf est un acheteur avisé et cette Silca's Sister est un bon achat. C’est lui qui avait acquis Lawman lorsqu’il était yearling à Deauville et il le recroise quand il passe chez nous ! »

Deux filles de Wootton Bassett. Parmi les lots à suivre lors de la vente de sélection, le haras de Grandcamp présente aussi deux filles de Wootton Bassett (Iffraaj). La première est le deuxième produit d’une sœur de Speciosa (Danehill Dancer), lauréate des 1.000 Guinées (Gr1), avec une deuxième mère ayant donné Pride (Peintre Célèbre), gagnante des Champion Stakes, de la Hong Kong Cup et du Grand Prix de Saint-Cloud (Grs1). L’autre pouliche est aussi un deuxième produit. Sa mère est une sœur de Lady Penko (Archipenko), troisième du Prix Saint-Alary (Gr1). C’est la famille d’Erupt (Dubawi), gagnant des Canadian International Stakes et du Grand Prix de Paris (Grs1)…

LES YEARLINGS DE LA VENTE DE SÉLECTION

Lot Sexe Père Mère
85 F. Wootton Bassett Essonite
102 F. Almanzor Glowing Cloud
221 F. Wootton Bassett Sarai
222 M. Ultra Sarvana
239 M. Teofilo Silca's Sister
273 F. Dabirsim Twilight Tear
290 M. Dabirsim Zalia
291 M. Acclamation Zaya
322 F. Kendargent Bright Pearl
334 F. Dabirsim Danseuse Corse
338 F. Dabirsim Dercia
345 M. Dream Ahead Dragonnade
352 M. Shalaa Ellary
355 F. Dabirsim Exit the Straight
366 M. Zarak Grey Anatomy
426 M. Dabirsim New Yorkaise
463 M. Dabirsim Sierra Leona
468 F. Dabirsim Sport Game
482 F. Galiway Valkena