Plainchant, du Calvados et un parapluie…

Courses / 19.08.2020

Plainchant, du Calvados et un parapluie…

Tous les feux sont au vert… sauf un pour Plainchant (Gregorian), qui fera le déplacement à Deauville samedi pour le Shadwell Prix du Calvados (Gr2). Son entraîneur, Maurizio Guarnieri, se fait du souci pour le terrain. La pouliche a remporté ses deux victoires, dont le Critérium du Béquet - Ventes Osarus (L) en bon terrain. Le professionnel nous explique : « Avant ses débuts, elle avait galopé une fois. Le directeur de l’hippodrome avait décidé d’arroser beaucoup pour préserver les chevaux. Et Plainchant n’avait pas bien travaillé. J’espère donc que le gazon va un peu sécher d’ici la course. Samedi, elle a eu un bon travail en ligne droite et le rallongement de la distance ne m’inquiète pas. S’il y a du train, comme c’est probable avec une anglaise et une irlandaise, elle se pose bien et peut attendre. Elle est dans un magnifique état et, de plus, elle est bien dans sa tête. Elle est calme, facile à gérer. Valentin Seguy est confirmé en selle, il le mérite, il connaît bien la pouliche et c’est un plus important. Je pense que le Prix du Calvados est un bon objectif. C’est dommage pour le terrain, mais il faut faire avec. »

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.