Prix Minerve (Gr3) : Wonderful Tonight, comme un poisson dans l’eau

Courses / 16.08.2020

Prix Minerve (Gr3) : Wonderful Tonight, comme un poisson dans l’eau

Prix Minerve (Gr3)

Wonderful Tonight, comme un poisson dans l’eau

Battue par Valia (Sea the Stars) dans le Prix de Thiberville (L), en dernier lieu, Wonderful Tonight (Le Havre) a pris une éclatante revanche sur sa rivale dans ce Prix Minerve (Gr3), dans un terrain qu’elle affectionne. La représentante de Christopher Wright s’est rapidement emparée des commandes de la course, tout en étant un peu sur le mors. Elle s’est progressivement calée le long du rail extérieur au début de la ligne opposée, suivie par le reste du peloton. Ramenée à l’intérieur par Tony Piccone au bout de la ligne droite, Wonderful Tonight a ensuite été encerclée à 400m du but par Hidaka (Deep Impact) et Born with Pride (Born to Sea). Repartant de plus belle, non sans pencher fortement à gauche, la future lauréate s’est mise hors de portée de ses rivales et s’est imposée de deux longueurs et demie devant Valia. Longtemps parmi les dernières, la pouliche de Son Altesse l’Aga Khan a fourni un bel effort en dehors pour finir, sans pouvoir inquiéter la gagnante. Elle a arraché la deuxième place à Paix (Muhaarar) dans les derniers mètres, la laissant à une longueur. L’irlandaise Laburnum (Galileo) a conclu quatrième à une encolure, devant Born with Pride.

Direction le Vermeille. Troisième pour ses débuts en terrain lourd sur le mile de Doncaster, le 25 octobre, Wonderful Tonight avait confirmé son talent de nageuse en ouvrant son palmarès en fin d’année sur 2.000m à Saint-Cloud, sur une piste mesurée à 6 ! Après sept mois d’absence, elle avait conclu quatrième des Abingdon Fillies' Stakes (L), en terrain ferme, puis deuxième du Thiberville. David Menuisier, entraîneur de Wonderful Tonight, nous a confié au téléphone : « Nous sommes très contents de cette victoire. Je pensais que ma pouliche était capable de prendre sa revanche sur Valia, dans un terrain beaucoup plus souple que la dernière fois. En voyant qu’il commençait à pleuvoir jeudi, j’ai commencé à y croire ! Elle ne nous surprend pas. Elle est très dure, bien qu’encore verte : elle a beaucoup de marge. C’est sûr qu’elle est très, très bonne. La pouliche va courir le Qatar Prix Vermeille (Gr1), ensuite on verra. Elle est gagnante de Gr3 et elle a le droit de bien courir dans le Gr1. Je l’avais achetée 40.000 € à l’amiable à Deauville, et ça s’est avéré être un très bel achat. Je ne l’avais pas payée très cher car elle était dans la mauvaise vente selon moi ; elle avait de grands rayons, mais pas de force. Il fallait du temps pour qu’elle s’étoffe. Mais elle marchait très bien et était très souple. Elle m’a plu tout de suite, et je ne le regrette pas ! » Installé en Angleterre depuis six ans, David Menuisier s’illustre régulièrement à bon niveau, comme en attestent les résultats de Danceteria (Grosser Dallmayr-Preis, Gr1 & La Coupe, Gr3), Thundering Blue (York Stakes, Gr2 & Stockholm Cup International, Gr3), Chief Ironside (Crystal Mile, Gr2), Havre de Paix (Prix Isola Bella, L), History Writer (Prix Tantième, L)…

La nouvelle pépite de Christopher Wright. La casaque de Christopher Wright avait été mise à l’honneur à bon niveau récemment grâce à Acapulco Gold (Bungle Inthejungle), lauréate le 23 juillet du Prix des Rêves d’Or - Jacques Bouchara (L). Le propriétaire anglais a connu une belle réussite par l’intermédiaire de Culture Vulture (Poule d’Essai des Pouliches, Prix Marcel Boussac & Fillies’ Mile, Grs1), Crimson Tide (Premio Ribot & Grosser Preis von Düsseldorf, Grs2), Wordly (Will Rogers Stakes & Cinema Breeders’ Cup Handicap, Grs3) ou encore Souvenir Delondres (Prix Éclipse, Gr3). Son représentant, Crispin de Moubray, nous a dit : « Christopher Wright est un grand propriétaire, mais il a aussi élevé l’étalon Bungle Inthejungle (Exceed and Excel). Il possède un haras privé près de Cheltenham [Stratford Place Stud, ndlr]. Il a 25 juments, dont 4 en France chez Hubert Honoré. Quant à David Menuisier, il a un vrai feeling avec les chevaux ; pour moi, c’est assez rare. Au début de l’année, il avait 35 chevaux, et maintenant il en a 43. Sa réussite est incroyable. C’est quelqu’un qui n’a jamais peur. S’il aime bien un cheval, il n’hésitera pas à l’envoyer courir à Newmarket ou à Deauville. Il a de très bonnes pistes et il a confiance en lui-même ; un entraîneur qui hésite, ce n’est pas bon ! »

Valia perd son invincibilité. Impressionnante lors de ses deux précédentes victoires, Valia a subi sa première défaite ce dimanche. Mais elle n’a pas à en rougir, d’autant qu’elle a moins de métier que la gagnante, qui a l’avantage d’avoir couru deux fois à 2ans. Son entraîneur, Alain de Royer Dupré, nous a dit : « Elle vient facilement, mais sans pouvoir remonter la gagnante. Nous l’avions battue auparavant, mais Wonderful Tonight est une spécialiste de ce type de terrain, et elle le fait très bien. Pour l’instant, il n’y a pas de raison de changer nos plans avec Valia. » Elle aussi sera donc revue dans le Vermeille.

Paix pourrait être revue dans le Lutèce. Facile lauréate du Prix Frédéric de Lagrange (L), Paix s’est bien comportée pour son premier essai au niveau Groupe. La pouliche a longtemps attendu parmi les dernières, avant de bien terminer à l’intérieur. Son entraîneur, Francis-Henri Graffard, nous a expliqué : « Je suis satisfait de sa performance. Elle était un peu froide à l’entrée de la ligne droite, mais elle a bien accéléré pour prendre la troisième place. C’est une pouliche qui possède beaucoup de fond et qui progresse tout le temps. Nous allons regarder les courses qu’elle pourrait courir à l’automne, et voir comment elle rentre. Elle est engagée dans le Prix de Lutèce (Gr3), et je vais voir s’il est temps de l’allonger maintenant ou non. »

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2020/Wonderful-Tonight.pdf

Une sœur de Penjade. Élevée par l’écurie Taos (Mathieu Alex & Sylvain Vidal), Wonderful Tonight a été achetée 40.000 € à l’amiable par David Menuisier et Crispin de Moubray aux ventes de yearlings d’août Arqana, alors qu’elle était présentée par Coulonces Sales. En plus d’être un tube des Cranberries, Wonderful Tonight est une chanson d’Éric Clapton.

La pouliche est une fille de Le Havre (Noverre), étalon au haras de Montfort & Préaux, et de Salvation (Montjeu), gagnante de trois courses sur 2.350m, 2.400m et 2.600m, dont un Quinté à Maisons-Laffitte. Salvation a donné trois autres lauréats, parmi lesquels Penjade (Air Chief Marshal), placée des Prix des Jouvenceaux et Jouvencelles et Delahante et du Critérium de Lyon (Ls) avant d’être exportée aux États-Unis, où elle a gagné les Forever Together Stakes (L), et Zavrinka (Rajsaman), double lauréate de Quinté sur 1.300m et 1.600m et gagnante d’une Classe 1 sur 1.400m à ParisLongchamp. La poulinière a une 2ans, Chuppy (Le Havre), à l’entraînement chez Pascal Bary, ainsi qu’un yearling et une foal, tous deux par Recorder (Galileo). Salvation est retournée à la saillie de Le Havre en 2020.

La deuxième mère, Birdie (Alhaarth), a gagné les Oaks Trial Stakes (L) à 3ans, sur 2.300m. Elle a donné trois black types, parmi lesquels Hostess (Iffraaj), lauréate des Providencia Stakes (Gr3) sur les 1.700m de Santa Anita, et Il Paparazzi (Royal Applause), troisième des Acomb Stakes (Gr3). Birdie est une sœur de Fickle (Danehill), qui n’est autre que la deuxième mère du champion Camelot (Montjeu), lauréat des Derby d’Epsom et d’Irlande, mais aussi du Racing Post Trophy et des 2.000 Guinées (Grs1).

Rahy

Noverre

Danseur Fabuleux

Le Havre

Surako

Marie Rheinberg

Marie d’Argonne

WONDERFUL TONIGHT (F3)

Sadler’s Wells

Montjeu

Floripedes

Salvation

Alhaarth

Birdie

Fade

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’51’’05

De 1.000m à 600m : 26’’89

De 600m à 400m : 12’’39

De 400m à 200m : 11’’73

De 200m à l’arrivée : 12’’07

Temps total : 2’54’’13