Prix Nureyev (L) : Hurricane Dream enfin black type !

Courses / 16.08.2020

Prix Nureyev (L) : Hurricane Dream enfin black type !

Prix Nureyev (L)

Hurricane Dream enfin black type !

Pas revu depuis sa neuvième place dans le Prix du Jockey Club (Gr1), Hurricane Dream (Hurricane Cat) a décroché son black type en s’imposant dans le Prix Nureyev (L), en poulain très dur. Ce représentant de Team Valor International, Anant Singh et André Brakha, son co-éleveur, s’était déjà montré très à l’aise en terrain lourd puisqu’il s’était distingué dans un terrain annoncé 4.6 au pénétromètre, lors de ses débuts le 21 novembre 2019 à Angers. Pendant le parcours, le pensionnaire de Mickaël Mescam a galopé bien décontracté parmi les derniers, au côté de Qous (Dubawi). À l’entrée de la ligne droite, alors qu’il était encore loin, Pierre-Charles Boudot, son jockey, n’a pas tremblé. Il a lancé Hurricane Dream, s’est décalé à l’extérieur de Dawn Intello (Intello), et son poulain a placé un excellent coup de reins pour venir à sa hauteur, tout en se montrant très courageux pour repousser ses attaques. Au passage du poteau, une courte tête sépare les deux premiers. Now We Know (Kendargent), qui restait sur deux victoires, se comporte très bien à ce niveau et termine troisième, une longueur et demie derrière.

Une première Listed en plat pour son entraîneur. Lauréat de plusieurs belles épreuves en obstacles avec notamment Henry Brulard (Planteur), gagnant du Prix Wild Risk (L) et Bergerac (Spirit One), vainqueur des Prix Claude Le Lorrain, Count Schomberg (Ls) et troisième du Grand Prix d’Automne (Gr1), Mickaël Mescam n’avait pas encore de Listed en plat à son palmarès. Et pour cause ! Hurricane Dream est le seul cheval de plat de son effectif. L’entraîneur nous a dit : « Je suis ravi ! En plus, Hurricane Dream a eu un comportement parfait. Il a été bien détendu dans la première partie du parcours, ce qui n’avait pas été le cas dans le Prix du Jockey Club. Dans la ligne droite, il a eu un gros changement de vitesse et il s’est montré très accrocheur pour finir. C’est très positif. La suite de son programme n’est pas encore définie. L’objectif était déjà de le rendre black type. Maintenant, nous allons nous concerter avec ses copropriétaires pour trouver un bon engagement. » Pierre-Charles Boudot a ajouté : « Le cheval court super bien. Avant le Prix du Jockey Club, il avait déjà montré un bon niveau. Il a simplement réédité dans le Prix Nureyev. Le terrain lourd ne le désavantage pas et c’est un cheval pour courir les Listeds et les Groupes. »

Dawn Intello confirme, Now We Know en plein progrès. Dans le Prix du Jockey Club, Dawn Intello avait très bien couru, échouant seulement d’une longueur au pied du podium. Pas encore black type avant cette Listed, le pensionnaire d’Andrea Schütz a enfin décroché du caractère gras en se montrant très accrocheur pour conclure deuxième. Son entraîneur nous a dit : « Nous attendions une bonne performance de lui. La victoire même. Cette Listed vaut un Groupe et le gagnant nous a déjà battus une fois. Puis nous l’avons devancé dans le Prix du Jockey Club. Et là il est devant nous. C’est dommage d’être battu d’aussi peu. Il sera intéressant de suivre les chevaux de cette Listed dans les Groupes. Dawn Intello a beaucoup d’options pour la suite. Certainement en France. Il ne devrait pas courir le Grand Prix de Paris (Gr1). Mais il est aussi engagé dans le Prix Dollar (Gr2) et le Prix Prince d’Orange (Gr3). Nous allons y réfléchir. Il préfère le bon terrain, moins souple qu’aujourd’hui en tout cas. »

Now We Know a montré beaucoup de progrès pour prendre la troisième place. Le 28 juin, il avait ouvert son palmarès dans une Classe 2 puis avait confirmé le 16 juillet en remportant le Grand Prix du Lion d’Angers (Classe 1). Nicolas Clément, son entraîneur, nous a confié : « Nous sommes très contents. Il est battu par deux poulains qui ont couru le Prix du Jockey Club et il est encore tendre. Il va continuer à progresser. »

Issu d’une propre sœur de Shamal. Élevé par Marie-Laurence Oget et André Brakha, Hurricane Dream est un fils d’Hurricane Cat (Storm Cat), qui officiait alors au haras de la Haie Neuve. C’est le premier produit de Shalimara (Siyouni), une jument inédite. La poulinière a une 2ans, Shamalira (Siyouni), qui est à l’entraînement chez Didier Guillemin. En 2020, elle a donné naissance à un mâle par Nicaron. Shalimara est une propre sœur de Shamal (Siyouni), lauréat de ses deux premières courses à 2ans sur 1.100m et troisième du Prix Contessina (L), avant d’être exporté à Hongkong.

Storm Bird

Storm Cat

Terlingua

Hurricane Cat

Blushing Groom

Sky Beauty

Maplejinsky

HURRICANE DREAM (M3)

Pivotal

Siyouni

Sichilla

Shalimara

Linamix

Sagalix

Alluring Manselle

LES CHRONOS

LES TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’09’’65

1.000m à 600m : 26’’90

600m à 400m : 12’’84

400m à 200m : 12’’41

200m à l’arrivée : 13’’01

Temps total : 2’14’’81