Vide

Le Mot de la Fin / 22.08.2020

Vide

C’est officiel depuis vendredi : le Kentucky Derby sera couru le samedi 5 septembre… à huis clos.

Ce rétropédalage intervient neuf jours après l’annonce que le grand événement aurait lieu en présence de 23.000 spectateurs maximum. La presse locale avait beaucoup critiqué la décision prise par le gouverneur du Kentucky, Andy Beshear. Ce dernier avait donné son feu vert à condition que des protocoles de sécurité très stricts soient appliqués alors que, dans le même temps, d’autres mesures encore plus drastiques avaient conduit à repousser la réouverture des écoles au 28 septembre. Car le coronavirus circule toujours dans le Kentucky, le comté de Louisville ayant même recensé 2.300 nouveaux cas la semaine dernière. Beshear a donc fait machine arrière et a approuvé la décision prise par l’hippodrome de Churchill Downs. Organiser un Kentucky Derby à huis clos va engendrer un énorme manque à gagner pour l’hippodrome et la ville, mais le risque était trop grand, qui plus est après que des rumeurs de manifestations antiracistes en réponse à l’assassinat de Breonna Taylor, tuée par des policiers lors d’une perquisition à domicile, ont commencé à circuler autour de l’événement en cas d’ouverture au public.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.