Demain à Auteuil

Courses / 03.09.2020

Demain à Auteuil

19 H 17 • AUTEUIL • PRIX MÉLANOS

L - Haies - 4ans - 3.600m

Gardons le Sourire ** face à trois adversaires

Quatre concurrents ont répondu à l’appel dans le Prix Mélanos (L). Absent depuis sa victoire dans le Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), le 13 juin, Gardons le Sourire ** (Fame and Glory) peut s’imposer pour son retour sur les haies. Le représentant du haras de Saint-Voir n’a pas été revu dans cette discipline depuis sa victoire dans le Prix Royal Junior à Auteuil, le 11 septembre 2019.

Dans le Ferdinand Dufaure, Gardons le Sourire devançait très nettement Al Cuarto ** (Nicaron), qu’il va retrouver vendredi. Lui aussi a montré de la qualité sur les haies, terminant notamment troisième du Prix Stanley (L). Il faudra revoir Born to Hold (Born to Sea), qui en a trop fait dans le Prix Questarabad (Gr3), alors qu’il découvrait Auteuil. Le représentant de Sunderland Holding s’était présenté invaincu en trois sorties sur les haies au départ du Gr3, lui qui avait remporté facilement le Prix Durtain (L) à Dieppe. Attention au fougueux Irrésistibles (Nom de d’La), qui va faire sa rentrée après quinze mois d’absence. En dernier lieu, le représentant du haras de la Haie Neuve avait tracé une belle ligne droite pour finir troisième du Prix Aguado (Gr3), après avoir beaucoup tiré.

16 H 57 • AUTEUIL • PRIX PELAT

L - Haies - 3ans - Femelles - 3.600m

Fortunes Melody versus Hôtesse du Chenet, acte II

Respectivement première et deuxième du Prix du Défilé (Haies) à Auteuil, le 13 juillet, Fortunes Melody (Yorgonnabelucky) et Hôtesse du Chenet (Martaline) vont s’affronter à nouveau dans le Prix Pelat (L). Comme en dernier lieu, Fortunes Melody sera munie d’œillères australiennes. Elle a l’avantage d’avoir trois courses dans les jambes, contre une seulement pour Hôtesse du Chenet. Absente depuis sa quatrième place dans le Prix Girofla (L) le 17 mai, Let me Love (Authorized) est une pouliche d’avenir. Il n’y aurait rien d’étonnant à la voir ouvrir son palmarès directement dans cette Listed. Balkanie (Balko) est également encore maiden en trois sorties, mais elle a montré des moyens à Auteuil en terminant proche deuxième du Prix Bois Rouaud (Haies), le 23 juin. Gagnante à Dieppe dès sa deuxième sortie, Haiku Enki (Network) va découvrir le tracé d’Auteuil, ainsi que l’inédite Haie d’Honneur (Fame and Glory), qui a été supplémentée par Gabriel Leenders. Haie d’Honneur est née pour réussir sur la butte Mortemart : c’est une fille de Flower des Champs (Robin des Champs), gagnante du Prix Sytaj (L, à l’époque). Cette dernière est – entre autres – la sœur de Fleur d’Ainay (Poliglote), gagnante du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1).

19 H 50 • AUTEUIL • PRIX DE L’ORLÉANAIS

Haies - 5ans et plus - 3.600m

Device change de sport

Vainqueur de dix Groupes sur les haies d’Auteuil, Device (Poliglote) est la principale attraction de ce Prix de l’Orléanais. Le champion de Magalen Bryant, qui reste sur deux succès en steeple, n’a pas été revu sur le parcours du jour depuis sa quatrième place dans le Prix Juigné (Gr3), le 4 mars 2018. Son entraîneur, Guillaume Macaire, pourra aussi compter sur Le Costaud (Forestier), lauréat de ce même Prix de l’Orléanais en 2019. Ce dernier vient de conclure deuxième sur les haies de Saint-Malo après huit mois d’absence et devrait progresser sur cette course de rentrée. Absente depuis sa victoire dans le Prix des Drags (Gr2), le 4 juillet, la valeureuse Roxinela (Muhtathir) va effectuer son retour sur les haies. La jument de Gheorghe Codre n’a pas été revue dans cette discipline depuis sa cinquième place dans le Prix Bernard Secly (L) le 4 novembre 2018, une épreuve dont elle était la tenante du titre. Bon quatrième du Prix Léon Rambaud (Gr2) au printemps, Enjeu d’Arthel (Saddler Maker) a lui aussi les moyens de lutter pour la première place. Sa compagne d’entraînement Équation ** (Network) a déjà bien fait elle aussi sur les haies d’Auteuil : elle s’était notamment classée troisième l’année dernière du Prix Bernard Secly (L).

16 H 57 • AUTEUIL • PRIX CADOUDAL

Haies - 4ans - 3.500m

À la découverte d’un frère de Never Adapt

Guillaume Macaire présente deux concurrents séduisants dans ce Prix Cadoudal (Haies) : l’inédit Wild One (Saint des Saints) et Aimsiten (Montmartre). Wild One est un frère de Never Adapt (Anabaa Blue), lauréate par dix longueurs du Prix d’Essai des Pouliches (Haies, inédites) avant d’être exportée en Angleterre, où elle s’est classée troisième du JCB Triumph Trial Juvenile Hurdle (Gr2). Facile lauréat pour ses débuts à Royan le 16 août, face à des concurrents plus expérimentés, Aimsiten peut bien faire dans ce lot, d’autant qu’il va bénéficier de la décharge de Charlotte Prichard. François Nicolle délègue lui aussi deux concurrents capables de se mettre en évidence, J’Halucèle (Martaline) et Sergent Pepper’s (Martaline). J’Halucèle n’a pas été revue depuis sa proche deuxième place sur les haies d’Auteuil, le 16 mars 2019. Quant à Sergent Pepper’s, il avait débuté par une troisième place en début d’année à Pau avant de décevoir à Auteuil, le 24 février. Le poulain peut se réhabiliter pour sa rentrée, lui qui sera muni d’œillères australiennes pour la première fois. Gaz Gaz (Buck’s Boum), qui n’a pas été revu depuis sa troisième place en débutant sur les haies de Compiègne le 11 mars, fera également partie des chevaux à suivre, ainsi que Garde Royale (Rail Link), qui s’est placé à deux reprises en trois sorties en plat. Enfin, il faudra surveiller la rentrée après onze mois d’absence de Siege (Born to Sea), qui avait conclu proche troisième d’une bonne édition du Prix Finot (L).

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.