Semi-nocturne, mais maxi-réunion demain à ParisLongchamp

Courses / 02.09.2020

Semi-nocturne, mais maxi-réunion demain à ParisLongchamp

15 H 35 • PARISLONGCHAMP • PRIX D’ARENBERG

Gr3 - 2ans - 1.000m L.D.

Wink n’est pas seulement là pour tenir la chandelle

Wesley Ward a envoyé deux pouliches en Europe cet été : Campanelle (Kodiac) et Wink (Midshipman). Campanelle a réussi sa mission en gagnant brillamment le Darley Prix Morny (Gr1). Wink accompagnait Campanelle dans son voyage, mais elle n’était pas seulement là pour faire la conversation à sa camarade d’entraînement. En effet, Wink va courir le Prix d’Arenberg (Gr3) avec une première chance. Elle est invaincue en deux sorties, à Monmouth Park et Belmont Park. À chaque fois, elle tournait sous les 57 secondes au kilomètre… sur un parcours avec tournant ! Bref, elle sera dure à battre.

Vous pouvez revoir sa dernière course en cliquant ici :

https://www.monmouthpark.com/race-replay/august-2-2020/

L’autre étranger de la course est Furlong Factor (Adaay), une anglaise qui en sera à sa septième sortie déjà. Toutes ses courses ont eu lieu sur 1.000m, elle a terminé deuxième de Listed, son métier peut l’aider pour approcher Wink, mais c’est tout de même un second couteau en Angleterre.

Côté français, on lui préférera Livachope (Goken), lauréate du Prix du Bois (Gr3) en y signant le meilleur chrono depuis dix ans ! C’était précisément sur le tracé du Prix d’Arenberg. Elle a fini sixième du Morny, courant honorablement. Mais elle vaut bien mieux sur 1.000m. Son compagnon de couleurs Axdavali ** (Goken) – qui sera le seul mâle de la course – tarde à nous remontrer ce qu’il avait fait à la fin du printemps. Les 1.000m lui conviendront certainement beaucoup mieux à lui aussi.

En finissant deuxième du Prix de la Vallée d’Auge (L), après un début de carrière dans les réclamers, La Discoteca (Anjaal) a montré brutalement des dispositions nouvelles… Cela doit encourager son entourage à continuer.

Dans le Prix des Rêves d’Or - Jacques Bouchara (L), Night Hunting (Amarillo) a conclu deuxième (à distance) d’Acapulco Gold (Bungle Inthejungle), la meilleure 2ans français actuelle, quatrième du Prix Morny. Une bonne référence, même si la ligne est perdante. Kalahara (Frankel) vient d’ouvrir son palmarès sur 1.200m, distance sur laquelle elle a toujours évolué et où elle possède une autre bonne marque : deuxième derrière Plainchant. Elle passera un test sur 1.000m.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2019 : Al Raya (S. Crisford). 2018 : Soldier’s Call (A. Watson). 2017 : Rimini (C. Ferland). 2016 : Afandem (H. Palmer). 2015 : Yakaba (F. Head). 2014 : High Celebrity (A. Fabre).

17 H 20 • PARISLONGCHAMP • PRIX DE LUTÈCE

Gr3 - 3ans - 3.000m

Measure of Time a un statut à confirmer

En gagnant la première étape pour les jeunes stayers, le Prix Michel Houyvet (L), Measure of Time (Gleneagles) a pris le leadership de la promotion sur les longues distances. En attendant de recroiser le fer avec Zeyrek ** (Sea the Stars) qui semble être son plus dangereux rival, le pensionnaire d’André Fabre peut s’offrir le Prix de Lutèce (Gr3). Très dur, avec encore de la marge, il n’a sans doute pas fini son ascension. Paix (Muhaarar) a enlevé le Prix Frédéric de Lagrange (L) à Vichy avant de conclure bonne troisième du Prix Minerve (Gr3). La distance devrait l’avantager puisque sa mère, Pacifique (Montjeu), avait gagné l’édition 2011 du Prix de Lutèce. C’est une lauréate en puissance. Dans cette catégorie des jeunes stayers, on retrouve souvent de bons éléments qui n’ont pas réussi à trouver leur jour sur 2.000 ou 2.400m. C’est le cas de Ketil (Karakontie), deuxième du Prix Hocquart Longines (Gr2), qui présente un profil séduisant. Le petit surplus de distance pourrait lui permettre d’enlever son Groupe.

Deux allemands seront en lice dans ce Gr3. Le premier est la pouliche Kalifornia Queen (Lope de Vega), qui a enlevé un Gr2 préparatoire au Preis der Diana (Gr1) avant de conclure cinquième du classique. L’allongement de la distance va l’aider. Le second allemand est Slogan (Adlerflug), quatrième du Grand Prix de Compiègne (L), ce qui est un peu léger comme carte de visite dans un tel Gr3. Step by Step (Sidestep) a enlevé sa Listed toulousaine avant d’échouer dans le Prix Michel Houyvet. Le terrain plus ferme qu’à Deauville devrait mieux lui convenir. Blackwood (Manduro) apprécie les longues distances, mais il doit encore prouver qu’il a le niveau black type.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2019 : Moonlight Spirit (C. Appleby). 2018 : Jackfinbar (H. Dunlop). 2017 : Darbuzan (M. Delzangles). 2016 : Moonshiner (J.-P. Carvalho). 2015 : Vazirabad (A. de Royer Dupré). 2014 : Auvray (E. Lellouche).

17 H 55 • PARISLONGCHAMP • PRIX DE LA COCHÈRE-FONDS EUROPÉEN DE L’ÉLEVAGE

L - 3ans et plus - Femelles - 1.600m

Mageva revient sur le mile

Bonne troisième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), Mageva (Wootton Bassett) a tenté ensuite sa chance dans le Diane où la distance s’est avérée trop longue. De retour sur le mile dans le Prix de la Cochère-Fonds Européen de l’Elevage (L), la représentante d’Antoine Gilibert, Hubert Guy, Gilles Barbarin et Benoît Chalmel a toutes les chances de reprendre le cours de ses bonnes sorties. Pour cela, il faudra battre l’anglaise Farzeen (Farhh), qui s’est montrée d’une grande régularité dans les Listeds et les Groupes. De plus, elle a démontré que le mile était aussi sa meilleure distance. Wasmya (Toronado) est un ton en dessous dans les Groupes, mais dans les Listeds, elle est en plein dans son élément. Elle s’était d’ailleurs imposée l’an dernier dans cette catégorie, en Allemagne. Alzire (Shamardal) a enlevé le Prix Coronation (L) et elle a été très régulière ensuite. Autre anglaise, endurcie dans les gros handicaps, Tomorrow’s Dream (Oasis Dream) a brillé par deux fois dans cette catégorie, ce qui doit être suffisant pour faire l’arrivée jeudi. L’espagnole Dream of Words (Dream Ahead) a enlevé un Grand Prix à Madrid dans un excellent style. Elle est sur la montante et pourra viser une petite place.

18 H 30 • PARISLONGCHAMP • PRIX DE LIANCOURT

L - 3ans - Pouliches - 2.100m

Les anglaises attaquent en force

Les concurrentes anglaises se déplacent avec de grandes ambitions pour le Prix de Liancourt (L). Angel Power (Lope de Vega), Award Scheme (Siyouni), Festive Star (Golden Horn) et Arriviste (Sea the Moon) ont le profil pour briller dans cette course principale.

Angel Power a enlevé un très gros handicap à York et elle est en pleine ascension. Award Scheme tourne autour de sa Listed tandis que Festive Star a gagné sa Listed à Milan, mais doit encore prouver qu’elle peut en faire de même en France.

L’allemande Tabera (Gleneagles) a une très belle carte de visite, ponctuée par un succès de Listed en Allemagne. Elle aussi est une candidate à la victoire. Mais qui donc pourrait devancer ces étrangères, côté français ? On peut penser à Extreme Fast (Le Havre) qui a laissé une belle impression à Vichy, à Light of Night (Dark Angel), troisième d’un très bon Prix Madame Jean Couturié (L), et peut-être à Hidaka (Deep Impact), qui redescend de catégorie.