Doncaster Cup (Gr2) : Spanish Mission pour la Gold Cup… 2021

International / 11.09.2020

Doncaster Cup (Gr2) : Spanish Mission pour la Gold Cup… 2021

Doncaster Cup (Gr2)

Spanish Mission pour la Gold Cup… 2021

Le 4ans Spanish Mission (Noble Mission) a validé avec mention très bien son test de tenue sur les 3.600m de la Doncaster Cup (Gr2). Si l’an passé, il avait gagné sur plus de 2.400m, cette année il avait quelque peu déçu quand il s’était frotté aux 3.200m. William Buick s’est montré très patient dans une course animée par le français d’élevage The Grand Visir (Frankel) et Selino (Champs Élysées), avant d’attaquer en progression à 600m du poteau. Spanish Mission a pris l’avantage dans les 200 derniers mètres pour finalement s’imposer par trois grandes longueurs sur Selino. The Grand Visir a résisté au 3ans Revolver (Slade Power), loin dans le parcours. Andrew Balding a fait du bon travail avec Spanish Mission, arrivé chez lui après la Goodwood Cup (Gr1), lui qui avait gagné le Bahreïn Trophy (Gr3) et le richement doté Jockey Club Derby à Belmont Park. Spanish Mission sera dirigé sur la QIPCO Long Distance Cup (Gr2), mais son entraîneur a déjà prévenu : « C’est la seule course qu’il lui reste à courir cette année. Il ne faudrait pas que le terrain devienne trop souple. Je suis content de sa course et de l’avoir à l’écurie. » William Buick a ajouté : « Il possède un bon changement de vitesse et il tient. C’est un cheval pour la prochaine Gold Cup en puissance. »

Un fils de la Darpat Limonar. Spanish Mission est arrivé en Europe en vue d’un pinhooking mais, après son achat pour 125.000 $ (105.500 €) à Keeneland en septembre, il n’a pas atteint son prix de réserve (60.000 Gns) à la Tattersalls Craven breeze up. Il a été acheté par Team Valor après une victoire à 2ans sur la P.S.F. de Chelmsford. Il est l’un des deux gagnants de Groupe issus de la première génération de Noble Mission (Galileo), le propre frère de Frankel qui officie à 20.000 $ (17.000 €) chez Lane’s End Farm. L’autre est Code of Honor, lequel l’année dernière avait gagné sur le dirt les Travers Stakes, la Jockey Club Gold Cup et s’était classé deuxième dans le Kentucky Derby (Grs1).

Sa mère, Limonar (Street Cry), avait gagné le Prix Coronation (L) pour la casaque Darpat et l’entraînement de Carlos Laffon-Parias avant de partir pour les États-Unis. Elle a produit le lauréat black type et placé de Gr2 Mokarris (More than Ready), et un autre gagnant au Japon. La deuxième mère, Trylko (Diesis), a donné Talco (Pivotal), qui, après une place dans le Prix de Saint-Patrick (L), a quitté la France et a remporté le Shoemaker Mile (Gr1) aux États-Unis.

Limonar a un yearling par Mastery (Candy Ride), offert la semaine prochaine à la vente de septembre Keeneland.

Flying Childers Stakes (Gr2)

Ubettabelieveit, vingt ans après

Vingt ans et quelques mois après le succès de Sugarfoot (Thatching) dans les Leicestershire Stakes (Gr3), Nigel Tinkler, entraîneur du nord de l’Angleterre, a sorti un autre gagnant de Groupe. La victoire est d’autant plus belle pour lui qu’il a confié Ubettabelieveit (Kodiac) à son jockey maison, Rowan Scott, pour qui il s’agissait d’une première participation à un Groupe. Résultat des courses : il a battu d’une courte tête la grandissime favorite, Sacred (Exceed and Excel), dans les Flying Childers Stakes (Gr2), le championnat de vitesse pure réservé aux 2ans. De plus, on peut même ajouter que Rowan Scott a "volé" la course à son confrère Tom Marquand, pas le premier venu. Sacred, qui semblait dominer la course à 200m du poteau, s’est un peu perdue et, dans la toute dernière foulée, a rendu les armes. Avec un The Lir Jet (Prince of Lir) déclaré non-partant dans la matinée, les autres gagnants de Groupe, Steel Bull (Clodovil) et Ventura Tormenta (Acclamation) ont dépensé trop d’énergie pour prendre la tête en compagnie de l’irlandais Frenetic (Kodiac). Ubettabelieveit, vainqueur des National Stakes (L), n’avait pas tenu les 1.200m dans les Gimcrack Stakes (Gr2). Nigel Tinkler a dit : « Je ne sais pas pourquoi il était à 40/1. Sans doute parce que j’en suis l’entraîneur... Il y a 1 % de chance qu’il coure dans le Prix de l’Abbaye de Longchamp, et je dis ça car il n’aime pas le terrain très souple et qu’il est difficile de trouver du bon terrain en octobre à ParisLongchamp. » Le poulain est engagé dans le grand sprint français.

Un troisième gagnant de Groupe pour sa mère. Ubettabelieveit est arrivé chez Nigel Tinkler suite à l’achat pour 50.000 Gns (57.300 €) dans le book 1 de Tattersalls en octobre. Il est le 29e gagnant de Groupe et le deuxième des Flying Childers issu de Kodiac (Danehill), qui, en 2017, officiait déjà à 50.000 €. Sa mère, Ladylishandra (Mujadil), lauréate d’une course à 2ans, a produit trois autres lauréats black types : Tropical Paradise (Verglas), qui s’est imposée dans les Oak Tree Stakes (Gr3, 1.400m), le pur sprinter Harlem Shake (Moss Vale), gagnant du Premio Omenoni (Gr3, 1.000m), et Shenanigans (Arcano), qui a remporté une Listed sur 2.000m.

Ladylishandra a une yearling par Galileo Gold (Paco Boy), qui sera proposée lors de la vente de Tattersalls Ireland.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.