Goldene Peitsche (Gr3) : Namos, le sprint en allemand

International / 06.09.2020

Goldene Peitsche (Gr3) : Namos, le sprint en allemand

Baden-Baden (DE), dimanche

 C’est un cheval allemand qui a dominé la Goldene Peitsche (Gr3). Ce n’est arrivé que quatre fois en deux décennies. La victoire est d’autant plus savoureuse pour les Allemands qu’ils prennent les trois premières places. Ce n’était plus arrivé depuis 2007 !

Le 4ans Namos (Medicean) est le meilleur sprinter du pays. Il avait confirmé ce statut en courant proprement dans la July Cup (Gr1) et les Hungerford Stakes (Gr2). Et comme dimanche il n’avait pas un Oxted (Mayson) ou un Dream of Dreams (Dream Ahead) face à lui, il a su en profiter. Ce pensionnaire de Dominik Moser a gagné d’une classe, enregistrant son quatrième succès de Groupe, le troisième cette saison. Tout de suite aux avant-postes il a continué sans faiblir et a laissé Majestic Colt (Clodvil) à deux longueurs. La pouliche K Club (Kodiac), présentée par Grandcamp en décembre 2019, a décroché la troisième place aux dépens du favori, l’anglais Sunday Star (Kodiac). Le français Red Torch (Air Chief Marshall) s’est classé huitième. Le jockey du lauréat, Wladimir Panov, a expliqué à la presse locale : « Il est vraiment au sommet de son art, il n’a jamais galopé si vite. Je suis très heureux, il est le chouchou de l’écurie. »

Sa mère fut troisième… La mère de Namos, Namera (Areion), s’était classée troisième du Goldene Peitsche, à l’époque où la course était encore labellisé Gr2. Elle a également remporté le Bayerischer Fliegerpreis (L).  L’élève du Gestüt Brummerhof  est le premier produit de sa mère. Il n’avait pas atteint son prix de réserve (64.000 €) à la vente BBAG.

Namera a une 2ans par Maxios (Monsun), une yearling par Adlerflug (In the Wings). Elle a produit en mars une autre pouliche par Soldier Hollow (In the Wings)