La Coupe de Marseille (L) : Amica Nostra, le premier black type d’Antonio Orani

Courses / 11.09.2020

La Coupe de Marseille (L) : Amica Nostra, le premier black type d’Antonio Orani

La Coupe de Marseille (L)

Amica Nostra, le premier black type d’Antonio Orani

Jérôme Reynier avait choisi de lui accorder un petit break après sa démonstration (victoire par huit longueurs) dans le Prix de l’Estaque (Maiden). Bien lui en a pris, car sa pensionnaire Amica Nostra (Épaulette) a fait un truc dans la Coupe de Marseille (L), la plus belle épreuve du jour à Marseille-Borely. Dans une course où tout le monde s’attendait à voir le pensionnaire de Jean-Claude Rouget, Wally (Siyouni), s’imposer de nouveau à ce niveau, après son succès dans le Prix Pelleas (L), la représentante de Ross Wright et Emma Kennedy a confirmé la très bonne impression qu’elle avait laissée le 8 juillet dernier.

De bout en bout. Sur un terrain certainement plus souple que ne l’indiquait le pénétromètre (3,5), Amica Nostra, très bien sortie de sa stalle de départ, a rapidement pris les commandes de l’épreuve. Toujours en tête à la sortie du tournant final, elle a prononcé son effort à 300m du poteau, seulement attaquée par Port Étienne (Olympic Glory) et Wally. Répondant bien à une ultime sollicitation de son jockey à un peu plus de 100m du but, la pouliche a fourni une dernière accélération pour venir l’emporter d’une longueur. Port Étienne termine deuxième, une courte tête devant Wally qui n’a pas eu toutes ses aises au démarrage. Antonio Orani, pour qui il s’agit d’une première victoire à ce niveau, a déclaré : « Il fallait la laisser galoper car elle a une grande action. Il ne faut pas trop la reprendre. À l’entrée de la ligne droite, j’avais assez de gaz pour aller au bout. C’est ma première Listed, la première belle course que je gagne. Ça me fait plaisir. »

L’aptitude au parcours a fait la différence. Contrairement au grand favori qui découvrait Marseille-Borely, Amica Nostra effectuait sa troisième sortie (sur quatre tentatives au total) sur le parcours du jour. Jérôme Reynier a expliqué : « Nous avions fait l’impasse sur l’été. Nous ne voulions pas la faire courir et voyager par de fortes chaleurs. Nous avons profité de son aptitude à Marseille-Borely. Nous visions une troisième place. Elle a été montée à sa main, devant. Elle a un cœur plus gros qu’elle et cela me fait très plaisir pour tout son entourage. Je suis vraiment très content pour son jockey, il le mérite vraiment. Une victoire à ce niveau-là, c’est génial pour lui. »

La sœur vient aussi de décrocher du caractère gras. Élevée par William Kennedy, Amica Nostra est une fille d’Épaulette et de Qenaa (Royal Applause), deux fois gagnante et trois fois placée en onze sorties pour la casaque du cheikh Hamdan Al Maktoum, et dont elle est le troisième produit. C’est une sœur d’Admiral Rooke (Rock of Gibraltar), une fois gagnante en trente sorties en Angleterre, et de Silberpfeil (Clodovil), une femelle également entraînée par Jérôme Reynier, qui, cet été, a remporté sa Listed en Italie avant de se classer deuxième d’une épreuve de même niveau. La deuxième mère, In the Woods (You and I), a gagné les High Havens Empress Stakes (L) et s’est classée troisième de la Polar Million Cup (Gr3) à Ovrevoll. In the Woods est une sœur de Tudor Wood (Royal Applause), troisième de Listed à Newbury.

Danehill

Commands

Cotehele House

Épaulette

Singspiel

Accessories

Anna Matrushka

AMICA NOSTRA (F3)

Waajib

Royal Applause

Flying Melody

Qenaa

You and I

In the Woods

Silent Indulgence