Prix Coronation (L) : Queen of Love, du talent et une belle monte

Courses / 11.09.2020

Prix Coronation (L) : Queen of Love, du talent et une belle monte

Prix Coronation (L)

Queen of Love, du talent et une belle monte

Absente depuis ses débuts victorieux à Deauville, le 24 mai, Queen of Love (Kingman) est restée invaincue dans ce Prix Coronation (L), et ce, face à une opposition solide et expérimentée. La représentante de Lady Bamford a bénéficié d’une monte très inspirée de Pierre-Charles Boudot, qui l’a rapidement placée en tête de la course, alors que personne ne voulait avancer. Une fois devant, le crack jockey a lui-même imprimé un train modéré. Dans la phase finale, il a laissé sa pouliche accélérer d’elle-même côté corde, et Queen of Love s’est détachée irrésistiblement. Elle s’est imposée d’une longueur trois quarts, en étant seulement accompagnée aux bras. Allante durant le parcours, et enfermée le long du rail, Speak of the Devil (Wootton Bassett) a trouvé le passage à 300m du but en dehors. Elle a très bien fini, mais la gagnante avait déjà créé la différence. Après avoir galopé dans le sillage de la future gagnante, Bionic Woman (Lope de Vega) a complété le podium à une longueur trois quarts, résistant de justesse à Dream Memory (Charm Spirit) et Ellerslie Lace (Siyouni).

La belle réussite de Lady Bamford et d’André Fabre. Queen of Love était munie d’un bonnet lors de ses débuts, ce qui n’était pas le cas dans cette Listed. Pierre-Charles Boudot, qui découvrait la pouliche en compétition, a déclaré au micro d’Equidia : « Elle a un peu de gaz. Elle n’est pas forcément commode, mais c’est vraiment une chic pouliche. Elle a eu un beau passage et a fait une très belle ligne droite. J’aurais préféré venir sur les autres, mais la course est partie trop doucement. Elle faisait une rentrée, c’est très bien ce qu’elle fait. » La propriétaire, Lady Bamford, connaît décidément une très belle réussite avec les femelles chez André Fabre. Outre Queen of Love, on peut citer Tropbeau (Shadwell Prix du Calvados, Gr2 & Prix de la Grotte et Six Perfections Sky Sports Racing, Grs3), Suphala (Arqana Prix Chloé, Gr3 & Prix Volterra, L), ou encore Pamplemousse (Prix du Pont-Neuf, L).

Sa sœur a gagné une Listed sur 1.400m. Queen of Love a été élevée par Yeomanstown Stud. Elle avait été achetée 125.000 € yearling par Mick Murphy (Longways Stables), Paul Basquin et Nicolas de Chambure, à la Goffs Orby Sale. Les trois associés ont réalisé un joli coup de pinhooking en la revendant 650.000 € à Charles Gordon-Watson Bloodstock, lors de la breeze up Arqana. Queen of Love est une fille de Kingman (Invincible Spirit), stationné à Banstead Manor Stud, et d’Extricate (Exceed and Excel), gagnante de deux courses à 3ans et à 4ans en Norvège. Cette dernière a donné une autre black type avec Dark Liberty (Dark Angel), lauréate en fin d’année de 3ans du Grosser Soldier Hollow Preis (L, 1.400m). Extricate a une yearling par Dark Angel (Acclamation), inscrite à la vente d’octobre Tattersalls.

La deuxième mère, Entwine (Primo Dominie), a gagné deux courses sur 1.000m à 2ans outre-Manche. Elle a notamment produit Entangle (Pivotal), championne en Scandinavie où elle a gagné vingt courses, dont le Marit Sveaas Minnelop (Gr3, 1.800m). Cette dernière a donné à son tour Dalarna (K One King), vainqueur de Stakes outre-Atlantique. Entwine est une sœur de Soar (Danzero), gagnante à 2ans des Lowther Stakes (Gr2, 1.200m) et des Princess Margaret Stakes (Gr3, 1.200m).

Green Desert

Invincible Spirit

Rafha

Kingman

Zamindar

Zenda

Hope

QUEEN OF LOVE (F3)

Danehill

Exceed and Excel

Patrona

Extricate

Primo Dominie

Entwine

Splice

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 41’’77

De 1.000m à 600m : 25’’95

De 600m à 400m : 11’’40

De 400m à 200m : 10’’73

De 200m à l’arrivée : 11’’40

Temps total : 1’41’’25