PRIX DE LA COCHÈRE - FONDS EUROPÉEN DE L’ÉLEVAGE (L) : Testa, une prestation et un black type majuscules

Courses / 03.09.2020

PRIX DE LA COCHÈRE - FONDS EUROPÉEN DE L’ÉLEVAGE (L) : Testa, une prestation et un black type majuscules

PARISLONGCHAMP, JEUDI

Testa (Acclamation) a réalisé un petit numéro jeudi, à ParisLongchamp. Cinquième et septième pour ses deux seules tentatives au niveau black type, la représentante du haras de la Pérelle restait sur trois sorties au niveau Quinté, dont une victoire très plaisante dans le Prix de la J.R.A. (Classe 2 Hcp) sur l’hippodrome de La Teste-de-Buch, fin juillet. Créditée d’une valeur 41 suite à ce succès, ce n’était pas elle, pour autant, que nous pensions voir s’imposer dans Prix de la Cochère - Fonds Européen de l’Élevage (L) tant le lot qu’affrontait la protégée de Stéphane Wattel semblait, au papier, au-dessus.

Le passage à 100m du poteau. Très bien partie de sa stalle numéro 6, Tesla a été rapidement placée par son jockey, Théo Bachelot, derrière l’animatrice Tomorrow's Dreams (Oasis Dream), calée à la corde, une position qu’elle a même occupée jusqu’aux 100 derniers mètres. Une fois le passage trouvé, Tesla est venue se faufiler entre l’animatrice, battue à ce moment-là, et Alzire (Shamardal). S’en est suivi un mano a mano avec la Godolphin Fonthill Abbey (Dubawi) qui, après avoir patienté à l’arrière-garde, avait été lancée à 300m du but et semblait filer vers la victoire. Sur une ultime et violente accélération, Tesla est parvenue à arracher la victoire d’une courte tête à la femelle entraînée par André Fabre. Alzire, courageuse, conserve la troisième place. La favorite, Mageva (Wootton Bassett), troisième de l’Emirates Poule d’Essai des Pouliches, un peu malheureuse, se classe septième.

Soulagé, Théo Bachelot a déclaré : « J’ai eu un peu peur, je n’étais pas serein à mi-ligne droite. J’avais du gaz. Quand j’ai eu mes aises, elle a sprinté très vite. Je pensais vraiment terminer deuxième à 50m du poteau, mais elle est vraiment allée vite. La Godolphin a un peu coincé et on a pu en profiter. Je suis très content pour l’équipe et ravi pour la pouliche. Elle a un gros cœur, un cœur plus gros qu’elle. »

Prochaine étape : le Bertrand de Tarragon. Stéphane Wattel nous a confié : « Heureusement qu’elle a une sacrée accélération, car c’est toujours la même chose : nous étions à la fois à la meilleure des places et à la fois la plus dangereuse. Mais il faut toujours un peu de chance aux courses et nous en avons eu aujourd’hui. Je suis très heureux pour cette pouliche qui a bien évolué à 4ans. Je la trouvais très jolie aujourd’hui et je m’attendais à ce qu’elle sprinte très fort et c’est ce qu’elle a fait. Je l’avais engagée dans le Bertrand de Tarragon (Gr3), au cas où elle se comporterait bien aujourd’hui. Il faudra voir comment elle récupère. Il est possible qu’elle récupère assez vite car elle n’a pas eu à galoper très longtemps. »

Sa dauphine sera revue à ce niveau. Lisa Jane Graffard, représentante en France de Godolphin, nous a déclaré : « Fonthill Abbey souffle pas mal après la course : elle avait peut-être besoin de cette course. Si elle progresse à l’automne, comme c’est souvent le cas avec les pouliches de 4ans, elle devrait remporter sa Listed. C’est une pouliche très belle, bien née, qui sera bien pour le haras. »

Une petite-fille de la célèbre Mahalia. Élevée par Airlie Stud et Sonia Rogers, Testa est une fille d’Acclamation, étalon à Rathbarry Stud, et de Tecla (Whipper), gagnante de deux courses à 3ans. Testa a été achetée 185.000 € par Ghislain Bozo (Meridian International) à la vente de foals de novembre chez Goffs. Il s’agit d’une petite-fille de Mahalia (Danehill), lauréate du Prix Imprudence (Gr3), qui a notamment donné Johnny Barnes (Acclamation), gagnant du Prix Quincey Barrière (Gr3), deuxième du Critérium International (Gr1) et étalon au haras des Granges, d’Albisola (Montjeu), lauréate du Prix de Flore (Gr3) et du Prix Finlande (L) et troisième des Prix de Sandringham (Gr2) et Allez France (Gr3) et Tonnara (Linamix), à qui l’on doit Ectot (Hurricane Run), vainqueur du Critérium International (Gr1), du Prix Niel (Gr2) et étalon au haras de Bouquetot, et Most Improved (Lawman), gagnant des St James’s Palace Stakes (Gr1).

Tecla aura un yearling par Muhaarar (Oasis Dream) qui passera à la prochaine vente Orby de Goffs.

 

 

 

Waajib

 

 

Royal Applause

 

 

 

 

Flying Melody

 

Acclamation

 

 

 

 

 

Ahonoora

 

 

Princess Athena

 

 

 

 

Shopping Wise

TESTA (F4)

 

 

 

 

 

 

Miesque’s Son

 

 

Whipper

 

 

 

 

Myth to Reality

 

Tecla

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Mahalia

 

 

 

 

Maresca