Prix des Chênes (Gr3) : Policy of Truth, toujours plus haut !

Courses / 10.09.2020

Prix des Chênes (Gr3) : Policy of Truth, toujours plus haut !

Prix des Chênes (Gr3)

Policy of Truth, toujours plus haut !

Impressionnant lauréat du Prix de Crèvecœur (Inédits), le 4 août à Deauville, Midlife Crisis (Wootton Bassett) était le grand favori de ce Prix des Chênes (Gr3). Mais le poulain de Shigeo Nomura était dans un jour sans jeudi, contrairement à l’imposant Policy of Truth (Siyouni), qui a gagné de toute une classe. Le représentant du haras du Logis Saint-Germain et de Pia Brandt, qui vole de progrès en progrès, peut désormais envisager les Grs1 avec sérénité.

Un succès très facile. On s’attendait à ce que Midlife Crisis prenne le train à son compte, comme lors de ses débuts. Mais le favori n’est pas très bien parti, se retrouvant en quatrième et dernière position, et c’est l’outsider My Kurkum (Dariyan) qui s’est dévoué pour régler l’allure. Policy of Truth, quant à lui, a un peu tiré jusqu’à son arrivée dans le premier tournant, où il a pu se placer dans le sillage de l’animateur. À l’entrée de l’ultime ligne droite, le futur lauréat a progressé en dehors, avant de prendre l’avantage à 300m du but. Dès lors, il n’a fait qu’avancer et s’est imposé de trois longueurs devant Mouillage (Toronado). Deux longueurs et demie plus loin, My Kurkum a conservé la troisième place devant Midlife Crisis, qui n’a jamais accéléré. Son jockey, Stéphane Pasquier, a déclaré que le poulain n’avait pas eu d’influx durant le parcours.

Un nouvel espoir classique pour Olivier Carli. Policy of Truth signe un deuxième succès en trois sorties, pour son premier essai à ce niveau. Sixième pour ses débuts à Chantilly, après avoir raté son départ, il avait ensuite ouvert plaisamment son palmarès dans un maiden à Deauville. Le poulain évoluait alors sous les couleurs de Serge Stempniak, qui a vendu sa part au haras du Logis Saint-Germain après ce premier succès. Olivier Carli détient désormais un nouvel espoir classique par Siyouni (Pivotal) ! En effet, l’homme du haras du Logis Saint-Germain avait remporté il y a un peu moins d’un an le Prix Miesque (Gr3) avec une certaine Dream and Do (Siyouni), qui avait laissé entrevoir le profil d’une gagnante de Poule. Ce qu’elle a confirmé en triomphant dans le classique, huit mois plus tard… Joakim Brandt, qui entraîne Policy of Truth en association avec sa femme, Pia, nous a dit : « C’est un très bon poulain. Nous l’avons toujours estimé, mais il est un peu tardif. C’est un grand cheval, qui n’avait pas tout compris en débutant, mais il progresse de course en course. Il a une grande action mais aussi un bon changement de vitesse, ce qui est surprenant avec un cheval de ce gabarit. Lors de son dernier galop sur les Aigles, il avait doublé les autres chevaux en deux foulées. C’était impressionnant ! Policy of Truth n’est pas engagé dans le Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1). Il faudra en parler avec ses propriétaires, mais nous allons peut-être le supplémenter. À moins qu’il ne coure le Critérium International (Gr1)… Nous verrons. »

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2020/Policy-of-Truth.pdf

Issu d’une sœur de Namid. Élevé par Sahara Group Holdings et Eurowest Bloodstock Services, Policy of Truth a été acheté 30.000 € à l’amiable par Pia & Joakim Brandt aux ventes de yearlings d’octobre Arqana, alors qu’il était présenté par Coulonces Sales (Anna Sundström). C’est un fils de Siyouni (Pivotal), étalon des Aga Khan Studs, et de la tardive Dawn to Dance (Selkirk). Cette dernière, qui a débuté au mois de mai de ses 4ans, a ouvert son palmarès deux mois plus tard pour sa quatrième sortie, sur les 2.000m de Roscommon. Policy of Truth est le deuxième produit black type de sa mère après Siberian Iris (Excelebration), gagnante de Stakes outre-Atlantique et deuxième des San Juan Capistrano Stakes (Gr3, 2.800m) et du Red Carpet Handicap (Gr3, 2.200m), mais aussi troisième des Astra Stakes (Gr3, 2.400m).

La deuxième mère, Dawnsio (Tate Gallery), a conclu deuxième à 2ans des Debutante Stakes (L à l’époque, 1.200m). À 3ans, elle a gagné les Topaz Sprint Stakes (L, 1.000m). Dawnsio a donné quatre black types, dont le champion sprinter Namid (Indian Ridge), vainqueur de quatre Groupes, notamment du Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1, 1.000m) à 4ans. On lui doit également Noelani (Indian Ridge), lauréate à 3ans des Renaissance Stakes (Gr3, 1.200m) et gagnante à 4ans des Concorde Stakes (Gr3, 1.500m), ou encore Natalis (Selkirk), troisième à 2ans des Futurity Stakes (Gr3 à l’époque, 1.400m).

Polar Falcon

Pivotal

Fearless Revival

Siyouni

Danehill

Sichilla

Slipstream Queen

POLICY OF TRUTH (M2)

Sharpen Up

Selkirk

Annie Edge

Dawn to Dance

Tate Gallery

Dawnsio

Welsh Dancer

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 41’’51

De 1.000m à 600m : 24’’31

De 600m à 400m : 12’’56

De 400m à 200m : 10’’86

De 200m à l’arrivée : 11’’59

Temps total : 1’40’’83