Prix des Éleveurs du Sud-Ouest (Maiden) : Bialystok sur le poteau

Courses / 05.09.2020

Prix des Éleveurs du Sud-Ouest (Maiden) : Bialystok sur le poteau

Prix des Éleveurs du Sud-Ouest (Maiden)

Bialystok sur le poteau

Bialystok (Zoffany) a ouvert son palmarès pour sa deuxième sortie dans le Prix des Éleveurs du Sud-Ouest (Maiden). Le représentant des écuries Serge Stempniak et de l’écurie des Charmes est bien parti, contrairement à ses débuts, et a évolué à l’extérieur de l’animateur Esope (Galiway). Dans la ligne droite, ce dernier a redémarré et Bialystok a mis un peu de temps à trouver son action. Mais il s’est bien allongé dans les 150 derniers mètres et est venu s’imposer d’une encolure devant Esope, courageux jusqu’au bout. Normandy Beech (Le Havre) est troisième à trois longueurs et demie, ne pouvant pas suivre l’accélération des deux premiers.

Un poulain estimé. Bialystok avait laissé une bonne impression lors de ses débuts dans le Prix Dock du Vin (Inédits), le 26 juillet à La Teste-de-Buch. Il avait manqué son départ et avait bien fini pour prendre la troisième place de cette épreuve remportée par le compliqué Kergrist (Milanais), depuis gagnant de sa Classe 2, pour sa deuxième sortie, le 25 août à Vichy. Entraîneur de Bialystok, Jean-Claude Rouget a dit au micro d’Equidia : « Esope, même s’il courait rapproché, est un poulain plus endurci que le nôtre. Bialystok est encore très tendre. C’est un très joli poulain que l’on aime beaucoup. Il devrait pouvoir aller sur plus long dans le futur. »

Le premier produit d’une placée de Listed. Élevé par Thierry Storme et Thierry Lohest, Bialystok est un fils de Zoffany, l’étalon de Coolmore, et de Deauville Shower (High Chaparral). Présenté par l’élevage de Tourgéville à la vente de yearlings d’octobre Arqana, il avait été acheté 90.000 € par Jean-Claude Rouget. L’élevage de Tourgéville présente sa sœur par Mastercraftsman à la vente de sélection Arqana (lot 64).

La mère, Deauville Shower, a été une bonne jument de course entraînée par Éric Libaud. Gagnante de trois courses, elle a pris les deuxièmes places des Prix Urban Sea, Dahlia (Ls) et Bertrand de Tarragon (L, à l’époque). Bialystok est son premier produit. Elle a une foal par Mastercraftsman. C’est une souche allemande. La deuxième mère, Endless Night (Tiger Hill), est une propre sœur d’Eye of the Tiger (Tiher Hill), gagnant du Gerling Preis (Gr2), et d’Echoes Rock (Tiger Hill), lauréat du Grand Prix de Compiègne (L) et deuxième du Prix La Force (Gr3). Elle est aussi une sœur d’Eagle Rise (Danehill), qui remporta le Premio Ribot (Gr2) et l’Europa Meile (Gr2). Il s’agit de la souche d’Epalo (Lando).

Danehill

Dansili

Hasili

Zoffany

Machiavellian

Tyranny

Dust Dancer

BIALYSTOK (M2)

Sadler’s Wells

High Chaparral

Kasora

Deauville Shower

Tiger Hill

Endless Night

Evening Breeze