Prix Mireille (Maiden) : Amazonie d’une courte tête

Courses / 11.09.2020

Prix Mireille (Maiden) : Amazonie d’une courte tête

Prix Mireille (Maiden)

Amazonie d’une courte tête

Pendant réservé aux pouliches du Prix Vincent (Maiden), le Prix Mireille s’est résumé à une belle passe d’armes entre la favorite Amazonie (Toronado), une représentante de l’écurie Antonio Caro et de son entraîneur, Jean-Claude Rouget, et Marianasand (Footstepsinthesand), une propre sœur de Marianafoot, qui débutait. Dans le sillage de l’animatrice, Murrayfield (Territories), elles ont pris l’avantage à 200m du but pour creuser l’écart avec le reste du peloton. D’une courte tête, Amazonie l’emporte sur la pensionnaire de Jérôme Reynier au prix d’un long mano a mano. Sand Girl (Mayson) arrache la troisième place cinq longueurs plus loin aux dépens de Murrayfield

La nièce de Skia. Élevée par Stilvi Compania Financiera et Alain Jathière, Amazonie est une fille de Toronado, étalon au haras de Bouquetot, et d’Amarysia (Medicean), lauréate de deux courses à 3ans et dont elle est le troisième produit et le deuxième vainqueur. Présentée par le haras d’Étreham, Amazonie a été achetée 85.00€ par Jean-Claude Rouget à la vente de yearlings d’août Arqana. Il s’agit d’une nièce de Skia (Motivator), lauréate du Prix Fille de l’Air (Gr3) et deuxième du Prix Melissande, et de Tropaios (Excellent Art), gagnant du Prix Millkom (Ls) avant d’être exporté à Singapour.

Amarysia a un yearling par Iffraaj qui sera proposé dans le book 2 de Tattersalls en octobre.

Sadler’s Wells

Amarysia

Kasora

Toronado

Grand Slam

Wana Doo

Wedding Gift

AMAZONIE (F2)

Machiavellian

Medicean

Mystic Goddess

Amarysia

Quest for Fame

Light Quest

Gleam of Light