PRIX OCCITANIE (L) : Conte de Fée, l’inattendue

Courses / 04.09.2020

PRIX OCCITANIE (L) : Conte de Fée, l’inattendue

LA TESTE-DE-BUCH, VENDREDI

Dans un conte de fée, du moins les versions Disney – les versions originales donnant plus souvent envie de faire des cauchemars –, il y a souvent une notion d’inattendu et un dénouement heureux. Ce fut pareil pour Conte de Fée (Sea the Stars) dans le Prix Occitanie (L). La pouliche n’était pas attendue à pareille fête, même si elle venait de gagner son maiden dans un bon style à Clairefontaine. Inattendu, car elle était encore dernière à l’entrée de la ligne droite, alors que Vadsena (Makfi), après un bon parcours derrière les premières, allait très bien. Mais Conte de Fée a placé une drôle d’accélération en pleine piste pour aller chercher son happy ending : une victoire de Listed, venant prendre une encolure à Vadsena au passage du poteau. Galova (Galiway), qui a pisté Vadsena durant le parcours, est troisième à une longueur trois quarts.

Une première Listed avec la manière. Conte de Fée est une pouliche qui se révèle avec le temps. Quatrième pour ses débuts sur la fibrée de Chantilly, sur 1.600m, au mois de mars, elle avait pris une cinquième place pour sa rentrée au début du mois de juillet, à Saint-Cloud, toujours sur 1.600m, avant d’ouvrir son palmarès à Clairefontaine-Deauville le 31 juillet, toujours sur 1.600m. La même tactique avait été appliquée à chaque fois : attendre parmi les dernières et venir finir (fort). Le passage sur 1.900m n’a pas dérangé la représentante d’Alexis Adamian, qui devrait même pouvoir aller sur encore plus long. La pensionnaire de Nicolas Clément était par ailleurs munie d’œillères australiennes pour la première fois.

Thomas Trullier décroche la première Listed de sa jeune carrière dans le Prix Occitanie. Il a commenté au micro d’Equidia : « Avant le coup, il y avait de meilleures pouliches qu’elle. Mais nous l’avons toujours un peu estimée. Aujourd’hui, elle le fait facilement. Elle est encore immature, c’est pour cela que nous lui avons mis les australiennes, qui l’ont aidée à se canaliser. Je suis ravi et c’est de bon augure ! »

Une sœur de Lucie Manette. Élevée par Myriad B/S & Communications New England Stud Farm Ltd, Conte de Fée a été présentée deux fois par Watership Down Stud à Tattersalls. La première fois, foal, elle a été achetée 50.000 Gns par Sam Sangster Bloodstock et la deuxième fois, yearling, elle a fait monter les enchères jusqu’à 100.000 Gns, le bon étant signé par Tina Rau Bloodstock. C’est une fille de Sea the Stars, étalon des Aga Khan Studs, et de Padmini (Tiger Hill), une jument lauréate sur 1.400m, outre-Manche. Conte de Fée est son troisième produit et son deuxième gagnant. Avant elle, Padmini a donné Lucie Manette (Shamardal), lauréate du Prix de Saint-Cyr et troisième du Prix des Lilas (Ls). La deuxième mère, Petrushka (Unfuwain), est gagnante du Prix de l’Opéra, des Yorkshire Oaks et des Oaks irlandaises (Grs1). Elle a notamment produit Parlour Games (Monsun), vainqueur des Betfred Goals Galore Challow Novices’ Hurdle (Gr1). 

 

 

 

Green Desert

 

 

Cape Cross

 

 

 

 

Park Appeal

 

Sea the Stars

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Urban Sea

 

 

 

 

Miswaki

CONTE DE FÉE (F3)

 

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Tiger Hill

 

 

 

 

The Filly

 

Padmini

 

 

 

 

 

Unfuwain

 

 

Petrushka

 

 

 

 

Ballet Shoes