St Leger (Gr1) : Galileo Chrome, un classique aux multiples histoires

International / 12.09.2020

St Leger (Gr1) : Galileo Chrome, un classique aux multiples histoires

Doncaster (GB), samedi

Joseph O’Brien a vécu le pire jour de sa carrière de jockey dans le St Leger 2012, quand il a été battu, en selle sur Camelot (Montjeu), alors qu’il était sur le point de s’offrir la Triple Couronne. Huit ans après, en tant qu’entraîneur cette fois, il a remporté son premier classique anglais avec Galileo Chrome (Australia). Les célèbres 20m au-delà des 2.900m théoriques ont fait encore une fois la différence. C’est tout à la fin que le poulain monté par Tom Marquand, qui a remplacé Shane Cross, testé positif au coronavirus, a trouvé les ressources suffisantes pour repousser la dernière attaque de Berkshire Rocco (Sir Percy), le poulain élevé en France par l’Italien Peppe Quintale.

La course a été un vrai test de tenue. Le favori, Santiago (Authorized), est venu comme pour le faire mais il a manqué dans les derniers 200m, finissant quatrième presque sur la même ligne que le troisième, Pyledriver (Harbour Watch), qui n’a pas donné la même accélération que lorsqu’il est sur 2.000m. Tom Marquand, qui a très bien monté, a déclaré au sujet son premier classique : « Je suis très gêné vis-à-vis de Shane Cross. C’est terrible pour lui de rater un classique comme ça. Ce sport est très dur. Ces dernières semaines, j’ai traversé des moments difficiles, alors récupérer une monte au pied levé pour Joseph O’Brien est incroyable. » Joseph O’Brien est le deuxième professionnel à remporter le St Leger comme jockey et comme entraîneur. Il a eu un mot pour son jeune pilote : « Shane est un jeune homme et un jockey talentueux. Ce n’est pas fini, il a tout l’avenir devant lui. Je suis resté chez moi par précaution, car Shane a passé ses derniers jours à l’écurie. Galileo Chrome est un cheval très dur, qui tient. Tom Marquand a très bien monté. Quand j’ai appris la mauvaise nouvelle pour Shane et que, dans le même temps, j’ai su que Tom était libre, je n’ai pas hésité un instant ».

Sa mère était partie en Tunisie. Galileo Chrome n’avait pas atteint son prix de réserve (75.000 €) à Goffs Orby. Il est le neuvième gagnant de Groupe issu du double Derby winner Australia (Galileo), et son premier classique. Sa mère, Curious Mind (Dansili), a gagné une course en Angleterre et a été exportée en Tunisie, pleine de Makfi (Dubawi), après son achat pour 60.000 € à la vente d’élevage 2015. Son produit tunisien, la pouliche Florencia, a gagné sept courses et la poulinière a fait son retour en Europe pour aller à Australia. La souche est très bonne, sa mère, Intrigued (Darshaan), placée black type, a produit Michelangelo (Galileo), troisième du fameux St Leger 2012, et le gagnant de Listed Private Secretary (Kingman). La troisième mère, Last Second (Alzao), a gagné les Sun Chariot Stakes et les Nassau Stakes avant la promotion à Gr1 et a donné le classique Aussie Rules (Danehill) ainsi qu’Approach (Darshaan), qui a donné la double lauréate de Gr1 Coronet (Dubawi).

Curious Mind a une yearling par Australia, qui n’avait pas atteint sa réserve (70.000 €) à la vente d’élevage et est partie en août pour l’Irlande. Son foal est un poulain par Dream Ahead (Diktat).