TATTERSALLS ASCOT YEARLING : vitesse, précocité… et petits prix

International / 06.09.2020

TATTERSALLS ASCOT YEARLING : vitesse, précocité… et petits prix

Newmarket (GB), lundi

La vente de Tattersalls Ascot se tiendra lundi à Newmarket avec un catalogue assez riche. Ils seront 257 à passer en vente, soit plus du double que lors de l’édition de 2017. L’année dernière, si 160 yearlings étaient passés sur le ring, 127 d’entre eux avaient trouvé preneurs. Le chiffre d’affaires avaient atteint 1,35 millions de livres (1,51 M€) et le prix moyen, 10.684 £ (12.000 €). C’est un autre segment du marché qui passera un test. Après Doncaster et Baden-Baden, ce sont les yearlings du troisième tiers qui passeront sous les feux des enchères. Les haras irlandais proposent 99 sujets, dont huit par celui qui est tête de liste des first crop sires, Mehmas (Acclamation). Le choix des étalons indique clairement que le créneau vitesse et précocité sera à l’honneur. Aucun sire important ne manque à l’appel. On notera même que Showcasing (Oasis Dream) aura trois sujets, et que Night of Tunder (Dubawi) sera lui aussi représenté avec le même nombre de lots. Les français Anodin (Anabaa) et Goken (Kendargent) ont un poulain chacun. Deux 2ans gagnants de Groupe cette année ont été adjugés en 2019 chez Tattersalls Ascot. Il s’agit de Miss Amulet (Sir Prancealot), dénichée pour 7.500 £ (8.400 €) et qui a gagné les Lowther (Gr2), Steel Bull (Clodovil), payé 15.000 £ (16.800 €) et qui a remporté les Molecomb Stakes (Gr3). Une demi-sœur de la pouliche par El Kabeir (Scat Daddy) sera proposée lundi.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.