Arakan n’est plus

Élevage / 10.10.2020

Arakan n’est plus

Après trois saisons de monte au haras de Longechaux, Arakan (Nureyev) s’est éteint vendredi matin à l’âge de 20ans. Double gagnant de Gr3 sur 1.400m, sous l’entraînement de Sir Michael Stoute, il avait débuté sa carrière d’étalon en 2006 à Ballyhane Stud. Arakan a notamment donné Dick Turpin (Prix Jean Prat et Premio Vittorio di Capua, Grs1) et Toormore (National Stakes, Gr1), mais aussi Trumpet Major (Champagne Stakes et Sandown Mile, Grs2) ou encore Sruthan (Gladness Stakes et Concorde Stakes, Grs3). En obstacle, on lui doit également Vosne Romanee (2e A P Smithwick Memorial Steeplechase, Gr1), Captain Guinness (2e Moscow Flyer Novice Hurdle, Gr2), Ardlethen (2e Towton Novices’ Chase, Gr2), Thebannerkingrebel (3e Rossington Main Novices’ Hurdle, Gr2)… Frédérique Detouillon, du haras de Longechaux, nous a expliqué : « Le cheval était arrivé d’Irlande avec un staphylocoque au postérieur, qui a évolué en une énorme lymphangite. Il a quand même fait trois saisons de monte ici, en ayant une belle vie. Nous avons tout fait pour le soigner, mais ça s’est aggravé au mois de juin avec l’apparition d’une fourbure. Nous sommes très attristés par sa disparition, mais nous n’avons pas eu d’autre choix que de l’endormir hier matin. Il souffrait beaucoup. Cette année, Arakan avait sailli 37 juments, et 28 sont pleines. » Battu d’une tête à 3ans dans les Lennox Stakes (Gr2), Arakan avait gagné son premier Groupe l’année suivante à Newmarket, les Criterion Stakes (Gr3). À 5ans, l’élève de la famille Niarchos avait confirmé en s’imposant dans les Supreme Stakes (Gr3, 1.400m) à Goodwood et en terminant également cinquième cette année-là des Lockinge Stakes (Gr1), entre autres.