AUJOURD’HUI AUX COURSES

Courses / 09.10.2020

AUJOURD’HUI AUX COURSES

Aujourd’hui aux courses

14 H 35 • CHANTILLY • CRITÉRIUM DE MAISONS-LAFFITTE

Gr2 - 2ans - 1.200m - LD

Plainchant face à cinq adversaires

Gagnante du Prix Eclipse (Gr3) par cinq longueurs (dans un temps record !), Plainchant (Gregorian) s’annonce comme la favorite de ce Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2). La protégée de Maurizio Guarnieri va passer un test en terrain lourd, mais elle a déjà bien fait en terrain très souple : le 22 août, elle avait échoué d’une encolure pour la victoire face à Fev Rover (Gutaifan) dans le Shadwell Prix du Calvados (Gr2), sur une piste annoncée à 3,8. À première vue, la principale rivale de Plainchant est Kalahara (Frankel), dont l’aptitude aux pistes pénibles est cependant inconnue. De retour sur 1.200m après son succès dans le Prix d’Arenberg (Gr3), la pouliche des frères Wertheimer n’avait été battue que par Plainchant lors de ses débuts, et n’a pas cessé de progresser depuis. Si elle s’adapte au terrain lourd, elle peut lutter pour la victoire.

Une inconnue aussi pour Go Athletico. En progrès également depuis ses débuts, Go Athletico (Goken) reste sur une victoire dans le Prix La Rochette (Gr3) devant Sealiway (Galiway), impressionnant lauréat depuis du Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1). Lui non plus n’a jamais évolué en terrain pénible, mais sa place est sur le podium. San Isidro (Power) a perdu son invincibilité dans l’Eclipse en terminant quatrième, à six longueurs et demie de Plainchant. Mais il a l’avantage d’avoir déjà gagné en terrain lourd, sur la ligne droite de Deauville. Septième de l’Eclipse, Unveil (Showcasing) s’était précédemment classée troisième du Prix François Boutin (Gr3) de Tiger Tanaka (Clodovil) pour sa deuxième sortie, en terrain lourd. Quatrième de l’Arenberg à six longueurs de Kalahara, Axdavali (Goken) retente sa chance au niveau Groupe après un facile succès dans une Classe 2 bellifontaine et doit faire ses preuves en terrain lourd.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2019 : Shadn (A. Balding). 2018 : Hello Youmzain (K. Ryan). 2017 : Fighting Irish (H. Dunlop). 2016 : Sans Équivoque (D. Guillemin). 2015 : Donjuan Triumphant (A. Balding).

16 H 25 • CHANTILLY • PRIX SARACA

L - 2ans - 1.400m

Une tâche à la portée de Dark Lion

Seul concurrent britannique au départ, Dark Lion (Dark Angel) s’annonce redoutable dans ce Prix Saraca (L). Le 24 septembre, le pensionnaire de Roger Varian a conclu deuxième à Newmarket des Tattersalls Stakes (Gr3) en s’intercalant entre La Barrosa (Lope de Vega), invaincue en deux sorties, et Qaader (Night of Thunder), qui avait conclu deuxième le 20 juin des Coventry Stakes (Gr2). Pour lui, le seul point d’interrogation est le terrain. Ludo (Penny’s Picnic) revient sur 1.400m après sa très proche deuxième place dans le Prix Haras de Bouquetot (Critérium de l’Ouest) (L), et a l’avantage d’avoir gagné en terrain collant. Plaisant lauréat lors de ses deux premières sorties, Saqr (Dutch Art) n’a pas montré son meilleur visage le 20 septembre à Fontainebleau, terminant quatrième d’une Classe 2 dont il était le favori. Le poulain, qui avait semblé pris de vitesse ce jour-là, peut se racheter pour son premier essai sur 1.400m. Honnête troisième (sur quatre) du Prix des Chênes (Gr3), My Kurkum (Dariyan) n’est pas à écarter pour une place. Nouveau venu à ce niveau, Erasmo (Oasis Dream) s’est imposé dans un maiden clodoaldien pour sa deuxième sortie, le 11 septembre, et peut encore afficher des progrès.

17 H 35 • DEAUVILLE • PRIX LE FABULEUX

L - 3ans - 1.800m

Écrivain peut se retrouver

Sur ce qu’il a fait de mieux, Écrivain (Lope de Vega) est le poulain de la course, lui qui avait remporté le Prix des Chênes (Gr3) à 2ans. Après avoir été malade, l’élève et représentant des frères Wertheimer a effectué une rentrée pas si mauvaise dans une Classe 1 à Chantilly, le 28 septembre. Ce jour-là, il terminait quatrième en finissant bien après avoir mis du temps à trouver son action, à l’issue d’un parcours à l’arrière-garde. Fabrice Chappet présente deux poulains de qualité, Dream Works (Wootton Bassett) et Pisanello (Raven’s Pass). Gagnant le 2 juillet du Prix Ridgway (L), Dream Works a ensuite déçu à deux reprises au niveau Groupe. Il a gagné en terrain souple, mais n’est pas confirmé en terrain lourd ; il ne faudra cependant pas le négliger. En revanche, Pisanello est invaincu en deux sorties dans ce terrain, dont le Prix Omnium II (L). Le poulain n’a pas été revu depuis sa tentative infructueuse dans le Prix du Jockey Club (Gr1), le 5 juillet. Respectivement troisième et quatrième du Prix Nureyev (L), en terrain lourd, Now We Know (Kendargent) et Irshad (Raven’s Pass) seront également à suivre, ainsi que Charlesquint (Showcasing), qui est confirmé à ce niveau de compétition.

15 H 50 • CHANTILLY • PRIX DE BONNEVAL

L - 3ans et plus - 1.100m - LD

Revoilà Trois Mille

Absent depuis son succès dans le Prix de Seine-et-Oise (Gr3), le 29 octobre 2019, Trois Mille (Evasive) va effectuer une rentrée attendue dans ce Prix de Bonneval (L). Adepte des pistes pénibles, le pensionnaire de Stéphane Cérulis peut bien faire d’emblée. Il devra se méfier en priorité de l’anglaise Last Empire (Pivotal), placée de Listed à plusieurs reprises dans son pays et confirmée également en terrain lourd. Double lauréate de Listed, Alocasia (Kingman) est la deuxième meilleure valeur derrière Trois Mille. Mais elle n’est pas bien placée dans cette épreuve, où elle va rendre du poids à tous ses concurrents. Proche cinquième du Qatar Prix du Petit Couvert (Gr3), le 13 septembre, Tertius (Siyouni) va retrouver les mêmes conditions que dans le Prix Ronde de Nuit (L) 2019, qu’il avait remporté très facilement. Deuxième l’an passé du Prix Yacowlef (L) sur ce tracé, en terrain lourd, Bavaria Baby (Dabirsim) sera à suivre de près ainsi que Silent Wave (War Front), plaisante lauréate d’une Classe 1 le 27 août à Deauville, et Grace Spirit (Invincible Spirit), battue de peu en terrain pénible l’an dernier dans le Prix Cérès (L).