Aujourd’hui aux courses - ParisLongchamp : du pain béni pour Nando Parrado

Courses / 02.10.2020

Aujourd’hui aux courses - ParisLongchamp : du pain béni pour Nando Parrado

14 H 15 • PARISLONGCHAMP • QATAR PRIX JEAN-LUC LAGARDÈRE (GRAND CRITÉRIUM)

Gr1 - 2ans - 1.400m

Ramené cette année sur 1.400m (ce qui n’était pas arrivé depuis 2014), le Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Grand Critérium) a réuni six concurrents. Le seul dont l’aptitude au terrain lourd est a priori sûre est Nando Parrado (Kodiac), qui possède également la meilleure carte de visite. Lauréat des Coventry Stakes (Gr2) à 150/1, pour sa deuxième sortie, le représentant de Marie McCartan a ensuite conclu deuxième du Darley Prix Morny (Gr1), en terrain souple. Son entraîneur, Clive Cox, voulait de la pluie pour lui : le voilà servi ! Nando Parrado va découvrir dimanche la distance des 1.400m. Cela ne devrait pas poser de problème, d’autant que Clive Cox le voit comme un miler l’année prochaine.

Méfiance avec St Mark’s Basilica. À première vue, le rival le plus dangereux de Nando Parrado est St Mark’s Basilica (Siyouni), présenté par Aidan O’Brien. Jugé digne de participer aux Keeneland Phoenix Stakes (Gr1) dès sa deuxième sortie, le représentant de Coolmore a ensuite gagné son maiden dans un très bon style au Curragh, le 22 août, en terrain souple. Depuis, il a conclu très bon troisième des Goffs Vincent O'Brien National Stakes (Gr1), pour son premier essai sur 1.400m. Ce jour-là, St Mark’s Basilica devançait, entre autres, Lucky Vega (Lope de Vega), qui l’avait dominé nettement dans les Phoenix. Lucky Vega n’a pas été chanceux dans les National Stakes, mais St Mark’s Basilica a fait un truc : avant-dernier, il a été contraint d’accélérer complètement en dehors en étant isolé, et n’a fait qu’avancer jusqu’au poteau. Le voir gagner dimanche serait tout sauf une surprise.

Il y a un peu plus de doute avec Laws of Indices (Power), qui a semblé trouver le temps long dans les National Stakes, dont il a conclu septième. Ce pensionnaire de Ken Condon a néanmoins de la classe, comme il l’a prouvé précédemment en s’imposant dans les Railway Stakes (Gr2) devant Lucky Vega, en terrain souple. La moins bonne chance étrangère est clairement Cairn Gorm (Bated Breath). Gagnant d’un Darley Prix de Cabourg (Gr3) plutôt faible, le protégé de Mick Channon s’est ensuite montré décevant dans le Morny, puis dans les Dubai Duty Free Mill Reef Stakes (Gr2).

Sealiway **, un an après Kenway. Issu du même croisement que Kenway (Galiway), Sealiway ** (Galiway) va tenter sa chance dans le Gr1 un an après son compagnon de casaque et d’entraînement, qui avait conclu septième de l’édition 2019. Après avoir démoli l’opposition dans le Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L), Sealiway a terminé bon deuxième du Prix La Rochette (Gr3) en étant un peu pris de vitesse par le gagnant, Go Athletico (Goken). Le représentant du haras de la Gousserie et de Guy Pariente a déjà gagné en terrain souple et selon son entraîneur, Frédéric Rossi, il a eu une bonne préparation et est en pleine forme. Ses lignes ne sont pas très parlantes, mais une chose est sûre : c’est un bon poulain. Cela s’annonce peut-être compliqué pour la victoire, mais une place sur le podium est tout à fait dans ses cordes.

Libertine, au bon souvenir de Lily’s Candle. Supplémentée par Fabrice Vermeulen, alors qu’elle était pressentie pour le Qatar Prix Marcel Boussac - Critérium des Pouliches (Gr1), Libertine (Dark Angel) est la seule femelle au départ. Gagnante de ses deux premières courses à Vichy, sur 1.400m et 1.600m, la pouliche a ensuite conclu quatrième du Prix d’Aumale (Gr3). Ce jour-là, elle terminait fort en dehors à l’issue d’un parcours en avant-dernière position, échouant de peu pour la deuxième place. Cela peut sembler insuffisant pour l’envisager sur le podium du Gr1, mais Fabrice Vermeulen a déjà réalisé un coup de maître avec une pouliche au parcours un peu similaire, Lily’s Candle (Style Vendôme). Cette dernière avait gagné une Listed à Vichy, puis conclu quatrième de la Rochette. Proposée à 29/1 dans le Marcel Boussac, Lily’s Candle avait pourtant mis tout le monde d’accord au prix d’un finish étourdissant. Comme Lily’s Candle, Libertine sera présentée à la vente de l’Arc la veille du Jean-Luc Lagardère.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2019 : Victor Ludorum ** (A. Fabre). 2018 : Royal Marine (S. bin Suroor). 2017 : Happily (A. O’Brien). 2016 : National Defense (C. Head). 2015 : Ultra ** (A. Fabre).