Communiqué de France Galop au sujet de Kevin Nabet

Courses / 02.10.2020

Communiqué de France Galop au sujet de Kevin Nabet

« Le jockey Kevin Nabet a formé une action en référé contre la décision de la Commission d’appel de France Galop lui interdisant de monter en course pour une durée de six mois. Cette décision fait suite à des faits de violence au sein d’un vestiaire ayant entraîné une double fracture de la mâchoire du jockey Baptiste Dubourg et une incapacité temporaire de travail (ITT) de quarante-cinq jours de ce confrère.

Le tribunal administratif de Cergy Pontoise a donné une suite favorable au référé de Kevin Nabet ce 2 octobre 2020. Il s’agit d’une décision provisoire. Les référés permettent de demander au juge d’ordonner des mesures provisoires dans le but de préserver en urgence un droit, dans le cas présent, le droit pour Kevin Nabet à monter en course. Kevin Nabet pourra donc monter en course à compter de demain. Cette décision en référé ne préjuge pas de l’issue au fond de ce dossier qui sera jugé par la suite.

France Galop prend acte de cette décision et rappelle que des décisions provisoires défavorables sont autant d’occasions de faire évoluer sa procédure disciplinaire.

Enfin, France Galop souhaite insister sur le fait qu’elle mettra tous les moyens en œuvre pour assurer la sécurité des jockeys et rappelle que tous faits de violence sur un hippodrome doivent être immédiatement rapportés aux Commissaires de courses. Il en va de la sérénité des jockeys engagés au départ des courses, de la volonté de garantir la sécurité des jockeys sur l’hippodrome et dans le cadre de leurs activité professionnelle, de la sécurité des chevaux confiés durant les courses aux jockeys, et également de la régularité des courses, supports de paris. »