Godolphin Flying Start Zetland Stakes (Gr3) : Lone Eagle, une première pour Aquis Farm

International / 10.10.2020

Godolphin Flying Start Zetland Stakes (Gr3) : Lone Eagle, une première pour Aquis Farm

Newmarket (GB), samedi

Les investissements en Europe d’Aquis Farm portent déjà leurs fruits. Lone Eagle (Galileo), l’un des six yearlings achetés en 2019 par le haras australien des Fung, une famille chinoise de Hongkong, a remporté en poulain très dur les Godolphin Flying Start Zetland Stakes (Gr3, 2.000m). Après avoir animé la course, il est reparti de plus belle quand Recovery Run (Nathaniel) l’a attaqué à 200m. Il l’emporte par presque deux longueurs, tandis que Mystery Angel (Kodi Bear) se classe troisième à sept longueurs. Le favori, Kyprios (Galileo), pris de vitesse durant tout le parcours, termine sixième. Lone Eagle avait ouvert son palmarès lors de sa deuxième sortie sur 1600m et il s’était imposé ensuite dans une nursery. Freddie Meade, fils et assistant de Martyn, a dit : « Quand il a couru sur plus court, il a toujours répondu aux attaques comme le fait un vrai poulain de tenue. Après cette victoire, on peut rêver du Derby. Maintenant, il va se reposer. L’année prochaine, on le testera dans une préparatoire au classique pour savoir s’il a le niveau. » Les bookmakers lui accordent pour l’instant peu de crédit : il est à 50/1.

La grande souche Juddmonte de Reams of Verse. Lone Eagle a été adjugé 500.000 Gns (572.250 €) dans le book 1 de Tattersalls en octobre. Il est le premier produit de sa mère, Modernstone (Duke of Marmalade). C’est un élève de Ballylinch Stud, qui a gardé une part dans le poulain. Le haras irlandais avait acheté la poulinière, pleine du grand Galileo (Sadler’s Wells) et dont il est le 224e gagnant de Groupe, pour un million de guinées (1,14 M€) chez Tattersalls en décembre 2017. Placée de Listed sur la P.S.F. en Angleterre, elle a ensuite évolué aux États-Unis pour différents entraîneurs. Elle a remporté le Ladies Marathon (L) sur le gazon de Kentucky Downs et s’est classée troisième dans les Dowager Stakes (Gr3), avant d’être achetée 350.000 $ (297.000 €) par le chef cuisinier Bobby Flay à Keeneland en novembre 2015. Modernstone est une demi-sœur de la lauréate du Prix Isola Bella (L) Chasing Stars (Observatory). La deuxième mère, Post Modern (Nureyev), n’a pas couru et remonte à une grande souche Juddmonte. C’est une propre sœur de la gagnante des Oaks (Gr1) Reams of Verse et de l’autre gagnant de Gr1 et étalon Elmaamul (Diesis).

Modernstone a un yearling par Lope de Vega (Shamardal).

Emirates Autumn Stakes (Gr3)

One Ruler, du pur Godolphin

Godolphin s’est sans doute trouvé un candidat aux classiques 2021. One Ruler (Dubawi) a gagné d’une classe les Emirates Autumn Stakes (Gr3), sur le même parcours que les 2.000 Guinées. Et lorsque l’on sait que cinq des dix derniers lauréats de cette course, dont font partie Ghaiyyath (Dubawi) et Persian King (Kingman), ont ensuite remporté chacun au moins un Gr1, on a de bonnes chances d’entendre à nouveau parler de lui. William Buick a monté une course très propre, loin de la mêlée le long du rail des tribunes. Il a attaqué en pleine piste et, en quelques foulées, a pris l’avantage pour gagner par presque deux longueurs sur Van Gogh (American Pharoah), auteur d’une bonne fin de course. L’autre Godolphin, Dhahabi (Frankel), le demi-frère de Golden Horn (Cape Cross), n’a pas démérité. Megallan (Kingman) n’a pas eu toutes ses aises et s’est classé quatrième. Les bookmakers proposent le lauréat à 25/1 dans les 2.000 Guinées. William Buick a expliqué : « Son entraîneur, Charlie Appleby, a toujours dit qu’il voulait le voir sur le mile. Il a réalisé une excellente performance. Il a toujours eu un bon parcours et a placé une belle pointe de vitesse. Il peut aller sur plus long. Pour le moment, c’est un miler. L’année prochaine, il tiendra 2.000m. »

Quand Dubawi rencontre une Shamardal… One Ruler est le 126e lauréat de Groupe par Dubawi (Dubai Millennium) et le premier (!) issu du croisement avec une poulinière par l’autre grand étalon Darley, le regretté Shamardal (Giant’s Causeway). Sa mère, Fintry, sous la férule d’André Fabre, a gagné le Prix de Sandringham (Gr2) et s’est classée troisième des Sun Chariot Stakes (Gr1) à la fin de sa campagne de 3ans. À 4ans, elle a remporté le Prix Bertrand du Breuil (Gr3) face à la lauréate classique Avenir Certain (Le Havre), sans pour autant ajouter un Gr1 à son CV. One Ruler est son deuxième produit. La deuxième mère, Campsie Fells (Indian Ridge), a gagné le Prix Vanteaux (Gr3) et s’est classée troisième du Garden City Handicap (Gr1) pour l’entraînement de Henri-Alex Pantall. Elle a également donné Lochinver (Kingmambo), deuxième dans le Prix Daniel Wildenstein (Gr2).

Fintry a un foal par Fastnet Rock (Danehill).

Darley Stakes (Gr3)

Lady Wannabe décroche son Groupe

L’irlandaise Lady Wannabe (Camelot) a remporté un Gr3 qui pèsera beaucoup en vue de sa carrière de poulinière. Double gagnante de Listed dans son pays, elle n’avait pas trop d’options dans les courses pour femelles, et son entraîneur, Fozzie Stack, a bien fait de l’aligner dans les Darley Stakes, sur 1.800m. Les 3ans très attendus Darain (Dubawi) et Highest Ground (Frankel) ont déçu et la pouliche, montée par Jamie Spencer, a fini le plus fort pour dominer le vieux Dream Castle (Frankel) et le "FR" Epic Hero (Siyouni). Lady Wannabe est la 21e gagnante de Groupe issue de Camelot (Montjeu). Sa mère, Wannabe Better (Duke of Marmalade), a remporté les Ballycorus Stakes (Gr3). C’est une demi-sœur de la lauréate des Cheveley Park Stakes (Gr1) Wannabe Grand (Danehill).