L’histoire d’Auteuil s’écrit dimanche

Courses / 16.10.2020

L’histoire d’Auteuil s’écrit dimanche

16 H 25 • AUTEUIL • GRAND STEEPLE-CHASE DE PARIS

Gr1 - Steeple-Chase - 5ans et plus - 6.000m

Enfin ! Après cinq mois d’attente et des sueurs froides ces derniers jours, le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) aura bien lieu, dimanche à Auteuil. Les plus beaux 6.000m de l’année se dérouleront devant 1.000 spectateurs seulement, mais on se consolera avec un plateau à la hauteur de l’événement. Les deux derniers lauréats, Carriacou (Califet) et On the Go (Kamsin) seront en lice pour le doublé alors que Bipolaire (Fragrant Mix), le roi de l’automne, triple gagnant de La Haye Jousselin, tient la chance de sa vie pour enlever un premier Grand Steeple. Roi Mage (Poliglote), Docteur de Ballon (Doctor Dino) ou encore Figuero (Yeats) seront mieux que des challengers. On aura aussi une pensée pour la regrettée Ebonite (Khalkevi), qui aurait partagé le statut de favorite avec Bipolaire et Carriacou, et pour Master Dino (Doctor Dino), qui a dû décliner la lutte en septembre.  

1          ENJEU D’ARTHEL (H6)   A. de Chitray

            (Saddler Maker & Olga d’Arthel, par Brier Creek)

            Pr. : Écurie Madame J. Cyprès, Écurie BAG & F. Woods

            El. : Comte G. de Brondeau

            Entr. : E. Clayeux

Doué dans sa jeunesse, Enjeu d’Arthel a progressé avec l’âge comme tout bon pensionnaire d’Emmanuel Clayeux qui se respecte. Cet AQPS imposant a franchi un premier palier lorsqu’il a gagné de bout en bout le Prix Fondeur (L) 2019 sur une piste lourde. En début d’année, il a confirmé en se classant deuxième du Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3) face à une opposition plus faible que dans ce Grand Steeple. Contrairement à beaucoup de ses rivaux, il aura eu deux courses de préparation, la dernière dans le Prix Ingré (Gr3). Il a mené et il a été loin, finissant cinquième alors qu’il était encore en tête à l’entrée de la ligne droite. À l’issue d’un parcours sans embûches, il tentera de prendre une place.  

2          CARRIACOU (H8)  J. Plouganou

            (Califet & Medanik, par Medaaly)

            Pr. : Écurie Mirande

            El. : Haras de Mirande

            Entr. : Mme I. Pacault

Impressionnant vainqueur du Grand Steeple 2019, Carriacou n’est pas le plus avantagé par le bouleversement du programme. Mais il semblerait que les dieux soient avec lui car la pluie s’est estompée cette semaine et le terrain a un peu séché, même s’il devrait être collant. Il connaît le parcours puisque, en plus de son triomphe l’année dernière, il avait conclu troisième du Grand Steeple 2017. Ses courses 2020 l’ont montré en aussi bonne forme qu’en 2019 avec des derniers kilomètres plaisants, alors qu’il rendait du poids. Si l’état de la piste ne le contrarie pas, il peut réussir le doublé.  

3          ROI MAGE (H8)      N. Gauffenic

            (Poliglote & Royale Majesty, par Nikos)

            Pr. : Écurie Sagara

            El. : Mme I. Garçon & J.-P. Garçon

            Entr. : J. Larrigade

S’il y en a un qui peut voler la vedette au tandem Bipolaire-Carriacou, c’est bien Roi Mage, troisième du dernier Grand Steeple derrière ces deux champions. Le représentant de l’écurie Sagara a été malchanceux en 2019, ayant été contrarié par un rival à terre au moyen open-ditch. Il a perdu des longueurs alors qu’il était à côté de Carriacou. Malgré cela, il était revenu finir fort. Sa préparation a sans doute été la meilleure de tous les concurrents car il a eu deux courses qui se sont transformées en deux faciles succès, ce qui est toujours très bon pour le moral. Son jockey, Nicolas Gauffenic, s’entend très bien avec lui. S’il peut dormir longtemps, il peut terminer vite et manger de nombreux adversaires. Jusqu’à la victoire ? Pourquoi pas !  

4          DOCTEUR DE BALLON (H8)      B. Lestrade

            (Doctor Dino & Nile Breeze, par Phantom Breeze)

            Pr. : Mme R. Gasche-Luc

            El. : Mme R. Gasche-Luc & Suc. M. Boulay

            Entr. : Mme L. Carberry

Docteur de Ballon n’a pas eu la programmation idéale en vue du Grand Steeple puisqu’il a fait tomber son jockey sur les haies du Prix de Ranville lors de sa seule préparatoire. Mais son entraîneur est très satisfaite de lui à l’entraînement. Il va sur tous les terrains et court bien frais. C’est sûr que cette fois, ce n’est pas une Listed en haies, mais le Grand Steeple, mais il a déjà gagné face à d’excellents chevaux en rentrant. Il a un dernier kilomètre de toute beauté et il ne faut pas oublier qu’en 2019, lorsqu’il a fait tomber Félix de Giles au rail-ditch, il était loin d’être battu. Dès lors, il fera partie des lauréats potentiels.  

5          BIPOLAIRE (H9)     G. Masure

            (Fragrant Mix & Kenna, par Épervier Bleu)

            Pr. : J. Détré, E. Walsh, F. Seigneur & T. Cyprès

            El : T. & J. Cyprès

            Entr. : F. Nicolle

Bipolaire, alias Popo, est certainement le steeple-chaser le plus populaire d’Auteuil. Trois Prix La Haye Jousselin (Gr1) ornent son palmarès, ainsi que deux places à l’arrivée du Grand Steeple. Sa rentrée en haies dans le Prix d’Angers a été correcte et son mentor l’a retrouvé comme il le voulait. Le changement de programme est un plus pour lui et il connaît le parcours. C’est sa chance de décrocher le Grand Steeple. À l’issue d’un bon parcours, il faudra compter avec lui.  

6          D’JANGO (H7)         P. Denis

            (Balko & Quizas Jolie, par Video Rock)

            Pr. : Famille Papot

            El. : J. Cyprès & L. Couétil

            Entr. : P. Quinton

En constants progrès depuis la fin de l’année 2019, D’Jango a remporté le Prix du Président de la République (Gr3) de belle manière. La facilité pour lui aurait été d’aller sur le Prix Montgomery (Gr3), surtout après sa belle rentrée dans le Prix Violon II (L). Mais ce cheval en plein épanouissement n’a sans doute pas tout montré et il a le profil pour apprécier les 6.000m. À 7ans, il peut tout à fait venir accrocher une cinquième, voire une quatrième place, car il est capable de belles fins de course après s’être fait oublier.  

7          ON THE GO (H7)           J. Reveley

            (Kamsin & Sacral Nirvana, par Mansonnien)

            Pr. : Famille Papot

            El. : Mme B. Gabeur

            Entr. : G. Macaire

Gagnant du Prix Maurice Gillois (Gr1) puis du Grand Steeple l’année suivante, en 2018, On the Go fait partie de l’élite. Absent pendant près de deux ans suite à son triomphe en 2018, dans une édition qui a laissé des traces, le pensionnaire de Guillaume Macaire a alterné le bon et le moins bon depuis son retour. Lui aussi aura eu deux courses, à Compiègne, dans les Prix des Rouges Terres et de la Gascogne (Grs3), étant dominé notamment par Roi Mage dernièrement. Jugé sur ce qu’il a fait de mieux, il a le droit de courir avec une chance de prendre une place. 

8          POLY GRANDCHAMP (H8)        T. Lemagnen

            (Poliglote & Qualia Grandchamp, par Nikos)

            Pr. : Famille Papot

            El. : J.-L. Guérin

            Entr. : F. Nicolle

Poly Grandchamp est au papier la meilleure chance de l’écurie Papot. Véritable métronome, Poly Grandchamp est un cheval généreux qui donne tout ce qu’il a. En début de saison, il a enlevé le Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3) et a confirmé ensuite en finissant derrière la regrettée Ebonite (Khalkevi) dans le Prix Troytown (Gr3), mais devant On the Go. À l’issue d’un bon parcours, ce sauteur qui a un beau dernier kilomètre peut venir prendre une bonne place. 

9          ROXINELA (F7)      R. Schmidlin

            (Muhtathir & Grivette, par Antarctique)

            Pr./El. : G. Codre

            Entr. : F.-M. Cottin

Roxinela est la lionne d’Auteuil. Cette jument de fer a terminé quatrième du Grand Steeple 2019 en étant vite aux avant-postes. Redoutable au printemps, période pendant laquelle elle a enlevé le Prix des Drags (Gr2) ou le Prix Rigoletto (L), elle a aussi déjà brillé à l’automne en gagnant le Prix Georges Courtois (Gr2). Même si elle est certainement plus dangereuse au premier semestre, c’est une femelle de classe qui aura eu elle aussi deux courses préparatoires. Rééditer la performance de 2019 est dans son champ des possibles. 

10        FIGUERO (H5)        A. Zuliani

            (Yeats & Annaland, par Saint des Saints)

            Pr. : J. Détré, F. Nicolle, T. Cyprès

            El. : T. Cyprès

            Entr. : F. Nicolle

Bien connu comme front runner, puisque c’est ainsi qu’il a remporté le Prix Maurice Gillois (Gr1), Figuero a démontré dans le Prix Ingré (Gr3), qu’il a gagné à la lutte qu’il savait attendre et venir finir. Un point positif qui peut lui permettre de tenir plus facilement 6.000m. Les rivaux seront encore meilleurs cette fois et il faudra qu’il ne se ressente pas de son succès dans le Ingré, finalement assez récent. Si c’est le cas, il fera partie des nombreux gagnants potentiels dans ce Grand Steeple ouvert. 

11        FEU FOLLET (H5)        B. Le Clerc

            (Kapgarde & Folle de Toi, par Sageburg)

            Pr. : Écurie P. Pilarski & Palmyr Racing

            El. : Écurie D

            Entr. : G. Macaire

Cela fait un moment que le Grand Steeple est sur les tablettes pour Feu Follet. Ce lauréat du Prix Alain du Breil (Gr1) avait été la note dans le Prix Murat (Gr2), dans lequel il était revenu finir fort. À l’automne, sa rentrée dans le Prix Ingré, où il a fait illusion pour la victoire, a été très bonne. Avec un parcours sage, il peut finir vite et, s’il montre la même pointe de vitesse que dans le Murat, les portes d’une grande performance lui sont ouvertes. 

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2019 : Carriacou (Mme I. Pacault). 2018 : On the Go (G. Macaire). 2017 : So French (G. Macaire). 2016 : So French (G. Macaire). 2015 : Milord Thomas (D. Bressou). 2014 : Storm of Saintly (G. Macaire).

15 H 45 • AUTEUIL • RACING TV - PRIX GEORGES DE TALHOUËT-ROY

Gr2 - Haies - 3ans - 3.600m

Héros d’Ainay, une rentrée très attendue

Six concurrents vont s’affronter dans le Racing TV - Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2), dernière préparatoire au Prix Cambacérès (Gr1). Seul rentrant au départ, Héros d’Ainay (Sholokhov) va effectuer une deuxième sortie très attendue. Le pensionnaire de Gabriel Leenders a été très impressionnant le 16 mai lors de ses débuts victorieux dans le Prix Go Ahead (L), qu’il a remporté par douze longueurs. La partie n’est cependant pas gagnée d’avance face à la coalition "Nicolle" composée d’Hermès Baie (Crillon), Magneto (Boris de Deauville) et Raffles Face (Authorized). Invaincu à Auteuil en deux sorties, Hermès Baie reste sur un succès dans le Prix Robert Lejeune (Gr3), quatre longueurs et demie devant Raffles Face, troisième, et Magneto, quatrième. Il s’agissait alors d’une première tentative au niveau Groupe pour Raffles Face, après une facile victoire dans le Prix Rocking Chair (Haies). Quant à Magneto, il avait précédemment remporté le Prix Aguado (Gr3). Thélème (Sidestep) a réalisé d’excellents débuts en obstacle dans le Prix des Platanes (L), échouant de trois quarts de longueur face à Baladin de Mesc (Chœur du Nord), dont on connaît la qualité. Lui aussi peut prétendre au podium. Cela s’annonce plus compliqué pour Martator (Martaline), qui a ouvert son palmarès à Compiègne le 29 septembre, pour sa cinquième sortie. 

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2019 : Sangennaro (M. Rolland). 2018 : Beaumec de Houelle (A. Chaillé-Chaillé). 2017 : Master Dino (G. Macaire). 2016 : Invicter (G. Macaire). 2015 : Device (G. Macaire).

17 H 08 • AUTEUIL • PRIX PIERRE DE LASSUS

Gr3 - Haies - 4ans - 3.900m

Gant de Velours face à la ligne du Maisons-Laffitte

Ils sont dix à avoir répondu à l’appel dans le Prix Pierre de Lassus (Gr3), qui s’annonce très ouvert. Lauréat du Prix de l’Yonne (Haies) pour ses débuts, dans le style d’un champion, Gant de Velours (Poliglote) a ensuite conclu deuxième du Prix Amadou (Gr2) derrière l’expérimenté Kool Has (Martaline). Absent depuis cette tentative, le 17 mai, le poulain du haras de Saint-Voir sera revu dimanche avec beaucoup d’intérêt. Face à lui, il y a notamment la ligne du Prix de Maisons-Laffitte (Gr3) composée par la gagnante, Séduction (Évasive), le deuxième, James du Berlais (Muhtathir), le troisième, For Fun (Motivator), et Grand Messe (Network), tombée en fin de parcours ce jour-là, alors qu’elle était battue. Connue pour ses fins de course tranchantes, Séduction a tout de même surpris dans le Gr3 en battant James du Berlais, qui l’avait précédemment dominée par près de quinze longueurs dans le Prix Questarabad (Gr3). Lauréat du Prix Alain du Breil (Gr1), For Fun répond toujours présent et peut très bien lutter pour les premières places, même s’il va rendre du poids à tous ses rivaux. Quant à Grand Messe, elle avait besoin de cette course en dernier lieu et aura son mot à dire, elle qui avait remporté de belle façon le Prix d’Indy (Gr3), en début d’année. Outre Séduction, François Nicolle présente trois autres concurrents de qualité : Moises Has (Martaline), absent depuis sa troisième place dans l’Amadou, Grâce Féline (Balko), de retour en haies après sa récente victoire sur le steeple d’Auteuil, et Falstaff (Never on Sunday), qui n’a pas été revu depuis son succès dans le Prix Agitato (Steeple-chase), le 1er mars. L’an dernier, Falstaff avait remporté le Prix Robert Lejeune (Gr3).

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2019 : L’Autonomie (F. Nicolle). 2018 : Master Dino (G. Macaire). 2017 : De Bon Cœur (F. Nicolle). 2016 : Device (G. Macaire). 2015 : Bonito du Berlais (A. Chaillé-Chaillé).

13 H 25 • AUTEUIL • PRIX EMILIUS

Haies - 3ans - Mâles - 3.600m

À la découverte d’un frère d’Utopie des Bordes

Douze poulains vont effectuer leurs débuts en obstacle dans ce Prix Emilius. Guillaume Macaire délègue Hussard des Bordes (Network), frère de cinq black types en obstacle, notamment de la gagnante du Prix Maurice Gillois (Gr1) Utopie des Bordes (Antarctique). Mot pour Mot (Martaline) est un fils de la championne Maïa Eria (Volochine), gagnante de sept Groupes à Auteuil, dont les Prix Cambacérès et Renaud du Vivier (Grs1). Kalimandjaro (Sri Putra) est un frère de Désinvolte (Early March), vainqueur du Prix des Platanes (devenu L) et deuxième du Prix Général de Saint-Didier (Gr3), entre autres. Haut les Cœurs (Saddler Maker) est un frère de Tir au But (Trempolino), vainqueur du Grand Steeple-Chase d’Enghien et du Prix Léon Olry-Roederer (Grs2). Hano de Loi (Jeu St Eloi) est un fils de Terre Neuve (Alberto Giacometti), gagnante du Prix Christian de Tredern (L, à l’époque). Paris Saigon (Network) est un frère de Saint Richard (Turgeon), deuxième du Prix Fleuret (Gr3), et de Gochetial (Doctor Dino), gagnant du Prix Robert Weill (L). Gabriel Leenders pourra compter sur Teahupoo (Masked Marvel), dont la mère, Droit d’Aimer (Sassanian), a gagné deux bonnes courses à 3ans sur les haies d’Enghien, et sur Spirit of Meel (Spanish Moon), un frère de l’utile Intrinsèque (Davidoff). Didier et Pauline Prod’homme présentent Barbadin (Anodin), qui a couru quatorze fois en plat et reste sur une victoire à ParisLongchamp, au niveau handicap.

14 H • AUTEUIL • PRIX DUC D’ALBURQUERQUE

Steeple-Chase - 5ans et plus - Gentleman-Rider - 3.600m

Du niveau d’une Listed

Comme la majeure partie des épreuves de gentlemen-riders et cavalières à Auteuil, le Prix Duc d’Alburquerque est d’un excellent niveau. Parmi les sept partants, on retrouvera Dalahast (Ballingarry), vainqueur du Prix Maréchal Foch, le Grand Steeple des amateurs, après deux ans d’absence, en 2019. Bon cheval, qui apprécie les pistes grasses et courant bien frais, Dalahast peut aller loin. Politikar (Poliglote) et Darling des Bordes (Balko) sont deux excellents sauteurs, placés de Groupe, qui ont largement la pointure pour enlever cette épreuve. Ajas (No Risk at All) est dans une belle forme et lui aussi a montré de la classe par le passé. Bergerac (Spirit One) et Espoir Royal (Martaline) peuvent accrocher une bonne place.

14 H 35 • AUTEUIL • PRIX EMILIUS

Haies - 3ans - Mâles - 3.600m

Débuts d’un frère de Figuero

Ils seront onze en lice dans le peloton B du Prix Emilius, l’une des plus importantes épreuves pour inédits à Auteuil. Parmi eux, il y aura Hunter (Montmartre), le frère de Figuero (Yeats), lauréat des Prix Maurice Gillois (Gr1) et Ingré (Gr3) et candidat au Grand Steeple. Autre poulain bien né, le protégé de Guillaume Macaire Hard Rock Conti (Poliglote) est le neveu du crack Silviniaco Conti (Dom Alco) et du prometteur Galléo Conti (Poliglote). Apaulstar (Rail Link) est le frère de My Kalores (Lord du Sud) et El Camila (Coastal Path), deux placés de Listeds. Anjou Bleu (Joshua Tree) a débuté victorieusement en plat. C’est le frère de Rocktaline (Protektor), une bonne jument provinciale. Quant à Khao Lak (Alianthus), il est le frère de Cheb de Kerviniou (Tiger Groom), deuxième du Prix du Président de la République (Gr3).

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.