LA GRANDE INTERVIEW : la Saga de <span class="highlightSearchResult">Philippe</span> <span class="highlightSearchResult">Ouvry</span>

Élevage / 22.10.2020

LA GRANDE INTERVIEW : la Saga de Philippe Ouvry

Par Christopher Galmiche

Avec Paul's Saga ** (Martaline), Philippe Ouvry a remporté son premier Gr1 en tant qu'éleveur dans le Grand Prix d'Automne, samedi dernier à Auteuil. Deux jours après cette grande première, l'éleveur installé en Seine-Maritime nous a raconté l'histoire de la jument et de sa souche familiale.

Ouvry est un nom qui parle à ceux qui aiment les courses, et l'obstacle en particulier. En Seine-Maritime, il y a bien sûr Frédéric, débourreur et préentraîneur qui a fait naître Uranus le Dun (Fragrant Mix), mais aussi son cousin éloigné Philippe. Ce dernier avait atteint le Graal avec l'élève de la famille Siljan's Saga (Sagamix), quatrième de l'Arc et multiple gagnante de Groupe en plat. Mais samedi, c'est en obstacle que cette souche éclectique a brillé avec Paul's Saga. La pensionnaire de David Cottin a offert un premier Gr1 à Philippe Ouvry, qui a suivi cela à distance, mais pas sans émotion : « J'ai failli casser la télévision ! C'est ma première victoire de Gr1 en tant qu'éleveur, plat et obstacle confondus. Par le passé, nous avions eu un très bon cheval qui s'appelait Petite Fortune (Kouban), qui courait dans les années 80. Il avait participé aux Groupes. Puis Siljan's Saga s'est placée de Gr1 et a gagné au niveau Groupe. J'ai regretté de ne pas être à Auteuil samedi, mais ma fille était présente. De mon côté, comme j'avais beaucoup de travail, je suis resté à la maison. Pour tout vous dire, je n'y croyais pas. J'avais l'impression qu'elle avait perdu son moral, et puis il fallait suivre cet avion à réaction qu'est L'Autonomie ! »

Paul's Saga, la concrétisation d'une belle histoire avec Gérald Laroche. Gérald Laroche a connu beaucoup de réussite avec la souche d'Humoriste (Saint Cyrien), avec ses produits Springer ** (Sagamix), Boston Paris (Kapgarde) et bien sûr Paul's Saga. L'histoire entre l'acteur et Philippe Ouvry ne date pas d'hier. « Nous avons connu Gérald Laroche grâce à un produit de Silver Patriach, Powys, que nous avions vendu à Pierre Boulard pour Gérald. Malheureusement, Powys s'est accidenté mortellement à l'entraînement. Springer était un frère de Powys et il travaillait bien selon les échos que nous en avions eus. J'ai cherché l'adresse de Gérald Laroche et je l'ai retrouvé. C'est comme cela que je lui ai vendu Springer. Il nous a toujours fait confiance et acheté des chevaux. »

Bien après Powys et Springer est donc arrivée Paul's Saga. « Paul's Saga est une jument que nous n'avons pas mise en vente. Pourtant, c'est une Martaline, sœur de Siljan's Saga... Mais nous avons fait un arrangement avec Gérald Laroche en lui louant la carrière de course. Elle a toujours été superbe, et comme toute sa famille, pleine d'influx. Siljan's Saga était un peu pareille. Paul's Saga galopait sur place il y a quelques courses de cela, mais elle m'avait l'air très calme ces derniers temps. Les œillères australiennes ont-elles fait quelque chose ? Je ne sais pas ! Nous étions allés à Martaline avec Humoriste car nous recherchions l'apport de Linamix. Nous sommes souvent allés à des fils de Linamix sur cette souche, comme avec Sagamix par exemple. On peut mettre d'autres sangs sur cette famille, mais Linamix, c'est magique ! »

La suite avec Tiger Groom. L'histoire d'Humoriste au travers d'une descendance qualiteuse et éclectique n'est pas finie. Loin de là. Malgré ses 24ans, la poulinière est en grande forme et a pouliné cette année. « Humoriste a eu une Wings of Eagles qui est malheureusement morte après le poulinage, car le colostrum était empoisonné. Mais cette année, nous avons eu un produit de Tiger Groom (Arazi). Je suis associé avec le docteur Benoît Grosfils (écurie des Vives Terres) sur toutes mes juments et Humoriste était chez lui. Quand elle a été en chaleur, nous avons cherché un étalon pas loin. De ce fait, nous avons choisi Tiger Groom et nous avons un beau poulain. Humoriste est en grande forme à 24ans. Elle vient au galop quand vous lui ramenez sa ration. Elle a toujours l'influx de la famille ! »

Tout commença un jour de ventes à Deauville… Chez Philippe Ouvry, parmi les six ou sept poulinières, deux souches sont représentées, l'une pur-sang et l'autre AQPS. La souche AQPS est celle de Rhode Island (Crillon), représentée par Christmas in April (Crillon), un bon élément sur les obstacles anglais. Quant à la souche pur-sang, il s'agit bien sûr de celle de Paul's Saga et Siljan's Saga, mais aussi de Bai de Baie (Gris de Gris). « Nous avons beaucoup de membres de la famille comme Boston Paris (Kapgarde), qui nous a fait une magnifique pouliche par Authorized (Montjeu). La grand-mère de Paul's Saga, Diamond Dove, avait été achetée par mon père aux ventes de Deauville pour 12.000 francs. C'était entre 12 h et 14 h et il n'y avait plus personne autour du ring. Il a vu cette fille de Bellypha, lequel était un peu comme le Galileo de l'époque. Sa saillie était à un prix élevé. Il était marqué sur le catalogue qu'elle était accidentée. Mais elle lui avait tapé dans l'œil et il a levé la main. Il était en compagnie d'André Besnouin, qui lui avait confirmé la qualité du pedigree, avec Bellypha et une mère descendante de Duboff (So Blessed). Cette jument, Diamond Dove, était en bonne forme et nous l'avons faite entraîner. Elle a gagné le Prix des Chaumières qui était l'un des maidens les plus importants de Deauville. À cette occasion, elle a battu Vearia (Mill Reef) montée par Éric Saint-Martin. Vearia est devenue ensuite la mère de Vereva (Kahyasi) et Valanour (Lomond). Diamond Dove nous a fait une très bonne pouliche qui s'appelait Yvecrique, qui était déjà chez Jean-Pierre Gauvin et qui a remporté le Prix Fille de l'Air (Gr3). Yvecrique était une Épervier Bleu (Saint Cyrien) et c'est pour cela que nous avons mis Diamond Dove à Saint Cyrien pour produire Humoriste. Celle-ci a gagné pour ses débuts puis elle a eu des problèmes de santé. »

Une famille à connotation obstacle. Même si Humoriste a produit Siljan's Saga, elle a commencé sa production avec des sauteurs de bon niveau. D'où le choix des étalons qui lui ont été présentés. « Nous avons orienté Humoriste vers des étalons d'obstacle. C'est une question de connaissances, et puis au départ, elle nous a fait des chevaux d'obstacle comme Springer ou encore Great Hector (Great Pretender). »

Les produits de la souche de Paul's Saga ne sont pas nombreux à passer sur le ring et c'est pourquoi Irish Bar (Montmartre), neveu de Paul's Saga et Siljan's Saga, va certainement attirer les regards lors de la vente d'automne Arqana. « À la maison, en plus de Boston Paris, nous avons Kendova (Kendor), une sœur de Paul's Saga et de Siljan's Saga. Elle n'a pas réussi en course car on ne l'a pas exploitée comme il fallait. Kendova nous a fait deux poulains qui ont été vendus en Irlande. Nous vendons l'un de ses produits aux ventes Arqana chez les stores (lot 533). Il est par Montmartre et se nomme Irish Bar. Il a la même conformation que la famille. »