Le point sur la piste

Courses / 02.10.2020

Le point sur la piste

Matthieu Vincent, directeur des hippodromes et centres d'entraînement de France Galop, fait le point sur la piste de ParisLongchamp à 48 heures de l’Arc.

« Mercredi, nous étions à 3,9. Ce matin, le terrain a évolué vers un indice de 4,6 pour la piste à 17m qui sera utilisée samedi. C’est du terrain lourd. Et à la corde, à 0m donc, la piste est passée à 4,4. C’est-à-dire du collant. La pluviométrie a été de 18mm jeudi dans la nuit. Et de 43mm sur les sept derniers jours à ParisLongchamp. On a coutume de dire qu’à cette époque, les millimètres comptent double. La météo sera pluvieuse jusqu’à dimanche. Et les températures vont baisser, même s’il y aura du vent. Malheureusement, dimanche, le terrain sera collant.

Après les Arc Trials, nous avons procédé à des opérations d’aération. Nous avons roulé deux fois la piste pour gagner en planimétrie. Mais face à des quantités d’eau aussi importantes, il y a peu de choses à faire. La corde à zéro sera très importante. La piste est neuve. Elle n’a été utilisée que pour les Arc Trials. Et avant cela, au mois de juillet. Sur 12m, la piste a été bien préservée. L’open stretch sera mis en place dimanche, à 800m de l’arrivée, soit au milieu de la fausse ligne droite. Il atteint une largeur de 5,5m et se ferme à 450m du but. En terrain lourd, l’open stretch peut être un avantage pour la journée de dimanche. Cela va éviter d’avoir des couloirs sur-empruntés en permanence par les chevaux. Mais l’aptitude au terrain devrait être déterminante… Car il sera au-delà de 4,5/4,6. Du lourd donc.

Le travail sur la piste a été fait. Le couvert végétal est bon. Nous allons voir s’il est possible de tondre à nouveau dimanche matin. Mais je pense que cela sera difficile. La piste est sécurisée. Nous l’avons marchée à nouveau ce matin. Il n’y pas d’eau en surface, elle ne sera pas glissante. »