Les souches allemandes fleurissent au haras de Saint Arnoult

Institution / Ventes / 16.10.2020

Les souches allemandes fleurissent au haras de Saint Arnoult

LE TOUR DES HARAS - OCTOBRE 2020

Comme chaque année, les journalistes de JDG visitent les haras qui présenteront des yearlings à la vente d’octobre Arqana - Osarus. Larissa Kneip nous a ouvert les portes du haras de Saint Arnoult.

Par Adrien Cugnasse

Les souches allemandes ont une réputation de très grande qualité. C’est notamment le cas de la famille des "A" du Gestüt Röttgen. Et ce n’est pas Larissa Kneip qui vous dira le contraire : sa bonne Anna Simona (Slip Anchor) a donné pas moins de sept vainqueurs ! C’est le cas de Bibock (Refuse to Bend), lauréat de pas moins de 15 courses en Italie, de Willie the Whipper (Whipper), deuxième du Critérium de Saint-Cloud (Gr1), d’Anna Magnolia (Makfi), gagnant de Listed et deuxième du Großer Preis des Gestüts Ammerland (Gr3), et de Jackfinbar (Whipper), lauréat du Prix de Lutèce (Gr3).

Un achat (très) inspiré. L’animatrice du haras de Saint Arnoult se souvient : « Tina Rau me l’a signalé en juillet 2011 à Tattersalls… et je l’ai acheté par son intermédiaire pour seulement 7.500 Gns ! Néanmoins, la page de catalogue n’avait à l’époque pas autant d’allure qu’aujourd’hui et elle était pleine de Dutch Art (Medicean), lequel officiait alors à 5.000 £. Quand j’ai acquis Anna Simona, Willie the Whipper n’était encore qu’un yearling et, dès l’année suivante, il est devenu black type. Le poulain avait d’ailleurs très bien couru dans le Prix du Jockey Club (Gr1), finissant très bien à la sixième place après un parcours malheureux. La petite dernière d’Anna Simona, Lady Hippolyta (Sommerabend), est passée à une tête de son maiden, étant battue par une pouliche black type. Elle va devenir poulinière après avoir connu un problème de tendons. Le magnifique foal d’Anna Simona – par Churchill (Galileo) – va passer en vente au mois de décembre. Sa 2ans est par Helmet (Exceed and Excel), lequel est issu de la même souche qu’Anna Simona, ce qui fait apparaître un inbreeding sur la jument Antwerpen (Waldcanter). C’est avec ce type d’inbreeding, sur des matrones, que j’ai obtenu mes meilleurs chevaux ! Quand on est éleveur, il faut essayer de penser à l’avenir et je pense qu’elle sera une poulinière très intéressante. » Parmi les bons chevaux élevés au haras de Saint Arnoult ces dernières années, il y a bien sûr Mascha (Le Havre), lauréate d’une préparatoire classique par trois longueurs, le Kronimus Diana-Trial (L). Elle s’est aussi classée deuxième du Prix de Psyché (Gr3). Issue d’une souche allemande passée par le Gestüt Hof Ittlingen, Mascha est inbred en 4x5 sur Suruma (Reliance), la mère du grand étalon Surumu (Literat). La formule de Larissa Kneip fonctionne ! Elle explique : « Il est très rare que je présente un yearling qui n’est pas né et qui n’a pas été élevé au haras. C’est seulement le cas du lot 527 la semaine prochaine à Deauville, même s’il a grandi chez nous. »

Les investissements de Bernd Dietel. Le propriétaire de Dschingis Secret [lauréat du Grosser Preis von Berlin, Gr1, stationné au haras de Saint Arnoult, chez Larissa Kneip, ndlr] a beaucoup investi dans les juments pour soutenir le fils de Soldier Hollow (In the Wings). Et c’est cette même personne qui est l’éleveur de plusieurs yearlings élevés à Saint Arnoult et présentés en octobre. Il s’agit notamment du lot 26, un mâle par Soldier Hollow et Belle Syrienne (Golan), gagnante de cinq courses en Allemagne dont le Grosser Preis der Sparkasse Müllheim - Berberis-Rennen (L). Larissa Kneip explique : « Le lot 26 appartient à Bernd Dietel, un grand amateur de souches allemandes. Il a racheté des juments pour soutenir son étalon. Et nous commercialisons les produits qu’elles ont donnés avant d’être saillies par Dschingis Secret. Le fils de Soldier Hollow et Belle Syrienne sort vraiment du lot. C’est mon préféré. Né tard, il est clairement sur la montante. Très élégant, très équilibré, avec un bon caractère, il est vraiment "course". C’est le vraiment le type que nous essayons d’élever. »

Deux Sea the Moon. Comme Kingman (Invincible Spirit), Sea the Moon (Sea the Stars) a un pourcentage de black types par partants assez exceptionnel (15,5 %), qui leur permet de tenir la comparaison avec les meilleurs sires confirmés d’Europe. Mais la différence vient du fait que Kingman a débuté à 55.000 £… et Sea the Moon à 15.000 £ ! Larissa Kneip présente deux des rares produits de ce lauréat du Derby allemand au catalogue de la vente d’octobre. Le lot 158 est issu d’une jument qui est elle aussi destinée à Dschingis Secret. Larissa Kneip détaille : « La mère est une jument polyvalente, sœur de black types en plat et sur les obstacles. La pouliche de Sea the Moon est vraiment très belle. Ce sire connaît une réussite impressionnante et internationale. Il produit des chevaux bien dans leur tête, avec de l’os et une bonne conformation. Bernd Dietel ne s’y est pas trompé et il a d’ailleurs acheté des parts de Sea the Moon. Pour ce client, je présente d’ailleurs aussi un mâle par l’étalon de Lanwades avec une mère par Soldier Hollow. À l’avenir nous pourrons croiser les filles de Dschingis Secret avec Sea the Moon ! » L’immense avantage de ces pedigrees ayant une certaine tenue et du modèle, c’est qu’ils offrent de nombreuses options. Si le cheval est bon, on sait que le commerce et le programme sont très favorables aux chevaux de 2.000m et plus. Et l’obstacle représente aussi une porte de sortie très appréciable.

Trois grandes souches. Waldjagd (Observatory), la deuxième mère du lot 224, s’est classée deuxième du Diana-Trial (Gr2). Elle a donné Urwald (Le Havre), gagnant du Prix du Pont Neuf (L). La troisième mère, Wurftaube (Acatenango), a remporté le St Leger allemand (Gr1) et le Gerling-Preis (Gr2). C’est la proche famille de deux lauréats classiques et d’un gagnant d’Arc : Waldpark (Dubawi), Masked Marvel (Montjeu) et Waldgeist (Galileo). Larissa Kneip poursuit : « Bernd Dietel rêve de gagner un classique. Et il a donc acheté des juments dans ce sens, notamment la mère du lot 224, Waldfee (Dansili). Il veut travailler dans la durée : avec son étalon, comme avec son élevage. Son produit de Charm Spirit (Invincible Spirit) et de Waldfee est un très beau poulain. Dansili (Danehill) fonctionne bien avec Soldier Hollow et elle est saillie par Dschingis Secret. » Monsun (Königsstuhl) croisant bien avec le père de Dschingis Secret, Bernd Dietel a fait l’acquisition d’Aquarelle d’Or (Monsun), mère de deux gagnants, et issue de Lune d’Or (Green Tune), soit la grande souche du Mezeray. Cette lauréate du Premio Lydia Tesio (Gr1) est la mère de Fièrement (Deep Impact), vainqueur du Tenno Sho et du Kikuka Sho (Grs1)… et la deuxième mère de l’étalon Inns of Court (Invinvicible Spirit). Larissa Kneip : « C’est une souche qui a donné des chevaux classiques et j’aime beaucoup Aquarelle d’Or. Si bien que je suis associée sur elle avec Bernd Dietel. Son foal par Dschingis Secret est spectaculaire et il passera en décembre sur le ring de Deauville. »

La famille des "S" du Gestüt Schlenderhan fait rêver bien des passionnés de pedigree. Le lot 491, un fils de Reliable Man (Dalakhani), en est issu. Sa mère est la sœur de deux black types, dont Sunny Queen (Camelot), favorite du Prix de Diane allemand (Gr2), mais accidentée avant le classique : « C’est un poulain très solide, comme sa mère. »

En souvenir d’une grande édition des Irish Champion Stakes. Issue d’une souche historique du Quesnay (celle de Silvermine), Silvery Sea (Mr Sidney) s’est classée troisième du Derby de l’Ouest (L). Larissa Kneip présente son deuxième produit, une femelle par Almanzor (Wootton Bassett) : « Dans mon lot, c’est la femelle que je préfère. Elle est très course. Je crois beaucoup en Almanzor. Il m’avait impressionnée dans les Irish Champion Stakes (Gr1) : pour moi, c’est l’une des grandes courses de notre temps. Cela m’a donné envie d’investir dans une part. C’est formidable qu’un cheval comme lui reste en France. » Autre produit de Soldier Hollow, le lot 482 est une pouliche issue d’une famille qui a fait beaucoup de bons sauteurs.

LES YEARLINGS DE LA VENTE D’OCTOBRE

Lot

Sexe

Père

Mère

26

M.

Soldier Hollow

Belle Syrienne

158

F.

Sea the Moon

Queen Mum

184

F.

Almanzor

Silvery Sea

224

M.

Charm Spirit

Waldfee

261

F.

Awtaad

Aquarelle d’Or

262

M.

Sea the Moon

Arribia

482

F.

Soldier Hollow

Rosi

491

M.

Reliable Man

Seance

527

M.

Toronado

Tehamana