Prix de Billy (Classe 1) : Abama en très bonne sprinteuse

Courses / 16.10.2020

Prix de Billy (Classe 1) : Abama en très bonne sprinteuse

Fontainebleau, vendredi

Vendredi, Abama (Alhebayeb) effectuait sa deuxième sortie à Fontainebleau. Elle s’est montrée impressionnante pour remporter le Prix Billy (Classe 1). Même si cette représentante de Malcolm Parrish a fait preuve de régularité en 2020, elle n’avait pas encore eu l’occasion de passer le poteau en tête. À la sortie des stalles, la future lauréate a profité de l’as à la corde pour prendre appui sur la lice et se placer en tête de l’épreuve. À 300m du but, la pensionnaire de Yann Barberot était la seule à ne pas avoir encore été actionnée par son jockey. Sous les sollicitations, Abama s’est envolée vers une très facile victoire, laissant sur place ses rivaux. Le favori Crew Dragon (Poet’s Voice) termine deuxième à trois longueurs, tout en devançant Gold Step (Sidestep) d’une encolure. La déception vient d’Hurricane Ivor (Ivawood), qui a rapidement cédé pour finir et qui conclut cinquième.

De la vitesse et de la qualité. Durant sa carrière, Abama a acquis toutes ses victoires sur 1.200m et sur des parcours en ligne droite. La plus belle est le Prix Zeddaan (L). Sur cette distance, la jument grise a aussi conclu quatrième du Prix Texanita (Gr3). Grégory Benoît, son jockey, a déclaré au micro d’Equidia : « Elle est gagnante de Listed à 2ans et malheureusement, cette année, elle n’avait pas encore passé le poteau en tête. Pourtant, elle a toujours répondu présent. Pour ses premiers pas à Fontainebleau, elle avait un numéro à l’extérieur donc nous n’avions pas joué les gros bras. Abama s’était retrouvée un peu loin, mettant du temps à s’équilibrer. Avec ce bon numéro de corde, nous ne voulions pas nous retrouver loin de la tête. Et puis, elle a quand même du métier ! De plus elle aime les pistes souples. En gagnant de cette manière, elle a montré que ce n’était pas un hasard si elle est lauréate de Listed et placée de Groupe. C’était un bon engagement et elle était en forme le matin. »

La famille de Pipalong. Élevée par Thierry de la Héronnière et Jedburgh Stud, Abama a été cédée 55.000 € à Paul Nataf lors de la vente de yearlings v.2 Arqana, alors qu’elle était présentée par le haras d’Ellon. C’est une fille de l’étalon de Tara Stud Alhebayeb (Dark Angel) et d’Iffraja (Iffraaj), placée à 3ans sur les 1.200m du Curragh, dont elle est le premier produit. La poulinière a ensuite donné Kenny (Kendargent), un 2ans à l’entraînement chez Yann Barberot, un yearling par Dabirsim (Hat Trick), qui a été vendu à Federico Barberini pour 35.000 € lors de la vente de sélection Arqana, et un foal par Anodin (Anabaa). La deuxième mère, Raja (Pivotal), a gagné quatre courses dont deux à 2ans sur 1.200m. Elle a notamment donné Great Minds (Bahamian Bounty), vainqueur des Woodlands Stakes et des Cork Stakes (Ls). Raja est, entre autres, la sœur de Pipalong (Pips Pride), gagnante de la Sprint Cup et troisième de la July Cup et des Nunthorpe Stakes (Grs1). Au haras, cette dernière a donné Walk on Bye (Danehill Dancer), gagnante des Anglesey Stakes (Gr3) et troisième des Phoenix Stakes (Gr1). 

 

 

 

Acclamation

 

 

Dark Angel

 

 

 

 

Midnight Angel

 

Alhebayeb

 

 

 

 

 

Indian Ridge

 

 

Miss Indigo

 

 

 

 

Monaiya

ABAMA (F3)

 

 

 

 

 

 

Zafonic

 

 

Iffraaj

 

 

 

 

Pastorale

 

Iffraja

 

 

 

 

 

Pivotal

 

 

Raja

 

 

 

 

L’Impopo