Prix des Genêts (Haies) : Very Nice Surf, la première en obstacle de Very Nice Name

Courses / 13.10.2020

Prix des Genêts (Haies) : Very Nice Surf, la première en obstacle de Very Nice Name

Fontainebleau, mardi

Erwan Grall a frappé fort avec ses deux 3ans Very Nice Surf (Very Nice Name) et Burgundy Man (Manduro). En effet, il a fait le jumelé, dans cet ordre, du Prix des Genêts. Très beau poulain, assez grand, Very Nice Surf, tout comme Burgundy Man, avait été engagé dans l’important Prix Emilius, signe d’une certaine estime. Very Nice Surf et Burgundy Man ont mené la chasse derrière le fougueux animateur, Costoli (Montmartre), avant de le relayer entre les deux dernières haies. Sur le plat, Very Nice Surf a contré le retour de Burgundy Man pour l’emporter nettement. Au vu de son physique, le lauréat devrait pouvoir encore progresser et si l’on regarde la manière dont il a couru, il doit être en mesure de faire Auteuil, tout comme son compagnon d’entraînement. Gomix (Gemix) s’est très bien comporté, conservant la troisième place de peu, en dépit d’une faute sur la dernière haie. Il a devancé la bonne note de la course, Metasequoia (Joshua Tree), lequel s’est fait oublier avant de terminer très vite pour donner chaud à Gomix.

Le jumelé de Very Nice Surf et Burgundy Man a fait dire à leur entraîneur, Erwan Grall : « Very Nice Surf est un bon cheval. J’aurais préféré le courir à Auteuil, car il a plus le profil pour cet hippodrome. Mais j’avais un peu peur du nombre de partants dans le Prix Emilius et d’être éliminé. C’est pour cela que j’avais engagé mes deux poulains à Fontainebleau et Auteuil. Mais Very Nice Surf est un cheval à grande action, gros sauteur, à l’aise en terrain lourd, qui sera mieux à Auteuil. Burgundy Man a très bien couru, il a été appliqué dans ses sauts, peut être un peu trop. Il s’est retrouvé en position de chasse patate alors qu’il préfère filer, mais il court bien. »

Le frère d’un cheval utile. Élevé par la famille Bernier, Very Nice Surf est un fils de Very Nice Name (Whipper),  désormais étalon en Italie. Ses premiers produits ont 4ans, et Very Nice Surf est son premier gagnant en obstacle.

Sa mère, Matasurf (Rochesson), est placée en haies, steeple et cross sous l’entraînement de David Bernier. Very Nice Surf est le deuxième vainqueur de sa mère après Douceurf (Khalkevi), lauréat sur les haies de Saint-Brieuc et d’Argentan. Après Very Nice Surf, Matasurf a donné Just one Surf (Very Nice Name), un yearling, et Kina Surf (König Turf), une foal.  

 

 

 

Miesque’s Son

 

 

Whipper

 

 

 

 

Myth to Reality

 

Very Nice Name

 

 

 

 

 

Halling

 

 

Namona

 

 

 

 

Flawlessly

VERY NICE SURF (H3)

 

 

 

 

 

 

Garde Royale

 

 

Rochesson

 

 

 

 

Armée d’Afrique

 

Matasurf

 

 

 

 

 

Astronef

 

 

Surfing Astref

 

 

 

 

Surfant