Prix Gris de Gris (Classe 1) : Irésine monte les échelons avec brio

Courses / 10.10.2020

Prix Gris de Gris (Classe 1) : Irésine monte les échelons avec brio

Marseille-Borély, samedi

Irésine (Manduro) a fait de nouveau forte impression pour remporter le Prix Gris de Gris (Classe 1). Après un maiden et une Classe 2, le poulain remporte sa troisième course d’affilée. Alors qu’il s’était toujours imposé en étant monté à l’arrière-garde, le représentant de Bertrand Millière, de l’écurie Jean-Paul Gauvin, de Christian Goutelle et de Jean-Pierre Gauvin, son entraîneur, a profité de son bon numéro de corde pour s’installer en tête de course et a imprimé un train assez régulier. À l’entrée de la ligne droite, le poulain a été actionné, uniquement monté aux bras par Marie Vélon, et il a franchement accéléré. Dans les derniers mètres de course, il s’est encore détaché pour finalement triompher très facilement de trois longueurs. The Manager (Charm Spirit), qui termine deuxième, s’est bien défendu en devançant Siyouzone (Siyouni), troisième, à une longueur.

À revoir au niveau Listed. Lors de sa dernière sortie, le 9 septembre à Lyon-Parilly, Irésine a battu Euclidia (Maxios), récente gagnante du Prix Panacée - Fonds Européen de l’Élevage (L). Revoir le poulain au niveau Listed semble donc assez logique, étant donné la facilité dont il a fait preuve pour remporter sa Classe 1. Marie Vélon, le jockey du lauréat, a déclaré au micro d’Equidia : « Irésine le fait facilement. Il vient d’enchaîner trois victoires et, à chaque fois, sans jamais utiliser la cravache. J’ai vraiment hâte de voir la suite. La dernière fois, il a été monté derrière et, cette fois, en allant de l’avant, il le fait tout aussi bien. Je pense qu’il aurait toutes ses chances dans une Listed. »Un neveu d’un placé de Gr3. Élevé par Pierre Joyaux et la baronne Marie-Louise Van Dedem, Irésine a été présenté par le haras de Montaigu à la vente de yearlings d’octobre Arqana et a été acheté 6.000 € par Jean-Pierre Gauvin, son entraîneur. C’est un fils de Manduro et d’Inanga (Oasis Dream), une jument qui a couru sept fois sans s’illustrer. Irésine est son premier gagnant. Elle a aussi donné Ilex (Style Vendôme), un 2ans à l’entraînement chez Jean de Mieulle, et une yearling par Joshua Tree. Cette année, elle a été saillie par Chemical Charge.

Inanga est une propre sœur d’In Chambers (Oasis Dream), deuxième des Prix de Guiche et Daphnis (Grs3) et troisième du Prix Matchem (L). C’est aussi une sœur de Too Marvelous (Dansili), la mère de Earth Amber (Hurricane Run), deuxième des Sagaro Stakes (Gr3), et de Paper Profits (Kendor), mère de Double Look (Mastercraftsman), troisième des Prix Roland de Chambure, Maurice Caillault et du Critérium du Languedoc (Ls), et de Scarlet Honey (Holy Roman Emperor), deuxième du Prix Caravelle et troisième du Prix des Lilas (Ls). À l’origine de cette souche, on trouve Riverqueen (Luthier), lauréate de la Poule d’Essai des Pouliches, du Grand Prix de Saint-Cloud et du Prix Saint-Alary (Grs1). 

 

 

 

Konigsstuhl

 

 

Monsun

 

 

 

 

Mosella

 

Manduro

 

 

 

 

 

Be My Guest

 

 

Mandellicht

 

 

 

 

Lunda

IRÉSINE (H3)

 

 

 

 

 

 

Green Desert

 

 

Oasis Dream

 

 

 

 

Hope

 

Inanga

 

 

 

 

 

Woodman

 

 

Cas Royaux

 

 

 

 

Rêve de Reine