Prix Poggio Ricco (Classe 2) : Big Five rend une copie parfaite

Courses / 09.10.2020

Prix Poggio Ricco (Classe 2) : Big Five rend une copie parfaite

Prix Poggio Ricco (Classe 2)

Big Five rend une copie parfaite

Lauréat pour ses débuts sur les 2.400m de Clairefontaine-Deauville, le 26 juin, Big Five (Frankel) est resté invaincu en deux sorties dans ce Prix Poggio Ricco (Classe 2), sous la selle d’un Pierre-Charles Boudot bien inspiré. Parti de la stalle la plus en dehors, le représentant de Son Altesse le cheikh Mohammed Al Thani a patienté à l’arrière-garde. Au début de la ligne d’en face, il a suivi Salt Rock (Jukebox Jury) et Annalyse (Olympic Glory), qui se sont déportés complètement à l’extérieur avant de rejoindre les autres concurrents, à l’amorce du tournant final. À l’entrée de la ligne droite, Big Five s’est de nouveau décalé à l’extérieur, mais seul cette fois. Dans les cent derniers mètres, le futur lauréat a pris facilement l’avantage et s’est imposé de trois longueurs et demie devant Mystical Land (Heart’s Cry). Son entraîneur, Francis-Henri Graffard, a dit au micro d’Equidia : « Le cheval a bénéficié d’une très bonne monte de Pierre-Charles. Il a eu une bonne attitude. Il a beaucoup de tenue, et je pense que ça l’a servi dans ce terrain. Il a débuté tardivement car il fallait le respecter. Il a du physique et a eu du mal à se souder, il grandissait en permanence. Cet automne, il a vraiment changé physiquement. C’est un cheval intéressant. » La troisième place est revenue six longueurs plus loin à Aquitaine (Australia).

Un frère de Flotilla. Élevé par Al Shahania Stud, Big Five est un fils de Frankel (Galileo), étalon de Juddmonte, et de Louvain (Sinndar), double placée de Listed à 2ans sur 1.400m et 1.650m avant d’être exportée aux États-Unis, où elle a notamment gagné les Miesque Stakes (Gr3, 1.600m). Cette dernière a notamment donné l’excellente Flotilla (Mizzen Mast), lauréate de la Breeders’ Cup Juvenile Fillies Turf (Gr1, 1.600m) à 2ans et de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1, 1.600m) à 3ans, mais aussi Louvakhova (Maria’s Mon), gagnante de Stakes à 3ans sur le mile américain. Louvakhova a donné à son tour Crossfirehurricane (Kitten’s Joy), gagnant à 3ans des Gallinule Stakes (Gr3, 2.000m). Louvain a une 2ans, Eyota (Golden Horn), à l’entraînement chez Francis-Henri Graffard également, ainsi qu’une yearling par Frankel.

La deuxième mère, Flanders (Common Grounds), a gagné ses quatre premières courses à 2ans sur 1.000m outre-Manche. À 3ans, elle a remporté les Scarbrough Stakes (L, 1.000m) et conclu deuxième des King’s Stand Stakes (Gr2, à l’époque). Outre Louvain, Flanders a produit trois autres black types, dont G Force (Tamayuz), lauréat à 3ans de la Sprint Cup d’Haydock (Gr1, 1.200m). Flanders est une sœur d’Ascot Family (Desert Style), lauréate à 2ans du Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L, 1.400m) et mère de Family One (Dubai Destination), gagnant à 2ans des Prix Robert Papin (Gr2, 1.100m) et du Bois (Gr3, 1.000m) et deuxième du Prix Morny (Gr1). Flanders est aussi une sœur de Land Army (Desert Style), à qui l’on doit le champion sprinter Lethal Force (Dark Angel).

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Frankel

Danehill

Kind

Rainbow Lake

BIG FIVE (H3)

Grand Lodge

Sinndar

Sinntara

Louvain

Common Grounds

Flanders

Family at War