Prix Saraca (L) : Erasmo, encore en progrès

Courses / 10.10.2020

Prix Saraca (L) : Erasmo, encore en progrès

Chantilly, samedi

Erasmo (Oasis Dream) était le concurrent le moins expérimenté au départ du Prix Saraca (L) : il ne disputait que la troisième course de sa carrière, lui qui venait de remporter son maiden. La course a eu du rythme sous l’impulsion du bouillant Dark Lion (Dark Angel), qui aime mener à son aise. Mais, dans un terrain jugé à 4,8, une telle débauche d’énergie ne pardonne pas. Dark Lion, resté côté corde dans la ligne droite comme My Kurkum (Dariyan), a raccourci ses foulées, tandis que le reste du peloton a fait le choix de l’extérieur. Venu calé contre le rail après avoir été à mi-peloton, Erasmo s’est bien allongé pour finir, s’imposant d’une longueur un quart devant Saqr (Dutch Art). Ludo (Penny’s Picnic), longtemps à l’arrière-garde, ne démérite pas pour prendre la troisième place à une longueur.

Rendez-vous l’an prochain. Les limites d’Erasmo sont difficiles à cerner. Il avait débuté directement dans une Classe 2, prenant la troisième place du Qatar Prix des Yearlings, le 12 juillet sur les 1.400m de Deauville. Il a ensuite gagné le Prix Kendor (Maiden) dans un bon style, le 11 septembre. Représentante en France de Godolphin, Lisa-Jane Graffard nous a dit au sujet du pensionnaire d’André Fabre : « C’est un poulain très sympathique, très honnête. Il laisse une belle impression et Mickaël Barzalona trouve que c’est une belle performance, qu’il a montré beaucoup de vitesse. Donc il pourrait peut-être revenir sur plus court à l’avenir. Je pense qu’il n’y a plus grand-chose pour lui cette année, donc nous devrions le revoir l’an prochain. Pendant l’été, nous nous sommes demandé s’il n’allait pas n’être qu’un 2ans : il manquait de physique mais je trouve qu’il a pris de la force. »

Mickaël Barzalona a précisé au micro d’Equidia : « Il est encore très immature, il l’a encore montré aujourd’hui. Il nous a montré une belle facette de lui car le rythme a été régulier, et il a fallu aller chercher le cheval de tête. Même si on le voyait commencer à craquer, s’il avait gardé son rythme jusqu’au poteau, cela aurait été difficile de le rattraper. On a quand même dû lancer un peu les hostilités avec Christophe [Soumillon, sur Saqr, ndlr] et Maxime [Guyon, avec Vélocité, ndlr]. Mon cheval a de la qualité et de la classe. Le terrain était un point d’interrogation mais, vu le lot aujourd’hui, j’en espérais quand même une très bonne performance. Il le fait très bien, je suis satisfait. C’est un beau poulain, qui est tonique. Il a un beau modèle, il a tout pour réussir. Il joue encore beaucoup, il fait un peu les choses par la bêtise, mais heureusement il a beaucoup de classe. »

Saqr après une rentrée. Deuxième, Saqr court bien. Il venait de se classer quatrième d’une Classe 2 à Fontainebleau pour sa rentrée, battu par Axdavali. Saqr n’avait pas été revu depuis sa victoire dans le Qatar Prix des Yearlings, où il battait donc Erasmo mais, contrairement au représentant de Godolphin, il avait déjà une sortie dans les jambes. Fabrice Chappet, son entraîneur, nous a dit : « Le cheval court vraiment très bien et nous sommes ravis. C’était la première fois sur cette distance et il fait preuve d’un bon comportement. Nous allons regarder le programme pour la fin de l’année. »

Ludo à revoir sur plus court. Troisième, Ludo était raccourci après sa deuxième place dans le Prix Haras de Bouquetot - Critérium de l’Ouest (L). Il pourrait revenir sur encore plus court, sachant que le Prix Saraca, disputé en terrain pénible – on voit rarement les pelotons chercher le rail extérieur à Chantilly – et une lice à 9m, demandait un peu de tenue. Henri-Alex Pantall, entraîneur de Ludo, nous a dit : « La distance a peut-être été un peu longue pour lui. Nous devrions pouvoir en faire un sprinter : on voit qu’il coince dans les 100 derniers mètres mais il a été détendu durant le parcours, ce qui est positif. »

Un frère de Reckless Abandon. Élevé par Car Colston Hall Stud Syndicate, Erasmo a été vendu 140.000 Gns yearling à Rabbah Bloodstock lors du book 2 de Tattersalls. C’est un fils d’Oasis Dream (Green Desert), stationné à Banstead Manor Stud, et de Sant Elena (Efisio), gagnante en fin d’année de 2ans sur les 1.200m de Notthingham et placée de Listed à 4ans au Canada, sur 2.400m. Cette dernière a donné trois black types, le meilleur d’entre eux étant Reckless Abandon (Exchange Rate). Invaincu à 2ans en cinq sorties, dont le Prix Morny et les Middle Park Stakes (Grs1, 1.200m), Reckless Abandon n’a pas confirmé par la suite, même s’il s’est placé à plusieurs reprises au niveau black type. Sant Elena est aussi la mère de Best Approach (New Approach), deuxième à 3ans du Tokyo Hai Aoba Sho (Gr2, 2.400m) et gagnant de Listed à 4ans au Japon, et de Family Tree (Galileo), placé de Listed à 3ans sur les 2.300m de Roscommon. Sant Elena, qui a une yearling par Frankel (Galileo), a été saillie en 2020 par Siyouni (Pivotal). La poulinière est une sœur de Brando (Pivotal), lauréat de quatre Groupes, dont le Prix Maurice de Gheest (Gr1, 1.300m), et de Ticker Tape (Royal Applause), lauréate des Queen Elizabeth II Challenge Cup Stakes (Gr1, 1.800m) et des American Oaks Invitational (Gr1, 2.000m).

 

 

 

Danzig

 

 

Green Desert

 

 

 

 

Foreign Courier

 

Oasis Dream

 

 

 

 

 

Dancing Brave

 

 

Hope

 

 

 

 

Bahamian

ERASMO (M2)

 

 

 

 

 

 

Formidable

 

 

Efisio

 

 

 

 

Eldoret

 

Sant Elena

 

 

 

 

 

Silver Hawk

 

 

Argent du Bois

 

 

 

 

Wiener Wald

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 25”70

De 1.000m à 600m : 26”74

De 600m à 400m : 13”21

De 400m à 200m : 14”11

De 200m à l’arrivée : 14”42

Temps total : 1’34”18