QIPCO Champion Stakes (Gr1) : Addeybb ou le triomphe des hongres

International / 17.10.2020

QIPCO Champion Stakes (Gr1) : Addeybb ou le triomphe des hongres

QIPCO Champion Stakes (Gr1)

Addeybb ou le triomphe des hongres

Les éleveurs à la recherche de futurs étalons sont restés sur leur faim. Dans les QIPCO Champion Stakes (Gr1), Addeybb (Pivotal) a parachevé la grande journée des hongres à Ascot. Ces derniers ont remporté toutes les courses ouvertes de la réunion. Mais il ne faut pas diminuer le mérite du pensionnaire de William Haggas : il a gagné les Queen Elizabeth II Stakes (Gr1) en Australie. Après sa deuxième place dans les Prince of Wales’s Stakes (Gr1), il a fait l’impasse sur le programme d’été en Angleterre. Avec un seul grand objectif : la finale – c’est-à-dire les Champion Stakes – dans lesquels il s’était classé deuxième l’année dernière. Addeybb est un bon gagnant de cette grande épreuve.

Skalleti, solide. Le français Skalleti (Kendargent) est sorti grandi de cette confrontation. Il est deuxième, battu par deux grandes longueurs. Mais il devance six lauréats de Gr1. Et Addeybb a été certainement le meilleur cheval de la réunion. Serpentine (Galileo) a raté son départ et il a pris la tête en refaisant son retard, accompagné par le futur lauréat et Mishriff (Make Believe). Skaletti a galopé le long de la corde, suivi par la favorite Magical (Galileo). Addeybb a attaqué de bonne heure et à 400m du poteau, il a pris l’avantage. Le passage s’est ouvert pour Skalleti. Le français est venu sur la ligne d’Addeybb et a fait illusion pour la victoire. Il conserve finalement la deuxième place face à Magical, un peu en deçà de son meilleur niveau. Serpentine est quatrième. Les autres ont franchement déçu.

Le monde lui appartient. La journée a été magique pour Tom Marquand. Sa fiancée Hollie Doyle a gagné deux courses et lui, il a remporté la "grosse". William Haggas a expliqué à la presse anglaise : « Le cheval a vraiment changé depuis qu’il porte les australiennes. Cela remonte à l’année dernière, dans les Wolferton Stakes (L) à Royal Ascot. Il était un peu tendu avant la course, ce qui est bon signe. Il aime ce terrain et aujourd’hui c’était une super journée pour les 6ans… Je ne sais pas trop ce qu’il fera en 2021. Si c’est possible, il retournera en Australie. Et il y a aussi la grande course en Arabie saoudite. C’est sur le dirt, mais j’ai vu la piste et elle est très bonne. »

Skalleti pense à 2021. Jérôme Reynier est très content de son pensionnaire et il nous a expliqué : « Avec Pierre-Charles Boudot, nous avions décidé de le monter plus proche de la tête que d’habitude. Ce choix s’est révélé payant. Je pense que Magical a eu du mal à venir nous chercher. Et nous aurions eu du mal à aller la chercher en lui laissant la place derrière Serpentine. Skalleti a encore signé une très belle course. Il est battu à la régulière par un très bon cheval, beaucoup plus endurci à ce niveau. On va l’engager dans la Hong Kong Cup (Gr1), mais je ne pense pas qu’il fera le déplacement. Il est très compliqué de voyager en ce moment et nous risquons d’y trouver un terrain léger. Skalleti galope aussi en bon terrain. Mais pour le faire durer, je préfère le courir dans le souple ou le lourd. Il va se reposer cet hiver et j’espère qu’en 2021 tout va bien se passer. Dans ce cas, il peut gagner une course comme le Prix Ganay (Gr1) en début de saison. Avant, pourquoi pas, de revenir à Ascot ! »

Sa mère est en France. Le sire de Cheveley Park Stud a gagné deux Grs1 lors de la réunion d’Ascot (avec Glen Shiel). Il faut dire que Pivotal (Polar Falcon) a une remarquable réussite dans les Champion Stakes. Il a produit le lauréat 2013 (Farhh). Il est aussi le père de mère de Magical (gagnante 2019) et de Cracksman (lauréat en 2018 et 2017).

La mère de Addeybb, Bush Cat (Kingmambo) est arrivée en France, suite à son achat (31.000 €) par Paul Nataf chez Goffs en 2015. Elle était pleine de Dawn Approach (New Approach) et le fruit de ce croisement, Murabiton a gagné sous l’entraînement Chappet avant de partir au Qatar. La jument appartient à Claudio Marzocco et elle est stationnée au haras de Montaigu. Elle a donné sept gagnants dont le placé de Gr3 Meer Ket (Red Ransom). La 3ans Wild Spirit (Lawman) a gagné un handicap à Compiègne pour Frédéric Rossi. Le 2ans Woody Cat (Literato) est placé à deux reprises pour Andrea Marcialis.

Bush Cat a une yearling par Dream Ahead (Diktat). Elle est à la saillie de Lawman (Invincible Spirit).