Shuka Sho (Gr1) : Daring Tact, la Triple couronne en invaincue

International / 18.10.2020

Shuka Sho (Gr1) : Daring Tact, la Triple couronne en invaincue

Kyoto (JP), dimanche

Cinq pouliches avaient déjà remporté la Triple couronne des pouliches au Japon, dont deux championnes du calibre de Gentildonna (Deep Impact) et Almond Eye (Lord Kanaloa) mais ni l’une ni l’autre n’étaient arrivées invaincues à la troisième étape, le Shuka Sho (Gr1). Dimanche à Kyoto, Daring Tact (Epiphaneia) a écrit l’histoire à l’issue d’une course qui cachait des pièges. La pensionnaire d'Haruki Sugiyama est une grande attentiste et le parcours de Kyoto, avec une courte ligne droite de 350m, ne lui est pas trop favorable, surtout dans une course à dix-huit partantes. Son jockey, Kohei Matsuyama, n’a pas paniqué quand il a eu une douzaine de pouliches devant lui. Il a accepté de voyager en cinquième épaisseur dans le dernier tournant et a attaqué en pleine piste. Daring Tact a mis une première accélération pour se débarrasser des animatrices et une deuxième pour repousser, montée aux bras et par une grande longueur, les autres attentistes Magic Castle (Deep Impact) et Soft Fruit (Deep Impact).

Direction Japan Cup. Le galop japonais, au contraire de ce qui s’est passé en Europe, est tombé sur une génération de 3ans assez exceptionnelle. Daring Tact est la première gagnante de Triple couronne invaincue et dimanche, le poulain Contrail (Deep Impact) peut faire la même chose dans le Kikuka Sho (Gr1) après avoir dominé les deux premières étapes. D’après les handicapeurs du pays, Contrail a un rating de 122 et Daring Tact est à 115. Les deux se rencontreront-ils ? L’entourage de Daring Tact a indiqué la Japan Cup (Gr1) comme possible objectif. Son pilote, Kohei Matsuyama, a dit : « La pouliche était un peu tendue au rond mais elle est bien partie et a trouvé tout de suite sa cadence. J’avais un peu de pression mais tout s’est bien passé. C’est une pouliche d’exception et je veux lui dire bravo. Elle a pris de la force et j’espère qu’elle puisse continuer à rester invaincue. » Les enjeux sur la réunion de Kyoto, avec 980 spectateurs, ont atteint 197,88 millions d’euros, dont 133,2 sur le classique.

Un sacré achat. Daring Tact a été dénichée pour 12 millions de yens (97.000 €) à la vente de yearlings J.R.H.A. et les associés de Normandy Thoroughbred Racing ont eu de la chance car elle a fait monter ses gains à 3,21 M€.

Son père, Epiphaneia  (Symboli Kris S), lauréat du St Leger japonais (Gr1), avait connu son jour de gloire en remportant à 4ans la Japan Cup (Gr1) associé à Christophe Soumillon. L’année dernière, il avait terminé deuxième dans le classement par gains des first crop sires, derrière Kizuna (Deep Impact), qui l’avait aussi devancé dans le Japanese Derby. Epiphaneia, qui avait fait ses débuts à 2,5 millions de yens, était proposé à 5 millions (42.000 €) cette année. La mère de Daring Tact, Daring Bird (King Kamehameha), a couru une seule fois, sans briller, à 3ans et la pouliche est son deuxième produit. La deuxième mère, Daring Heart (Sunday Silence), double lauréate de Gr3, s’est classée deuxième dans la NHK Mile Cup (Gr1) face aux poulains, et troisième de l'Oka Sho en 2005, mais n’a pas très bien produit.

Daring Bird a une yearling par Epiphaneia et une foal par le sprinter américain Dreefong (Gio Ponti).