The Everest : Classique Legend prend la caisse… et part pour Hongkong

International / 17.10.2020

The Everest : Classique Legend prend la caisse… et part pour Hongkong

The Everest

Classique Legend prend la caisse… et part pour Hongkong

Les turfistes australiens ont trouvé le nouveau Chautauqua (Encosta de Lago), mais ils lui diront bientôt au revoir. Classique Legend (Not a Single Doubt) n’a pas le grain de folie du champion gris. Outre la robe, ils ont en commun une pointe de vitesse décoiffante. Kerrin McEvoy l’a exploitée au mieux pour remporter son troisième succès dans The Everest. Il s’agit de la course de gazon la plus dotée de la planète et elle se déroule sur les 1.200m de Royal Randwick. À 400m du poteau, Classique Legend avait encore six longueurs à refaire sur la tête. C’est à cet instant qu’il a changé de vitesse… pour finalement s’imposer avec deux longueurs d’avance sur le Godolphin Bivouac (Exceed and Excel). Après avoir attendu, ce dernier a fini très fort (600m en 33’’46), mais ce ne fut pas suffisant pour rattraper Classique Legend. Le gagnant a parcouru trois sections de 200m en moins de 11’’.

Le grand pari de Boniface Ho. Ce phénomène va s’envoler pour Hongkong comme l’a expliqué son propriétaire Boniface Ho. L’année dernière, il a acheté une place au départ pour 600.000 Au$ (362.700 €) par an. Cinquième de l’édition 2019 de The Everest, il a pris la caisse en 2020, soit 6,2 millions (3,74 M€) ! Le propriétaire a regardé la course à la télé et il a dit à la presse australienne : « Je pense que Classique Legend est l’un des deux ou trois meilleurs sprinters au monde. Il peut courir partout depuis Hongkong. Je pense à Dubaï, Tokyo ou Royal Ascot. Mais avant tout, il y a le Hong Kong Sprint (Gr1) en décembre. Mon ticket dans The Everest est valable en 2021. Peut-être reviendra-t-il l’année prochaine ! » L’entraîneur du gagnant, Les Bridge, est âgé de 82 ans. Il a gagné toutes les grandes courses australiennes mais doit laisser partir son champion.

Le frère aîné d’Aethero. Boniface Ho a signé le bon à 400.000 Au$ (241.750 €) pour Classique Legend qui n’était pas encore gagnant de Gr1. Il est issu de Not a Single Doubt (Redoute’s Choice), qui a donné quarante-sept lauréats de Groupe avant de prendre sa retraite. La mère, Pinocchio (Encosta de Lago), a gagné sur 1.200m. Après Classique Legend, elle a donné Aethero (Sebring), lauréat de Gr2 à Hongkong et troisième du Hong Kong Sprint (Gr1) à 3ans. Il a connu ensuite des problèmes de santé et il est en train de préparer son retour dans la piscine du centre de Conghua. Pinocchio, une femelle malgré son nom, est une propre sœur de Racing to Win quintuple lauréat de Grs1.

La jument a un 2ans par Sebring (More than Ready), le propre frère de Aethero. Il a été acheté 1,1 million (665.000 €) chez Inglis par des propriétaires de Hongkong. Sa foal est par I Am Invincible (Invincible Spirit).