TRIBUNE LIBRE : brassards noirs

Courses / 20.10.2020

TRIBUNE LIBRE : brassards noirs

Par Hubert Harivel, éleveur

« La situation n’est pas brillante (crises multiples dont sanitaire, économique, sociale, sociétale, démocratique, etc.). Elle empire de jour en jour. Vendredi 16 octobre 2020, un professeur de collège a été sauvagement assassiné par un terroriste sur le sol français, déclenchant un choc émotionnel national et faisant de lui un martyr pour des siècles. En espérant qu’une guerre civile ou autres ne surviennent pas dans les années à venir.

Dimanche à Auteuil, je m’attendais comme d’autres socioprofessionnels à ce que les jockeys du Quinté Plus à Auteuil portent un brassard noir, ce ne fut pas le cas. Nous nous trompons peut-être mais ce geste symbolique aurait sans doute été apprécié pour montrer que la filière course ne se désintéresse pas de la vie du pays, de son histoire.

Mercredi sera la journée d’hommage national. Ce serait peut-être l’occasion de gestes de solidarité et d’empathie. Sincères condoléances à la famille et aux proches de Samuel. Reposez en paix monsieur le professeur ; on vous regarde désormais d’en bas, en espérant que votre terrible destin sera salutaire. »

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.