VENTE DE PUR-SANG ARABES ARQANA - AFAC : les 2ans tirent leur épingle du jeu

01.10.2020

VENTE DE PUR-SANG ARABES ARQANA - AFAC : les 2ans tirent leur épingle du jeu

Cette vente de pur-sang arabes organisée en partenariat avec l’Afac se présentait dans un contexte peu avenant : avec le Covid, de nombreux acheteurs du Golfe et du Maghreb n’ont pas pu se déplacer. En outre, le catalogue a subi une forte concurrence des ventes amiables tout au long de la saison, lesquelles ont fortement réduit l’offre (de qualité) disponible au catalogue. Et pourtant, c’est avec un certain soulagement que s’est conclue l’édition 2020, certains vendeurs et acheteurs considérant d’ailleurs que le marché était nettement plus fort qu’attendu. Le haras de Mandore termine top-vendeur et Paul Basquin décroche la palme chez les acheteurs. C’est Gérard Larrieu qui signe le top price pour un 2ans de grande naissance présenté par la famille de Watrigant.

Le prix moyen des 2ans progresse de 9.000 €. Cette vacation rassemble une grande diversité de profils : des chevaux à l’entraînement, des 2ans (équivalent de yearlings pur-sang anglais), des sujets d’endurance, des poulinières… Les comparaisons sont donc peu évidentes d’une année sur l’autre car la part de chaque catégorie fluctue… tout comme la qualité présente au catalogue. Le taux de vendus global passe de 73,64 % à 67,65 %, et le prix moyen (toute catégories confondues) baisse de 28.204 € à 25.870 €. Ces deux éléments conjugués provoquent la diminution du chiffre d’affaires qui s’établit à 1.785 millions d'euros (contre 2,284 millions en 2020). Pourtant, à y regarder de plus près, la catégorie des 2ans – celle qui concerne le plus directement les éleveurs français – réalise une belle vacation. L’an dernier, 33 sur 48 (68,75 %) s’étaient vendus à prix moyen de 21.045 €. Cette année, 27 sur 38 (71,05 %) ont changé de main et la moyenne progresse à 30.444 €. Compte tenu du coût de production des pur-sang arabes (avec par exemple des prix de saillies moindres par rapport aux pur-sang anglais), ces chiffres sont encourageants. L’endurance, sur des pedigrees et des modèles compatibles, a bien soutenu le marché (quatre chevaux à 40.000 € et plus). Éric Hoyeau, président directeur général d’Arqana, a déclaré : « Il faut souligner la mobilisation des courtiers présents à la vente, ainsi que le bon fonctionnement des achats via la plateforme en ligne Arqana Online, de même que l’engouement pour les profils endurance. Ces trois facteurs ont partiellement compensé l’absence physique d’un grand nombre d’acheteurs étrangers en raison des circonstances sanitaires que nous connaissons.»

Sheail bin Khalifa Al Kuwari s’offre le premier produit de Sahabba

#38           (M2)           Munjiz & Sahabba, par Nizam      125.000 €

                 Acheteur : Chantilly Bloodstock Agency

                 Vendeur : Haras de Mandore

                 Éleveur : Haras de Mandore

#29           (M2)           Munjiz & Nalika, par Dormane     50.000 €

                 Acheteur : Chantilly Bloodstock Agency

                 Vendeur : Haras de Saint-Faust

                 Éleveur : Marie-Claude Biaudis

C’est Gérard Larrieu qui a réalisé le top price de cette vente, à 125.000 €. Par son intermédiaire, Sheail bin Khalifa Al Kuwari, propriétaire majeur au Qatar, s’est offert le premier produit de la bonne Sahabba (Nizam). Pour la casaque Al Kuwari, l’homme de Chantilly Bloodstock Agency a par exemple déniché (liste non exhaustive) le champion local The Blue Eye (Dubawi), Easter de Faust (Mahabb), Al Malhouf (Dutch Art), Lady Princess (General) ou encore Hadi de Carrère (Nieshan), qui a vraiment bien gagné l'Al Rayyan Cup - Prix Kesberoy (Gr1 PA). Et c'est cette même casaque que la sœur de Trêve (Motivator) va porter, après avoir été achetée pour 520.000 € lors de la vente de septembre Arqana.

Une grande origine Watrigant. La mère de ce lot 38, Sahabba, est quadruple lauréate, dont la Sheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan Cup (Gr3 PA) sous l’entraînement de Damien de Watrigant et pour les couleurs de Jean-Marc de Watrigant. C’est un fils du regretté Munjiz (Kesberoy), grand étalon qui vient de nous quitter et qui s’affirme aussi en tant que père de père. La deuxième, Djesabelle (Dormane), est lauréate de six courses, dont le Prix Dragon (Gr1 PA). On lui doit Bel'Izam (Nizam), deuxième d'un Gr1 PA cet hiver à Abu Dhabi, puis lauréat, pour sa rentrée, du Prix Damas (Gr3 PA) et de la Shadwell - Coupe du Sud-Ouest des Pur-Sang Arabes (Gr3 PA),

La deuxième mère est Cherifa (Chéri Bibi), gagnante des Dubai Stakes et de la Coupe du Cheval Arabe (Grs1 PA). Elle est l'aïeule d'une vingtaine de black types, dont Mushrae (Arabian World Cup & Arabian Trophy des Poulains, Grs1 PA). C'est la grande famille de l'élevage Watrigant, laquelle a donné les chefs de race Dormane (Manganate) et Manganate (Saint Laurent).

Cocktail du Loup pour le cheikh Mohammed Al Thani

#90           COCKTAIL DU LOUP (F3)     100.000 €

                 Divamer & Aurore du Loup, par Darike

                 Acheteur : Bertrand Le Métayer Bloodstock

                 Vendeur : Charles Gourdain

                 Éleveur : Jean-Marc Saphores

Deuxième du Prix Mona Lisa sous les couleurs de Gérard Larrieu, la pensionnaire de Charles Gourdain Cocktail du Loup (Divamer) va porter les couleurs du cheikh Mohammed Al Thani (Al Shahania Stud) ce vendredi, dans le Qatar Arabian Trophy des Pouliches (Gr1 PA). Bertrand Le Métayer a signé le bon à 100.000 € et il nous a dit : « La pouliche va courir pour le cheikh Mohammed Al Thani dans le Gr1 des Pouliches. Elle aura ensuite un hiver studieux au Qatar. Physiquement, elle est superbe, profonde, avec une belle locomotion. Elle donne l’impression d’avoir de la réserve. Le double lauréat de Gr1 PA Rajeh (Jaafer Asf) a eu de belles explications en course avec son frère Rodess du Loup (Dahess) ! » Élevée par Jean-Marc Saphores, c’est la sœur de deux bons chevaux : Photon du Loup (Dahess), troisième du Derby des Pur-Sang Arabes de 4ans (aujourd’hui Gr1 PA), et Rodess du Loup (Dahess), gagnant du Derby des Pur-Sang Arabes et de la President of The UAE Cup (Gr1 PA)… sous l’entraînement de Charles Gourdain ! C’est la grande famille de Nevada II (Djanor).

Guiness d'Vialettes change de casaque à la veille du Qatar Arabian Trophy des Pouliches

#95           GUINESS D'VIALETTES (F3)           100.000 €

                 Af Albahar & Usa des Vialettes, par Akbar   

                 Acheteur : Haras du Saubouas

                 Vendeur : Mme Jean-François Bernard

                 Éleveur : Jean-Pierre Raynal

Lauréate de son unique sortie, la Premio Sheikha Fatima bint Mubarak Cup à San Sebastian, Guiness d'Vialettes (Af Albahar) était l’une des wild cards de cette vacation. Vendue avec son engagement dans le Qatar Arabian Trophy des Pouliches (Gr1 PA), vendredi à Saint-Cloud, elle courait jusqu’alors pour une association entre son entraîneur, madame Jean-François Bernard, et son éleveur, Jean-Pierre Raynal. Paul Basquin est allé jusqu’à 100.000 € (à l’amiable) et il nous a confié : « Guiness d'Vialettes a très bien débuté à San Sebastian sur 1.600m, ce qui n’était pas sa distance, tout en étant assez verte dans la phase finale. Mais son attitude m’avait plu, car elle avait couru comme une pouliche ayant du potentiel. Je l’ai vue travailler plusieurs fois chez madame Bernard qui me l’a recommandée. C’est une pouliche qui est exceptionnelle physiquement. Elle est très signée par son père Af Albahar (Amer). Je l’ai achetée pour Mohamed Fahad Al Attiyah et nous espérons qu’elle fera la meilleure performance possible demain. J’avais déjà acheté son propre frère, Good des Vialettes (Af Albahar), lauréat en France et troisième du French Arabian Breeders' Challenge-Poulains (Gr2 PA). Mais physiquement, il était moins impressionnant que sa sœur. » Le père, Af Albahar, officie au haras de Thouars. La deuxième mère a donné Vikin des Vialettes (Akbar), lauréat de 11 courses au Maroc et troisième du Grand Prix de sa Majesté le Roi Mohammed VI (Gr3 PA).

Les grandes ambitions de Mohamed Fahad Al Attiyah

#33           (M2)           Nieshan & Pamela de Syrah, par Nehs d'Or Al Maury  90.000 €

                 Acheteur : Haras du Saubouas

                 Vendeur : Haras des Granges (pour le domaine de l’Aigle)

                 Éleveur : Patrick Lombrail

#15           (M2)           AF Albahar & Cherazade, par Dormane 82.000 €

                 Acheteur : Haras du Saubouas

                 Vendeur : Haras de Mandore

                 Éleveur : Haras de Mandore

#13           (M2)           Mahabb & Breeze Class, par Akbar         72.000 €

                 Acheteur : Haras du Saubouas

                 Vendeur : Écurie Yann Creff

                 Éleveur : Pierre-Yves Juillard

#30           (F2)            Munjiz & Nelkia, par Amer            50.000 €

                 Acheteur : Haras du Saubouas

                 Vendeur : Haras de Saint-Faust

                 Éleveur : Marie-Claude Biaudis

Après avoir signé le bon pour les lots 13, 15, 30 et 33, Paul Basquin nous a confié : « Mon client est un jeune Qatari qui mérite de gagner de grandes courses. Nous travaillons ensemble depuis de nombreuses années. Il est en train de constituer un bel élevage de pur-sang arabes, avec de grandes ambitions en France et à l’international. Toutes ses juments de qualité sont stationnées au haras du Saubouas. Nous le renforçons avec des achats clés en mains. Il a par exemple acheté Munir du Soleil (Munjiz), au départ vendredi du Qatar Arabian Trophy des Poulains (Gr1 PA). Ou encore Guiness d'Vialettes (AF Albahar), laquelle est engagée dans le Qatar Arabian Trophy des Pouliches (Gr1 PA), en association avec monsieur et madame Raynal. À l’élevage, il a une bonne dizaine de 2ans, dont beaucoup de femelles. Mon client souhaitait donc acheter des mâles pour compléter. Nous sommes très heureux d’avoir pu acquérir de bons sujets pour lui. Sa casaque est également connue dans le pur-sang anglais où il achète clés en mains du haut niveau. Ce fut le cas de Mission Impassible** (Galileo), confiée à Jean-Claude Rouget. Il a été partenaire dans sa propre sœur Magic Attitude** (Galileo), à ses débuts. Il vient d’acheter la moitié de Vaucelles (Le Havre) qui est chez Pascal Bary. »

Le frère de Shanghai Express. À 90.000 €, le lot 33 est un fils de Nieshan (Akbar), étalon au haras de Carrère, qui vient de donner son premier gagnant de Gr1 PA. Il a été élevé par un nouveau venu dans le monde du pur-sang arabe de course, Patrick Lombrail. La mère a déjà donné deux black types, Matys (Volcano de Carrère), troisième de The President of The UAE Challenge Derby (Gr2 PA) à Ostende, et Shanghai Express (Orient Express), troisième de la French Arabian Breeders' Cup - Mâles de 3ans.

Pour 82.000 €, le lot 15 est issu d’une superbe origine du haras de Mandore. Son père, AF Albahar (Amer), officie au haras de Thouars. Ce petit-fils de la grande Cherifa (Chéri Bibi) est le frère de quatre black types, dont Cheker (Kerbella), gagnant du Prix Tidjani (Gr3 PA), et R'Ezala (Nizam), deuxième des Hatta International Stakes (Gr1 PA).

Le lot 13, adjugé 72.000 € est un élève de Pierre-Yves Juillard issu de la proche famille d’Al Zahir (Madjani), double lauréat de la H.H. The President Cup, mais également gagnant de l’Emirates Championship (Grs1 PA). Il était présenté par Yann Creff.

Le lot 30 par le regretté Munjiz (Kesberoy) était présentée par le haras de Saint-Faust pour Marie-Claude Biaudis. Elle est issue d’une sœur du double lauréat de Gr1 PA Rajeh (Jaafer Asf).

Le Bahreïn… aussi dans les pur-sang arabes !

#11           M2 Madjani & Berenice Royale, par Dormane          58.000 €

                 Acheteur : Endurance Team Spc

                 Vendeur : Haras du Mazet

                 Éleveur : Institut français du cheval et de l'équitation (haras de Pompadour)

Né pour les courses au galop, ce puissant mâle nommé Bali de Pompadour (Madjani) va courir en endurance. Son père, Madjani – en bon fils de Tidjani (Flipper) –, était un crack en course, mais il s’est révélé très recherché sur le marché de l’endurance équestre. Ce sire officiait au haras de Saint-Faust pour le compte de Shadwell. Marion Wasilewski (Endurance Team Spc), a signé le bon à 58.000 € et elle nous a dit : « Je travaille pour le Bahreïn et le cheikh Nasser en particulier. Il voulait ce poulain car il aime la production de Madjani. Nous en avions acheté un ici et il s’est bien comporté en compétition d’endurance équestre. Bali de Pompadour est bien signé par son père. » Bali de Pompadour est issu de la bonne souche de Pompadour, celle de Bergeronnette (Djouran).

Il a déjà fait le top des yearlings de Deauville. Le cheikh Nasser et ses familles ont aussi fait parler de lui sur le marché des yearlings pur-sang. En septembre dernier à Deauville, l’homme du Bahreïn avait eu le bon à 2,5 millions d’euros pour la fille de Starlet's Sister (Galileo) et de Siyouni (Pivotal) présentée par l’écurie des Monceaux. Fawzi Nass nous avait confié en septembre : « C’est bien sûr une très belle pouliche, avec un formidable pedigree. C’est Son Altesse le ckeikh Nasser Al Khalifa [de la famille royale de Bahreïn, ndlr] qui l’a acquise avec KHK Racing [une autre casaque bahreïnie] … Elle sera entraînée en Angleterre par un entraîneur à déterminer. Forcément, le marché est très fort pour une telle pouliche. Une telle qualité est difficile à trouver. »

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.