120e Prix de France (Steeple-chase) : Darling des Bordes ** ou la grande première de Freddy Tett à Auteuil

Courses / 15.11.2020

120e Prix de France (Steeple-chase) : Darling des Bordes ** ou la grande première de Freddy Tett à Auteuil

Auteuil, dimanche

Il la tient ! Gentleman-rider confirmé sur les obstacles, l’Anglais Freddy Tett a enfin ouvert son palmarès à Auteuil. Associé au bon Darling des Bordes ** (Balko), il a remporté le 120e Prix de France, l’une des plus belles épreuves pour les amateurs sur la butte Mortemart. Parti en troisième position, Darling des Bordes était à la poussette dans le tournant d’Auteuil. En dépit d’une hésitation au brook, il a bien négocié le gros open-ditch. À l’entrée de la ligne droite, son compagnon d’entraînement et de couleurs Politikar (Poliglote), monté par Léo-Paul Bréchet, semblait parti pour la gloire. Mais Darling des Bordes lui a répondu à la corde et, sur le plat, il a filé au poteau pour l’emporter de huit longueurs. Freddy Tett, la main sur la bouche après le poteau, n’en revenait pas. Sa patience a été récompensée et il a déclaré : « Cela fait sept ans que j'essaie de gagner une course à Auteuil et je suis très heureux de remporter cette épreuve avec Darling des Bordes ! Avant cette victoire, je n'ai jamais pu faire mieux que deuxième, à quatre reprises ! En Angleterre, les courses pour gentlemen-riders sont différentes et le système français nous permet de pouvoir monter des bons chevaux comme Darling des Bordes. » Politikar a conclu deuxième, offrant le jumelé de la course à Guillaume Macaire et à la famille Papot. La troisième et dernière place a été prise par Bolid du Mathan (Martaline). Au gros open-ditch, l’animateur, Bicudo Has (Kapgarde), est tombé, contrariant Fogo de Chao (Agent Secret), qui allait facilement dans son sillage et a éjecté sa cavalière, Tracy Menuet.

Le frère de plusieurs chevaux de Groupe. Coélevé par l’E.A.R.L. Les Bordes de Mornay et Gérard Hanquiez, comme son nom l’indique, Darling des Bordes est un fils de Balko (Pistolet Bleu), étalon au haras du Lion, et de la prolifique Miss Berry (Cadoudal), qui est restée inédite. Cette dernière a produit nombre de bons sauteurs à l’image d’Utopie des Bordes (Antarctique), vainqueur du Prix Maurice Gillois (Gr1) et Edmond Barrachin (Gr3) et deuxième de Gr2 sur les claies d’Aintree, de Victoire des Borde (Antarctique), gagnante du Prix Jean Stern (Gr2) et troisième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), de Quenta des Bordes (Bateau Rouge), lauréate du Prix Gérald de Rochefort (L) et multiple placée de Groupes, et de Belle du Berry (Network), vainqueur du Grand Steeple-Chase de Lyon (L). Miss Berry a donné un poulain de 3ans, Hussard des Bordes (Network), qui défend les mêmes intérêts que Darling des Bordes, Imprévu des Bordes (Martaline), un poulain de 2ans et enfin un foal par No Risk at All : Kopek des Bordes. Deuxième mère de Darling des Bordes, Gamine Royale (Garde Royale) a gagné le Prix Sagan (Gr3) et elle a produit au haras Olivia des Bordes (Antarctique), gagnante du Prix Rigoletto (L), quatrième des Prix Ferdinand Dufaure et Maurice Gillois (Grs1), Bossa Nova (Network), deuxième du Prix Orcada (Gr3), et de Lutin des Bordes (Épervier Bleu), double vainqueur de l’étape italienne de la Crystal Cup.

 

 

 

Top Ville

 

 

Pistolet Bleu

 

 

 

 

Pampa Bella

 

Balko

 

 

 

 

 

Royal Charter

 

 

Ella Royale

 

 

 

 

La Main Heureuse

DARLING DES BORDES ** (H7)

 

 

 

 

 

 

Green Dancer

 

 

Cadoudal

 

 

 

 

Come to Sea

 

Miss Berry

 

 

 

 

 

Garde Royale

 

 

Gamine Royale

 

 

 

 

Miss Récitation