Absolument tout ce qu’il faut savoir avant la vente de novembre

Courses / 12.11.2020

Absolument tout ce qu’il faut savoir avant la vente de novembre

Dès vendredi matin, Arqana ouvre ses portes pour les inspections. Covid oblige, un protocole sanitaire très strict a été établi. Voici ce qu’il faut impérativement savoir avant de prendre part – physiquement ou virtuellement – à cette vacation.

Avec la pandémie qui frappe la planète, beaucoup d’événements ont été annulés. Dès lors, lorsqu'Arqana a annoncé que la vente de novembre allait avoir lieu, la nouvelle a été accueillie avec beaucoup de soulagement par toute la filière. Néanmoins le contexte est complexe et, comme aux courses, les acteurs de notre univers vont devoir se montrer exemplaires. Si les pouvoirs publics constatent que nous respectons les règles, il ne devrait pas y avoir de problème pour continuer à courir… mais aussi pour organiser la vente de décembre. A 48 heures de la vente, Éric Hoyeau (président directeur général), Freddy Powell (directeur), Ludovic Cornuel (directeur bloodstock) et Arthur Serres (directeur technique) ont répondu à nos questions.

Jour de Galop. – Comment abordez-vous cette vacation ?

L’équipe d’Arqana. – Malgré toutes les contraintes, nous avons un catalogue exceptionnel. Notamment pour les jeunes chevaux d’obstacle. Nous avons rarement eu des sauteurs – stores et yearlings –- d’une telle qualité. Nous comptons aussi sur la synergie générée par la journée d’élevage accolée au reste de la vente. Beaucoup de wild cards sont arrivées du côté des chevaux à l’entraînement, où l’offre est dense et de bonne qualité.

Et au niveau de la demande ?

Nous avons beaucoup prospecté. Un avion est affrété depuis l’Irlande. Et il est plein. Beaucoup d’Anglais seront aussi présents. Des acheteurs venus du reste de l’Europe également. La qualité du catalogue a fait son effet.

Les acheteurs étrangers ont le droit de venir et nous avons mis en place un protocole de lettre d’invitation. Il leur suffit de s’inscrire sur notre site. Nous avons mobilisé les moyens pour respecter les protocoles requis.

Dans quel contexte la vacation qui débute samedi se présente-t-elle ?

C’est une chance que de pouvoir organiser cette vente. Notre sérieux à tous conditionne la suite des événements. Et c’est la raison pour laquelle, en collaboration avec la puissance publique, nous avons mis en place un protocole encore plus strict que lors de la vacation précédente. De nouvelles mesures nous ont été demandées par la préfecture. Tout le monde doit jouer le jeu : comme sur les hippodromes. La vie économique doit continuer. Et pour cela, il faut respecter le cahier des charges. Cette première session doit être exemplaire, en anticipation de la vente de décembre… Pour accéder au protocole complet, cliquez ici.

Quelle est la première étape pour toute personne voulant prendre part aux ventes, sur place ou à distance ?

La première chose à faire, en amont, c’est de s’inscrire sur le site d’Arqana. Cela concerne tous les professionnels ayant une fonction opérationnelle : personnel de haras, consignataires, vétérinaires, acheteurs, courtiers, transporteurs… Pour s’inscrire, il faut cliquer ici.

Les personnes qui peuvent opérer à distance – par exemple un vendeur qui a confié un cheval à un consignataire – ne sont pas indispensables sur place. C’est la responsabilité de chacun que de bien respecter cette notion. Nous en appelons au bon sens de tous, en ligne avec les demandes du gouvernement.

Une fois l’inscription en ligne envoyée, l’équipe d’Arqana la valide.

Lorsque l’inscription est validée, que se passe-t-il ?

Il faut préparer le justificatif de déplacement professionnel afin de venir jusqu’à l’établissement des ventes. Pour obtenir l’attestation de déplacement professionnel pour les salariés, cliquez ici.

Pour obtenir l’attestation de déplacement dérogatoire pour les indépendants, cliquez ici.

Comment la restauration sur place s’organise-t-elle ?

Au moment de l’inscription, la personne peut réserver un panier repas. La collecte des paniers commence à 11 h 30, sur la terrasse du "Zinc". Elle se termine à 14 h 30. On demande à une seule personne par groupe de venir récupérer et régler les paniers. De préférence par carte bancaire sans contact. La personne devra annoncer pour quel haras elle vient chercher les repas et son nom sera vérifié sur le listing. Il n’y aura rien d’autre sur site au niveau restauration et il faut respecter les points de consommation : le Canisy (26 places assises) et le Floor (30 places assisses). Ces espaces ne sont accessibles qu’entre 11 h 30 et 15 h. On ne peut pas manger devant un box ou dans tout autre endroit de l’établissement des ventes.

Et pour la restauration en dehors du site ?

Nous fournissons une liste des points de restauration à emporter à Deauville, pendant la journée, mais aussi ouverts le soir après les ventes.

Comment trouver un hébergement ?

Plusieurs établissements restent ouverts pour les voyageurs en déplacement professionnel. Le service client est à la disposition des personnes souhaitant effectuer une réservation, il suffit de contacter Marie Houlbec (02 31 81 81 35) ou Claire Gelegs (02 31 81 81 20). Les demandes sont aussi possibles par email à bookings@arqana.com

Nous sommes au service des professionnels, de leur personnel et de leurs clients.

Où est-il possible de fumer ?

Les fumeurs – de tabac ou de cigarette électronique – auront plusieurs zones à leur disposition : le cœur de la cour centrale à l’hippodrome, la rue Jules Saucisse et le porche de la salle de vente côté avenue de Kergorlay. En dehors de ces espaces pour fumer, le masque est obligatoire.

Que faire lorsque l’on arrive aux ventes ?

Le masque est obligatoire : en permanence. Les personnes qui n’ont pas un cheval en main doivent entrer par l’entrée principale, c’est-à-dire celle située avenue Hocquart de Turtot. Chaque jour, il faudra donner son nom pour obtenir un bracelet. À chaque journée, la couleur du bracelet changera. Ce bracelet permet d’entrer et par la suite de pénétrer dans l’établissement sans avoir à redonner son nom.

Et ceux qui mènent un cheval ?

Ils passeront par le quai de débarquement pour les chevaux logés dans l’établissement des ventes. Par le parking de Saint-Arnoult pour ceux qui sont basés dans les boxes de l’hippodrome. À ces deux endroits, un vigile attribuera des bracelets en fonction du listing établi lors de l’inscription. À ces deux entrées, les personnes qui ne mènent pas de cheval n’obtiendront pas de bracelet.

Comment se comporter dans l’établissement des ventes ?

Les personnes ne pourront pas se regrouper à plus de 6 en dehors des zones d’enchères définies dans lesquelles la distanciation d’1,5m entre chaque personne sera possible. La jauge sera de 10 dans ces espaces. Aucune enchère ne sera prise en dehors de ces zones. Par ailleurs, nous invitons ceux qui le peuvent à enchérir sur internet ou par téléphone.

Pour enchérir en ligne, cliquez ici.

Pour les visites, comme pour les enchères, nous invitons à ne rester sur place que ceux qui sont intéressés par le cheval en question. Autant que possible, les périodes d’attente doivent être effectuées hors de l’établissement des ventes.

Que faire au terme des enchères du lot que l’on convoite ?

Il faut passer au bureau de la comptabilité rapidement, afin d’éviter les embouteillages de fin de vente. Le nombre de personnes sera limité dans ces espaces. Un vigile y veillera.

Photo : Déjà en 1896, on vendait en extérieur à Deauville !

LE CALENDRIER DE LA VENTE

La vente regroupe cette année plusieurs catégories de chevaux faisant l’objet de trois catalogues différents, qui sont désormais tous disponibles en ligne. Le calendrier sera le suivant :

Vendredi 13 novembre

8 h 30 - 18 h : inspections des yearlings de plat

Samedi 14 novembre

8 h 30 - 11 h : inspections des yearlings de plat

11 h : vente des yearlings de plat

Dimanche 15 novembre

10 h - 18 h inspections des chevaux à l’entraînement

Lundi 16 novembre

8 h 30 - 18 h : inspection des chevaux à l’entraînement, stores et yearlings d’obstacle

11 h : vente des chevaux à l’entraînement

Mardi 17 novembre

8 h 30 - 18 h : inspections des stores et yearlings d’obstacle

11h : vente des stores

Mercredi 18 novembre

8 h 30 - 11 h : inspections des yearlings d’obstacle, foals, pouliches et poulinières

11 h : vente des yearlings d’obstacle

Jeudi 19 novembre

8 h 30 - 11 h : inspections des foals, pouliches et poulinières d’obstacle

11 h : vente d’élevage obstacle