Aujourd’hui aux courses - Marseille-Borély : Top Max, vers une troisième Listed d’affilée

Courses / 13.11.2020

Aujourd’hui aux courses - Marseille-Borély : Top Max, vers une troisième Listed d’affilée

13 H 15 • MARSEILLE-BORÉLY • GRAND PRIX DE MARSEILLE - 13e ÉTAPE DU DÉFI DU GALOP

L - 3ans et plus - 2.000m

Top Max (Joshua Three) ne cesse de briller dans les étapes du Défi du Galop. Après le Grand Prix de la Région Grand Est et le Grand Prix des Provinces - Prix André Baboin, le pensionnaire d’Henri-Alex Pantall va tenter de remporter sa troisième Listed d’affilée à l’occasion du Grand Prix de Marseille, la 13e étape du Défi du Galop, malgré ses 61 kilos. Kenway (Galiway) sera son principal opposant. Ce représentant du haras de la Gousserie qui déteste les pistes profondes devrait se plaire sur un terrain annoncé bon souple (3,4 au pénétromètre). Rallongé lors de sa dernière tentative sur la P.S.F. de Deauville, il retrouvait le chemin de la victoire dans le Prix du Pont d’Ouilly (Classe 1). Comme il n’a que 3ans, il se retrouve parfaitement bien engagé dans cette épreuve, avec un poids de 55,5 kilos, en valeur 48,5, la plus haute de la course. Skazino (Kendargent) est aussi un représentant du haras de la Gousserie. En 2019, il a conclu quatrième de cette épreuve. Lors de sa dernière tentative face à Top Max dans le Grand Prix des Provinces - Prix André Baboin, il n’avait pas eu toutes ses aises pour finir et avait dû se contenter de la quatrième pace.

12 H 45 • MARSEILLE-BORÉLY • PRIX HENRI CHAPELLE

Classe 1 - 3ans - 1.800m

Roche Limit vise la passe de trois

Roche Limit (Intello) reste sur deux victoires enregistrées sur ce même hippodrome, elle qui s’était également classée deuxième d’un maiden en juillet, toujours à Borély. La pensionnaire de Frédéric Rossi tentera donc de soigner ses statistiques dans ce Prix Henri Chapelle (Classe 1). De plus, la ligne de sa dernière sortie est bonne car Cléod’Or (Anodin), qui participera au Grand Prix de Marseille (L), s’est ensuite imposé le 31 octobre à Chantilly. Son compagnon de box The Manager (Charm Spirit), sera aussi de la partie. Il est également très à l’aise sur cette piste puisqu’en trois sorties il a fait aussi bien que Roche Limit, sans toutefois jamais descendre en dessous de 2.000m. Avec trois de ses pensionnaires, Jérôme Reynier est le plus représenté dans cette épreuve. Il semble avoir une bonne chance avec Siyouzone (Siyouni), un représentant de Jean-Claude Seroul, troisième du Prix Gris de Gris (Classe 1) lors de sa dernière sortie.

12 H 15 • MARSEILLE-BORÉLY • PRIX DE BONNEVEINE

Classe 2 - 2ans - 2.000m

Pouvoir Royal peut l’emporter

Dans ce Prix de Bonneveine (Classe 2), six poulains et pouliches de 2ans prendront le départ. Pouvoir Royal (Mayson) fait partie des bonnes chances de cette épreuve. Même s’il va découvrir l’hippodrome de Marseille-Borély, ce représentant de Fabrice Vermeulen entraîné par Jean-Claude Rouget avait réalisé une bonne performance en se classant troisième du richement doté Prix Haras de Bouquetot - Critérium de la Vente d’Octobre Arqana (Classe 2). Avant cela, il avait ouvert son palmarès par trois longueurs et demie en terrain très souple à La Teste. Deux poulains ayant couru le Prix Delahante (L) seront présents. Il s’agit de Smile Makers (Kendargent), deuxième, et Lepti Prinsadi (Prince Gibraltar), troisième. Ils auront tous les deux des prétentions à la victoire.

11 H 55 • MARSEILLE-BORÉLY • PRIX HENRY BLANC

Classe 2 - 4ans et plus - 1.600m

Cashbag, sur le parcours de sa dernière victoire

Lors de sa dernière sortie, le 17 octobre, Cashbag (Iron Mask) s’était imposé sur le même parcours que celui de ce Prix Henry Blanc (Classe 2). De nouveau associé à Elaura Cieslik, ce représentant de Jean-Luc Medina et Patrick Guedj peut de nouveau passer le poteau en tête. Même s’il ne s’est jamais imposé à Marseille-Borély, Rocquemont (Anodin) vient de refaire parler de lui en se classant deuxième de Cashbag après trois échecs. Il aura son mot à dire pour la victoire. Après une épatante victoire à réclamer sur l’hippodrome de Chantilly le 31 octobre, Dantes (Poet’s Voice) est désormais entraîné par Cédric Boutin, dont il porte aussi la casaque. S’il est aussi percutant que la dernière fois, il devrait être redoutable, malgré un terrain moins profond qu’à sa convenance. Méfiance avec Moni (Confuchias), spécialiste de Marseille-Borély, où il compte trois victoires en quatre tentatives. Il n’est pas barré pour les places.