Aujourd’hui aux courses - Saint-Cloud

Courses / 02.11.2020

Aujourd’hui aux courses - Saint-Cloud

14 H 25 • SAINT-CLOUD • PRIX ISOLA BELLA - FONDS EUROPÉEN DE L’ÉLEVAGE

L - 3ans et plus - Feme1les - 1.600m

Emoji, une rentrante ambitieuse

Pas en réussite l’an dernier, les femelles de 3ans semblent posséder de sérieux atouts cette année pour bien faire dans le Prix Isola Bella (L). Et leur porte-drapeau se nomme Emoji (Soldier Hollow). Absente depuis sa contre-performance dans l’Emirates Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), elle effectuera une rentrée attendue. Cette représentante de Team Valor International retrouve le parcours de son dernier succès, lorsque, à l’occasion de sa première sortie pour l’entraînement de Francis-Henri Graffard, elle remportait le Prix La Camargo (L), en terrain très lourd. Elle avait ensuite enchaîné par une deuxième place dans le Prix Vanteaux (Gr3). Ayant montré son aptitude à bien courir sur sa fraîcheur, elle est apte à briller d’entrée de jeu. Elle tentera de devancer à nouveau Galova (Galiway), sa dauphine dans la Listed. Deuxième du Prix Charles Laffitte (L), début octobre à Compiègne, cette pouliche de 3ans défend les intérêts du tandem Cédric Boutin & Guy Pariente, vainqueur lundi à Toulouse. Autres pouliches de 3ans, Rolleville (Rock of Gibraltar) et Musetta (Dark Angel) auront également des ambitions. La première nommée reste sur une bonne troisième place dans le Casimir Delamarre (L), tandis que la seconde affiche une belle régularité sur les tracés provinciaux. Pour contrer la fougue de la jeunesse, la supplémentée Samasthiti (Camelot) semble la mieux armée, jugée sur sa troisième place dans le Prix de Flore (Gr3), obtenue à l’issue d’un bel effort final. À elle de marcher sur les traces de sa compagne d’entraînement, Qualisaga (Sageburg), titrée dans cette épreuve l’année passée. 

15 H 00 • SAINT-CLOUD • PRIX SOLITUDE

L - 3ans - Pouliches - 2.000m

Frankel’s Magic la bien nommée

Une chose est sûre, Rashit Shaykhutdinov ne s’est pas trompé en nommant sa pouliche Frankel’s Magic (Frankel). La magie était effectivement au rendez-vous de chacune des 14 sorties victorieuses du champion paré de la casaque du prince Khalid Abdullah. Frankel’s Magic, n’a certes pas hérité de tous les super pouvoirs de son illustre père, mais elle semble à même de lui rendre hommage en compétition. La pensionnaire de Fabrice Chappet avait débuté sa carrière par un succès sur les 2.400m de Clairefontaine avant d’enchaîner par deux troisièmes places. La dernière en date a eu pour cadre Compiègne, où elle a tracé un bien bel effort final côté corde. Elle y devançait notamment assez facilement Seachange (Siyouni), cinquième, qu’elle retrouvera ce mardi. Comme souvent dans ces Listeds réservées aux femelles de fin de saison, le lot paraît très homogène. André Fabre délèguera deux de ses pensionnaires, Shenouni (Siyouni), parée de la casaque allemande du Gestüt Schlenderhan, et Light of Night (Dark Angel), laquelle défend les couleurs de la famille Niarchos. Elle aura pour ambition de briller au même niveau que sa mère, Night of Light (Sea the Stars) qui avait remporté sa Listed à Chantilly. Control Tower (Youmzain) reste sur un succès autoritaire en terres angevines, tandis que Deia (Soldier Hollow) n’avait pas raté ses débuts sous l’entraînement de Francis-Henri Graffard en prenant une intéressante deuxième place à l’occasion de sa première sortie française.

12 H 10 • SAINT-CLOUD • PRIX ANTIVARI

Inédits - 2ans - Poulains entiers et hongres - 1.500m

Les alezans au pouvoir !

Il n’est jamais évident pour des 2ans de débuter dans ces terrains lourds de fin d’année. Pourtant le Prix Antivari a déjà révélé de bons compétiteurs, tous alezans, lors ces trois dernières années. Après Intellogent (Intello) en 2017, Urwald (Le Havre) et Irshad (Raven’s Pass) se sont à leurs tour imposés en 2018 et 2019. Sur les sept poulains entiers et hongres au départ, ils seront deux à tenter de faire perdurer cette suprématie alezane, Midtown (Dubawi) et Crowdfunding (Siyouni). Paré des couleurs Godolphin, le premier nommé et pensionnaire d’André Fabre, est issu de First City (Diktat), quatrième du Prix Rothschild 2011. Quant à Crowfunding, également préparé sur Chantilly, mais par Mauricio Delchez-Sanchez, il tentera de marcher sur les traces de son frère utérin, Crew Dragon (Poet’s Voice), deux fois placé de Listed cette saison. Francis-Henri Graffard fait sûrement fi de cette domination des alezans, lui qui a supplémenté le bai Light Enters (Frankel), fils d’Oh Star (Tale of the Cat), deuxième du Prix de Bagatelle (L).

12 H 40 • SAINT-CLOUD • PRIX DOUVE

Inédites - 2ans - Pouliches - 1.500m

Les débuts d’une sœur de Recoletos

Elles seront douze à briguer la succession de Vanada (Makfi) dans cette épreuve d’inédites. Les jumelles seront notamment braquées sur les débuts de Ricla (Adlerflug), sœur utérine de l’excellent Recoletos (Whipper), lauréat des Prix d’Ispahan et du Moulin de Longchamp (Grs1), mais qui s’était montré plutôt discret lors de son unique sortie à 2ans. Le propriétaire et éleveur allemand Bernd Dietel sera doublement représenté avec Bella y Bestia (Sea the Moon) et Es La Vida (Soldier Hollow). Si la première est préparée par Andrea Marcialis, la seconde l’est par Francis-Henri Graffard et n’est autre qu’une fille d’Exotic Rose (Manduro) et donc une propre sœur d’Emoji, en vue ce même jour dans le Prix Isola Bella (L). Acquis 37.000 € lors de la vente d’octobre, Leo Vega (Wootton Bassett) est le premier produit de Vega Sicilia (Elusive City), une fille de Volvoreta (Suave Dancer), lauréate du Prix Vermeille (Gr1), deuxième du Prix de Diane et troisième de l’Arc (Grs1). Peinture Secrète (Lope de Vega) est également très bien née, puisqu’il s’agit d’une de nièce de Peintre Célèbre (Nureyev).

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.