Bahrain International Trophy : Un inconnu en selle sur un outsider mate Dettori et Ryan Moore !

International / 20.11.2020

Bahrain International Trophy : Un inconnu en selle sur un outsider mate Dettori et Ryan Moore !

Bahrain International Trophy

Un inconnu en selle sur un outsider mate Dettori et Ryan Moore !

Si un jour vous vous trouvez face à un homme de petite taille qui vous dit qu’il a gagné au nez et à la barbe de Dettori et de Ryan Moore… qui plus est en selle sur un outsider, n’appelez pas les urgences psychiatriques. Lee Newman, un Écossais de 39 ans, a volé le très riche Bahrain Trophy (500.000 £, soit 558.00 €). Il était associé à Simsir (Zoffany), un second couteau de l’écurie de Fawzi Nass, normalement très loin du niveau du champion local Port Lions (Kodiac). Bien parti, Simsir a suivi le train imprimé par un autre candidat local, Coolagh Forest (Elzaam). Ensemble, ils ont compté six ou sept longueurs d’avance dans le dernier tournant, alors que les favoris tardaient à s’enclencher. Simsir a mis K.-O. son compagnon d’échappée et, au poteau des derniers 300m, quand les favoris sont enfin partis en chasse, il avait encore quatre grandes longueurs d’avance. Global Giant (Shamardal) et Sovereign (Galileo) ont comblé presque tout leur retard, mais le poteau est arrivé trop vite. Et Lee Newman a pu décrocher la plus belle de sa carrière. Simsir l’a emporté d’une encolure sur Global Giant, avec Sovereign troisième à un nez. Port Lions est quatrième.

Fawzi Nass triomphe à domicile. Fawzi Nass a déniché Simsir après une cinquième place dans un gros handicap en septembre au Curragh pour la casaque de Son Altesse l’Aga Khan. L’entraîneur a expliqué : « J’ai gagné de belles courses à l’étranger, mais j’accomplis un rêve avec cette victoire à domicile. Je pense que c’est le jockey qui a gagné, Lee Newman a monté une super course. Il connaît bien cette piste et c’est pour ça que j’ai décidé de lui confier Simsir. C’était mon deuxième cheval, le premier choix étant Port Lions. Mais il avait le droit de faire parler de lui, car en Europe, il avait un rating de 105. Franchement, je ne m’attendais pas à gagner avec lui et je n’ai pas pensé à la suite de son programme. » L’hiver dernier, Simsir avait fait le déplacement à Meydan pour l’entraînement de Michael Halford, remportant un handicap avec une très belle allocation. Il est encore flambant neuf à 4ans (dix sorties). S’il n’a jamais couru un Groupe, il s’est néanmoins classé deuxième de Listed à Leopardstown. Il apprécie le bon terrain et la chaleur des pays du Golfe.

Lee Newman, sa carrière est digne d’un roman. Son pilote avait disparu des radars. Champion des apprentis en Angleterre en 2000 avec 87 victoires, Lee Newman était promis à une belle carrière. Mais victime d’un accident de voiture, il a décidé de changer de métier. Après sept années passées à La Barbade, où il a géré un PMU, il est rentré chez lui en Écosse. Il pesait alors 89 kg, un peu trop pour reprendre sa carrière de jockey… Il s’est imposé un régime des plus stricts, en marchant notamment 30 km par jour, et est parvenu à retrouver son poids de forme de 54 kg. Il a ainsi pu effectuer son retour sur les hippodromes en 2010 et a remporté 43 courses la saison suivante. Il a compris ensuite que l’horizon était bouché pour lui en Angleterre. Il est donc parti pour Dubaï, où il s’est rapidement rendu compte que tous les emplois comme cavalier d’entraînement étaient pris. Direction alors l’Australie. Il y a travaillé durant trois ans et demi comme assistant de Sam Pritchard-Gordon. Remonté à 74 kg, Lee Newman s’est fixé dès lors un autre challenge : il a déménagé et s’est installé dans l’ouest de l’Australie, où il a pris la licence de jockey, remportant son deuxième Groupe en 2018, dix-huit ans après son premier. Une aventure, pas une carrière.

La Yeguada Centurion a acheté la mère. Simsir est un produit de l’élevage de Son Altesse l’Aga Khan. Sa mère, Simawa (Anabaa), est passée sur le ring de Goffs en novembre 2018, pleine de Gleneagles (Galileo). Elle a été achetée 210.000 € par la Yeguada Centurion. D’après sa page de catalogue, c’est une demi-sœur du champion Sinndar (Grand Lodge), placée de Listed et mère de la lauréate black type et placée de Gr3, Silwana (Peintre Célèbre), et de Summaya (Azamour), deuxième du Derby Trial (Gr3) face aux poulains. Simsir, un 2ans inédit à l’époque, a ouvert son palmarès lors de ses débuts en septembre à 3ans. Sinawann (Kingman), qui était yearling à ce moment-là, s’est classé deuxième de Mogul (Galileo) dans les Champions Juvenile (Gr2) à 2ans. Cette année, il a confirmé en remportant les Amethyst Stakes (Gr3) et s’est également classé deuxième de Safe Voyage (Fast Company) dans le Boomering Mile (Gr2) avec à la clé un rating de 116.

Simawa a une yearling "FR" par Gleneagles et un foal par Motivator (Montjeu).