Breeders’ Cup Classic (Gr1) : Authentic est bien le meilleur américain

International / 08.11.2020

Breeders’ Cup Classic (Gr1) : Authentic est bien le meilleur américain

Keeneland (US), samedi

Authentic (Into Mischief) a remis les pendules à l’heure dans la Breeders’ Cup Classic (Gr1). Quand les 3ans ont entamé leur chemin vers le Kentucky Derby (Gr1) de septembre, il n’était pas le meilleur de Bob Baffert. Mais les autres ont disparu de la liste et il s’est retrouvé à Churchill Downs où il a battu Tiz the Law (Constitution). Tous les analystes se sont concentrés sur les malheurs du deuxième et sa défaite dans les Preakness (Gr1) a augmenté les doutes. Un gagnant de Kentucky Derby moyen ? Samedi, il est devenu l’un des quatre chevaux à avoir gagné la même année le Kentucky Derby et la Breeders’ Cup Classic. Il est en très bonne compagnie car les trois autres sont Sunday Silence (Halo), Unbridled (Fappiano) et American Pharoah (Pionneerof the Nile) ! Le premier a changé l’histoire de l’élevage au Japon, Unbridled est devenu un excellent étalon et American Pharoah est sur le bon chemin dans sa deuxième carrière.

Un chrono record. Non, Authentic n’est pas American Pharoah, le meilleur des quatre gagnants du Classic entraînés par Bob Baffert, mais il est le meilleur américain du moment. Son jockey, Johnny Velazquez, a gagné la course au départ. Il a poussé Authentic en tête sous la pression de Maximum Security (New Year’s Day), alors qu’Improbable (City Zip), le plus attendu du trio Baffert, a connu quelques malheurs, et que le favori, Tiz the Law (Constitution), s’est confortablement assis à la corde mais a un peu tiré. Le système de chronométrage a connu une panne, donc les partiels n’ont pas été enregistrés. Le chrono de la course (1’59’’19, un record) explique beaucoup de chose. Improbable a fini par parvenir à la hanche d’Authentic, mais l’animateur est reparti de plus belle et il a passé le poteau avec deux grandes longueurs alors que Global Campaign (Curlin) a décroché la troisième place. Maximum Security et Tiz the Law ont cédé.

Le poker de Bob Baffert. Bob Baffert, qui enregistre son quatrième Classic (un record là aussi), a expliqué : « Authentic n’a pas fait sa valeur deux fois, dans le Santa Anita Derby (Gr1) et dans les Preakness (Gr1) et dans ces deux courses, je ne lui avais pas mis trop de pression à l’entraînement. C’est un poulain qui continue à progresser et à la veille de la course, j’avais dit à Johnny Velazquez qu’il allait monter le même cheval qui avait gagné à Churchill Downs. Je suis heureux aussi car le poulain compte parmi ses propriétaires plus de 5.000 actionnaires de myracehorse.com. C’est une grande idée de Wayne Hughes. »

Des millions de dollars et milliers de propriétaires. Wayne Hughes, propriétaire d’Authentic, s’était assuré la majorité du poulain avant le Santa Anita Derby. Il est associé avec le groupe myracehorse.com qui possède 12,5 %, Sol Kumin et l’autre syndicat de Starlight Racing. Le prix d’achat du cheval avec le bonus payé pour les victoires dans le Kentucky Derby, le Classic et les titres presque assurés de Horse of the Year et meilleur 3ans de l’année, est monté à plus de 34 millions de dollars (28,62 M€). Eric Gustavson, président de Spenfthrift Farm, le haras de Wayne Hughes, a dit : « Dans les jours qui viennent, on discutera avec les associés sur le futur du poulain. » Spendthrift Farm possède le père, Into Mischief (Harlan’s Holiday), champion étalon, qui affiche déjà complet pour la saison 2021 à 225.000 $ (189.500 €). Les associés ont beaucoup de sujets à discuter… Bob Baffert aimerait bien entraîner Authentic à 4ans, mais il y a des dizaines de millions en jeu.

Sa mère passe sur le ring de Fasig-Tipton. SF Racing et d’autres propriétaires ont mis 11,43 millions de dollars (9,65 M€) pour acheter des poulains pour les classiques et les confier à Bob Baffert dans le but d’en faire des étalons. Authentic a été acquis pour 350.000 $ (295.000 €) et en 2018, il était le 28e du classement par prix des yearlings de son père qui avait eu 100 yearlings vendus cette année-là. Into Mischief a donné 31 gagnants dont sept au niveau Gr1.

La mère, Flawless (Mr Greeley), a gagné par treize longueurs lors de ses débuts mais a été retirée au haras après sa deuxième sortie. Elle a donné deux autres gagnants sur six produits. Flawless a un 2ans et un yearling par Bodemeister (Pioneerof the Nile). La poulinière, qui a 13ans, passera sur le ring de Fasig-Tipton dans la nuit et elle porte en ses flancs un propre frère ou sœur d’Authentic.